Newsletter du Lundi
12/11/19

Paru le

Les indiscrets du 21 octobre 2019

--> Cette semaine, les éditeurs ont choisi de plier devant Google, sur la question des droits d'auteur. Mais lundi dernier, Frédéric Filloux, l'éditeur de la Monday Note, (qui s'apprête à lancer d'ici à la fin de l'année une série de newsletter verticales semi-automatiques) éclairait ici le débat entre Google et les sites de presse français sous un autre angle. Du côté des éditeurs comme de Google, personne ne peut avancer de chiffres indiscutables. Et ce d'autant plus que les éditeurs sont piégés par les accords passés avec les outils d'adserving d'achat média et d'analytics de Google. De son côté, la société US n'avance que des chiffres mondiaux. "Il faudrait lancer une initiative académique pour voir clair dans les chiffres" suggère Frédéric Filloux. Enfin, Google, qui présente sa nouvelle version comme une amélioration de son moteur de recherche. Enfin, la société de Mountain View a le sentiment d'aider déjà puissamment la presse française autour de son initiative Global news initiative (100 à 150 M€ versés aux éditeurs). A savoir : les éditeurs français se servent souvent de cette manne, non pour financer de nouveaux projets d'avenir, mais souvent pour financer a posteriori certains projets maison.

--> Qu'elle parait loin, cette photo de Gilles Pelisson, le Pdg de TF1 avec Laure Lefevre et Maxime Barbier de Minute Buzz, en basket, pour annoncer le rachat de la structure en décembre 2016. La semaine dernière, quelques jours avant un earn out estimé à 2 M€, les deux jeunes patrons sont débarqués de ce qui s'appelle maintenant Vertical Station et "désinvités" à la dernière minute d'une soirée du groupe. Que s'est-il passé ? Mystère et boule de gomme.

--> [Annonce PetitWeb] Petit Web a 8 ans. Entre les apôtres de la Frenchtech et les angoissés du digital qui lisent Snowden et Transparence de Marc Dugain, Petit Web trace son chemin, critique et libre, dans un univers cerné par les grandes plateformes. Pour amplifier sa mission, Petit Web recherche une personnalité multi-facette, avec des talents d'organisation, qui n'hésite pas à se relever les manches et à s'impliquer dans la stratégie de développement.   Petit Web est une structure indépendante, financièrement solide, qui grandit chaque année avec de nouveaux projets. La personne que nous recherchons connait bien le marché du marketing et  de la transformation digitale, qu'elle côtoie depuis quelques  années, et aime les gens qui le composent. Elle a la passion de ces sujets et se débrouille très bien en Anglais. Elle participe à la rédaction de la newsletter (42 000 abonnés, 40 % de taux d'ouverture moyen), et à la construction et l'organisation des événements (2 événements par mois, Petit Club, ID Le Club, Grands Formats, Grand Prix de l'innovation digitale). Au coeur de l'écosystème du digital marketing, elle marque par sa  personnalité ouverte, curieuse et dynamique. Beaucoup de qualités pour une seule personne, homme ou femme bien sûr. Si vous ne les avez pas toutes mais que vous cochez des cases, rencontrons-nous pour faire connaissance.

--> Où en est l'IA ? Eh, bien, si l'on en juge certains phénomènes, pas très loin. Le groupe Facebook investit massivement le sujet, et pourtant, Instagram n'est toujours pas capable de distinguer un garçon aux cheveux longs d'une fille. Les photos des premiers sont systématiquement recalées, pour ne pas exhiber leurs tétons. D'où un # populaire sur le réseau : #Imaboy.

--> La semaine dernière, nous avons eu la chance de visiter "please touch the thread", une exposition organisée par Jacquard X Google arts & culture avec le Mobilier National. Au milieu des meubles illustres sous housse, trois installations faisaient parler le textile. Nos deux préférées : Tree of light, de Oma Space, un parcours son lumière et pieds nus, figurant un chemin de vie, et l'oeuvre de Chloé Bensahel, tissant des mots sur lin blanc, chaque lettre étant musicalité. Dans l'art contemporain aussi, le travail avec des ingénieurs informatiques assure aux artistes une formidable avancée !

--> Chargemap a été ID d'or 2015 de l'Innovation Digitale. Yohann Nussbaumer, le CEO, revient sur le parcours de cette application mobile qui localise les bornes de recharge pour voiture électrique partout dans le monde. Comme Yohann, déposez vos dossiers ici. Vous n'êtes pas à l'abri de gagner !

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !