Newsletter du Lundi
30/11/20

Paru dans la newsletter du

Grand prix du public ID 19, à vous de jouer

Qui ?

L'équipe de Petit Web.

Quoi ?

Sur les 373 candidatures reçues en 2019, nous avons sélectionné 10 dossiers pour le Grand Prix du public ID19 qui nous paraissent incarner le mieux cette année digitale. Maintenant, c'est à vous  de désigner le champion français, en votant ici. Une personne = un vote. Résultat des courses le 27 février à 21 h sur le compte @petit_web.

 

Comment ?

Jho : l'hygiène intime bio, juste et honnête

Dorothée Barth et Coline Mazeyrat, co-fondatrices de la start-up Jho(l'abréviation de "juste et honnête") ont fait le pari de commercialiser et rendre les protections hygiéniques accessibles  en Europe (voir notre article ici). Les produits sont en coton bio certifiés (contrairement aux protections vendues en supermarché qui sont à base de plastique et de cellulose blanchie).  Chaque boite achetée permet de verser 10 c par boite vendue  aux associations qui œuvrent pour les femmes en situation de survie ou de solidarité à travers le monde. Depuis le lancement de la start-up, il y a 18 mois, 30 000 €  ont  été reversés aux associations.

La société  s'est développée avec le bouche à oreilles et la publicité, et son chiffre d'affaires progresse de 20 à 30 % par mois. Les dirigeants ont communiqué sur leur société en mode selfie, sur Linkedin, et avec un certain impact. Le dialogue est continu aussi avec les clients : "Quand ils nous envoient la photo d'un emballage carton trop grand, nous le communiquons directement à notre fournisseur. Ce qui nous fait vibrer, c'est de faire un produit juste et notre engagement solidaire. C'est ce qui nous a permis d'attirer de très bons profils, qui acceptent de nous rejoindre pour un salaire moindre, et avec des stocks.  Prochain développement ? Des produits pour le corps. "Mais on va prendre le temps de trouver la bonne formule".

Skin Consult AI : le selfie pour analyser sa peau

Basée sur l’IA, et développé par Les Laboratoires Vichy, et mis en place en France par Flora Le Poul, Vichy Laboratoires et des dermatologues, Skin Consult AI de Vichy  s'appuie sur une base de données de 10 000 photos  pour évaluer les signes de l’âge. L'algorithme unique détecte et évalue ces 7 signes, identifie les forces de la peau et les signes de l’âge à traiter en priorité. Il compare les résultats des utilisatrices avec celui de femmes de différentes catégories d'âge. En seulement 3 étapes, et sur la base d’un selfie, les consommatrices obtiennent une analyse personnalisée de leur peau. Skin AI a été adopté 15 pays (France, UK, Canada, Russie, etc..). Depuis son lancement en septembre 2019, Flora Le Poul, digital manager de Vichy Laboratoires annonce 50 000 analyses ont été effectuées, le temps passé a été multiplié par 7 et le panier d'achat moyen a doublé.

Words Weave Worlds : tapisseries interactives, avec Google Jacquard, par Chloé Bensahel

A l'initiative de la filiale française de Google, pendant 6 mois, trois artistes internationaux, dont Chloé Bensahel, ont été sélectionnés parmi plus de 200 candidatures, pour collaborer avec les équipes d’ingénieurs de Google pour réaliser trois installations interactives avec la technologie Jacquard (fil intelligent, déjà utilisé par Levi's pour ses blousons, qui transforment les textiles en  interfaces interactives). L'exposition a accueilli plus de 1 200 visiteurs pendant la FIAC. Jacquard by Google entend dépasser les frontières du fonctionnel et s’inscrire dans une recherche d’exploration sensorielle, voire même émotionnelle. PetitWeb a visité l'expo, c'était une expérience formidable (voir notre indiscret ici) !

Angell : l'iPhone du vélo électrique 

La ville va se réinventer, la mobilité urbaine commence à être redistribuée, et la conscience écologique ne fait que croître. Angel parait comme une des meilleurs alternatives de transport. Pour Marc Simoncini, d'ici à 2025 une grande ville européenne bannira les voiture thermiques de son centre ville. En 2015, il se met en tête de concevoir "l'iPhone du vélo", un vélo design et haut de gamme. Il fait appel au designer Ora Ito, et intègre au véhicule le meilleur de la connectivité. Angellbike a une intelligence embarquée, un service assistance, une alerte en cas de vol ou d'accident, des éclairages hyperboliques et des capteurs. L'écran est intégré au cockpit.

Skred Messenger : la 1ère application de messagerie qui n'exploite pas vos données

Imaginé par Pierre Bellanger (Skyrock), Skred est la première application de messagerie instantanée sécurisée en full peer-to-peer,  directement de smartphone à smartphone, sans serveur de transit (notre article ici). L’utilisateur n’a ni besoin d’adresse email, ni de numéro de téléphone pour l’utiliser. Avec Skred, l’utilisateur communique gratuitement par la voix, le texte, le son, l’image, la vidéo. Il échange des fichiers sans limite de poids, crée et intègre des groupes d'utilisateurs.
La plateforme compte 4 millions d’utilisateurs dans le monde, dont plus de 2 millions depuis le début de l’année 2019. La messagerie séduit  85 000 nouveaux utilisateurs chaque semaine, soit un nouvel utilisateur toutes les 7 secondes. Skred est la messagerie française la plus utilisée au monde.

