Qui est Véronique Weill, la présidente du jury #ID16 ?

weill

partage(s)

Qui ?
Véronique Weill, COO du Groupe AXA et Présidente du Jury du Grand Prix de l'Innovation Digitale 2016.

Quoi ?
Un portrait de la personne en charge de la digitalisation du premier groupe d'assurance mondial, selon Fortune.

Comment ?

Depuis trois ans, le groupe AXA pose progressivement les briques de sa transformation numérique, avec une enveloppe globale de 950 millions d’euros. Véronique Weill, arrivée chez AXA en 2006 et nommée au Comité de Direction en 2013, a pris les rênes du programme : chapeautant à la fois le marketing, l’information, la distribution et les achats, elle impose la cadence. Et ses efforts commencent à porter leurs fruits : en octobre 2015, AXA a été nommé "groupe le plus innovant du CAC 40" par Les Echos. Cette ancienne de JP Morgan - elle y a passé 20 ans - a vécu à New York la bulle internet des années 2000. De cette époque, elle garde le souvenir d'un total cloisonnement entre start-up et grandes entreprises, un "ghetto internet" qu'elle entend ne pas reproduire aujourd'hui.

Son secret pour impulser le changement ? "Démarrer par un petit groupe et diffuser. Pour que le mélange prenne, l’engagement doit être à tous les niveaux. Mon rôle est de m'assurer que l’exécution se passe à la bonne vitesse dans l’ensemble de l'organisation" explique-t-elle. Le défi est de taille : il s'agit de recruter les bons profils - qu'ils viennent des concurrents, comme Frédéric Tardy, ex-BNP Paribas, ou des pure-players, comme Google - mais surtout de mettre en mouvement un réseau de plus de 160 000 collaborateurs.

Du Pdg, Henri de Castries qui s'implique pleinement dans la transformation jusqu'aux Agents Généraux - indépendants - qui se portent volontaires pour lancer des pilotes des projets dans les agences, tous les échelons se sont mis en mouvement. Véronique Weill s'assure aussi que les patrons des 59 filiales dans les pays s'impliquent dans des initiatives locales. Ces projets créent l'émulation et soudent l'interne autour des ambitions du groupe.

Pour diffuser la culture du digital à tout le réseau, le groupe a inventé de nouveaux formats. Le premier volet de formation Digital Leader Program, conçu avec l'IMD de Lausanne, l’une des plus prestigieuses écoles de management au monde, visait le top 200 du management. "J’ai assisté à tous les séminaires mais c’était un format impossible à reproduire à l’échelle du groupe" raconte Véronique Weill. Pour généraliser la formation, le COOC (Corporate Online Open Course) "Do you speak digital" propose des formats courts et ludiques, de la vidéo, des jeux ou des modules sur la donnée.  La sensibilisation peut aussi prendre la forme d'opérations très concrètes comme ce faux phishing, qui, en 2015, a piégé 10% des 100 000 destinataires du mail. Un training et un test étaient ensuite proposés aux volontaires pour diffuser les bonnes pratiques en manière de sécurité informatique.

Véronique Weill n'annoncera son nouveau plan stratégique qu'en juin 2016, mais les contours sont déjà dessinés : la nouvelle ambition d'AXA est d’être au cœur de l’écosystème de l’innovation. Le groupe s'est déjà doté d'un ensemble d'outils pour identifier les innovations, quels que soient leurs degrés de maturité, puis les développer : la Digital Agency en interne, le fonds de capital risque AXA Strategic Ventures, l'incubateur de projets innovation Kamet, un programme d'intrapreneurship Start-in, des partenariats avec Facebook et Linkedin, des investissements dans Jumia, l'Amazon africain... "Que ce soit une bonne idée d'un collaborateur, celle d'une start-up à incuber ou accélérer sous la forme d'un partenariat, nous avons vocation à accompagner l'innovation sous toutes ses formes."

L'assureur s'affiche déjà comme le partenaire de l'innovation aux côtés des start-up françaises comme Blablacar ou Ouicar. "J’ai une conviction forte : c’est le client qui doit être l’élément déclencheur de notre transformation. Pour la réussir, nous devons donc mettre celui-ci au cœur de notre effort d’innovation." C'est aussi cette conviction qu'elle portera en tant que présidente du jury du Grand Prix de l'Innovation Digitale 2016.

Monelle Barthélemy

Recevez La Lettre de Petit Web

Vous aussi, rejoignez les 40 000 professionnels qui nous reçoivent chaque lundi.

C'est promis, nous gardons précieusement cette adresse pour nous, elle ne sera transmise à aucun tiers.

Abonnez-vous