Dawex : première marketplace de la data 

Fabrice Tocco et Laurent Lafaye ont fait un constat simple : il n'existe pas de place de marché pour le trading ou l’échange de data. En 2015, ils ont donc fondé Dawex ,  la plus grande place de marché d'échange de données mondiales. Les entreprises privées ou publiques sourcent, monétisent et échangent des data en toute sécurité. Et en conformité avec les réglementations en vigueur dans le monde. Aujourd'hui, 9 000 organisations dans plus de 20 secteurs d'activité (l'agriculture, l'aéronautique, l'automobile, les services financiers et les assurances, la construction, l'énergie, la logistique et le transport, le commerce de détail, les télécommunications, le tourisme), sont clients de Dawex Global Data Marketplace et Data Exchange Platform, pour mettre en place leur stratégie d’échange de données. Gartner, Forrester, 451Research  reconnaissent Dawex comme un pionnier de l’économie de la donnée. Cette année, l'éléphant Amazon rejoint le magasin de porcelaine défriché par Dawex (voir notre article ici). Mais ça ne fait pas peur aux dirigeants de Dawex, pour qui ça devrait donner une impulsion très forte à ce nouveau marché.

Being human, d’Orange et Publicis Conseil

Being Human, la campagne globale d'Orange conçue sous l'égide de Béatrice Mandine, Executive Director, Communication and Brand d'Orange international et d'Agathe Bousquet, Présidente de Publicis Groupe en France, a marqué notre année. Déclinée très largement sur tous types de supports (dont le podcast qui sort cette semaine, voir nos indiscrets), cette campagne  alerte les usagers : le visionnage d’une vidéo innocente peut, via l’autoplay, exposer les enfants à des contenus inappropriés. La campagne incite les clients de l'opérateur téléphonique à se débrancher des écrans. Un paradoxe qui a porté ses fruits :cette campagne « comprend ce qui a de l’importance pour moi » +10 points (vs bench toutes prises de parole 2018 : +5 pts)« me correspond bien » > +8 points (vs bench toutes prises de parole 2018 : +3 pts) « répond aux besoins de chaque membre de la famille » > +5 points (vs bench toutes prises de parole 2018 : +4 pts). Et elle différencie fortement Orange des autres opérateurs téléphonique> +8 points (vs bench toutes prises de parole 2018 : +3 pts) La stratégie média a été créée en cohérence avec les idées : pre-roll au sein même de la plateforme Youtube et l’affichage à proximité des situations décrites  (cinémas, gares, parcs pour enfants etc.)

La garantie digitale Blockchain d'Ulysse Nardin (Kering)

Ulysse Nardin (UN) est la première Maison de Luxe à proposer, à l’ensemble de ses clients, et pour l’ensemble de ses produits, un certificat d’extension de garantie digital ancré sur la blockchain. Ce certificat est un document généré et signé digitalement par UN, ancré sur une Blockchain publique, ce qui le rend infalsifiable et vérifiable de façon externe. Le certificat est infalsifiable, grâce aux méthodes cryptographiques avancées et à la forte décentralisation du réseau Bitcoin, et vérifiable à distance.

MonPetitGazon : l'app qui vous fait aimer les lundis matins

L'histoire du succès du jeu Mon Petit Gazon

Ivres, ils ont inventé Mon Petit Gazon | C’est le jeu qui brise des amitiés et qui vous fait péter des câbles chaque week-end : découvrez l’histoire délirante de la création de MPG !

Gepostet von Konbini am Mittwoch, 30. Oktober 2019

Lancée comme un projet personnel en 2011 par Martin Jaglin, Benjamin Fouquet et Grégory Rota, cette App de management de foot entre amis compte désormais 1,4 million d’utilisateurs. Le concept ? En jouant, le fan de foot  devient un manager actif’ qui coache virtuellement des joueurs réels. Aucun gain d’argent ni cadeau en jeu, seule la fierté de défier ses amis importe. MPG est aujourd’hui à la croisée des chemins entre gaming (App de Jeu et de Sport), social media (500K ligues MPG de 6 à 10 amis), paris (parier gratuitement sur des joueurs) et média (actu foot).
Les chiffres :
- 1,4M d’utilisateurs dont 710K actifs
- 1,1 milliard de pages vues par an
- Top 4 meilleurs Jeux Foot sur l’App Store (avec Football Manager et Fifa EA)
- 1M€ CA (80% pub et 20% in-app purchase)
- 1 émission Fantasy Foot sur les plateaux de l’Equipe TV

Pixpay : l'app bancaire pour ados

Pixpay c'est une Mastercard dédiée aux 10-18 ans, utilisable partout et rechargeable instantanément, pilotée en temps réel par 2 apps (parent et enfant) dotées de dizaines de fonctionnalités pour mieux gérer l'argent (envoi d'argent instantané, argent de poche programmé, notifications des dépenses en temps réel, carte blocable / déblocable, code PIN personnalisable, cagnottes pour épargner facilement…).
Pix Pay répond aux nouveaux besoins des ados bien sûr, pour qui pouvoir acheter en ligne sur Fortnite, Vinted ou Deliveroo est devenu un impératif. Ils  veulent profiter des outils bancaires nouvelle génération qui existent déjà pour les adultes (suivi temps réel de ses transactions, paiement par SMS, cagnottes en ligne...). Mais aussi des parents, eux aussi déjà entrés dans un monde « cashless » et veulent garantir  la sécurité de l’argent de leur progéniture.

La start-up a levé 3,1 M€ en avril dernier. Le lancement, en novembre 2019, a  séduit environ 2 000 clients en l'espace de 3 semaine , avec  l'offre à 2,99 € par mois dont l'âge moyen est de 14 ans  L'ambition de Caroline Ménager, la co-fondatrice ? Devenir le leader du teen banking en Europe.

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !