hannah craik asos

La méthode ASOS pour transformer ses fans en ambassadeurs

Qui ?
Hannah Craik, responsable des réseaux sociaux pour le site e-commerce ASOS.

Quoi ?
Une étude de cas présentée au Hub Forum 2014, sur la stratégie d’ASOS pour transformer ses clients les plus fidèles en promoteurs de la marque sur les réseaux sociaux.
Le chiffre : Les mentions spontanées d’ASOS par les membres du programme ont augmenté de 45%.

jil jefert Lego

Contenus : les leçons de Lego, Maker Studios/Disney, Viacom, Sohu et Murdoch

Qui ?
Ynon Kreiz, PDG de Maker Studios, Jill Wilfert, VP of global licensing and distribution de Lego (en photo), Christian Kurz, VP, Research&Insights de Viacom, Charles Zhang, le fondateur et PDG de Sohu et James Murdoch,co-CCO de 21st Century Fox.

Quoi ?
Les enseignements de 6 spécialistes des contenus, présentés lors du MIPcom 2014, la rencontre annuelle des producteurs et diffuseurs à Cannes. Un article en partenariat avec la Fédération Française des Télécoms.

Les chiffres : en moyenne, les contenus proposés par les 100 premiers diffuseurs de vidéos aux Etats-Unis durent moins de 4 minutes, en diminution de 25% par rapport à l’année passée.

ted-sarandos-netflix

Netflix a tué les cartoons du dimanche matin, et ce n’est qu’un début

Qui ?
Ted Sarandos, directeur des contenus de Netflix, interrogé par Eric Scherer, directeur des nouveaux médias de FranceTélévisions.

Quoi ?
L’événement du MipCom 2014 : un aperçu de l’avenir de Netflix. Et donc des médias en général.

La phrase : « On ne veut pas tuer la chronologie des médias, on veut redonner le choix aux gens » explique candidement Ted Sarandos, avant d’ajouter un peu plus tard : « le modèle du cinéma n’a pas bougé depuis le début des années 70, alors que le monde, lui a évolué. »

anthony amelle

Pourquoi le marketing doit mettre les interfaces au centre

Qui ?
Anthony Hamelle, directeur d’Applied Works, studio londonien de design et de technologie qui compte la BBC, The Times, EDF ou encore Mazars parmi ses clients.

Quoi ?
Une tribune pour appeler à la redéfinition des priorités des marques et à une réorganisation des départements marketing.

La phrase : « Le défi à relever est de taille : la plupart des contacts et interactions des consommateurs passent par des produits et des services numériques qui restent, pour l’instant, hors de l’emprise des marques. »

barbara.houdayer

Comment un autocollant a converti Chopard aux réseaux sociaux

Qui ?
Barbara Houdayer, directrice du digital de Chopard.

Quoi ?
Une revue de détail de la stratégie du joaillier suisse sur les réseaux sociaux, exposée lors de la conférence Flow 2014.

La phrase :« Les réseaux sociaux sont une opportunité de tisser des liens. Pourquoi ignorer quelqu’un quand il nous parle ? »

Andy Street John Lewis

Pourquoi le web a conduit John Lewis à ouvrir encore plus de magasins

Qui ?
Andy Street, DG des grands magasins britanniques John Lewis, désormais célèbre malgré lui pour la polémique qu’il a déclenchée avec ses propos sur l’état de la France, « un pays fini, sclérosé, désespéré et pessimiste, où rien ne fonctionne. »

Quoi ?
Les détails de la stratégie omni-canale du distributeur, présentée avec de nombreux chiffres lors du World Retail Congress qui se tenait à Paris.

La phrase : un client omni-canal dépense 824£ par an en moyenne chez John Lewis, contre 264£ pour un client « physique » et 168£ pour un client « e-commerce ».

maxime garrigues

Bienvenue dans l’ère du « Digital as a Service »

Qui ? 
Maxime Garrigues (@MaximeGarrigues), Directeur Associé de X-PRIME Groupe, récemment acquis par JWT / WPP Group.

Quoi ? 
Une tribune sur la nouvelle ère du web : celle des services, avec l’arrivée de nouveaux entrants qui menacent les positions des acteurs établis, dans tous les domaines.

La phrase : « A la manière d’une bonne blague, un bon service ne doit pas être expliqué. »

Philip Byrne

Les 5 leçons de Buzzfeed pour produire du contenu mobile

Qui ?
Philip Byrne, Associate Creative Director de Buzzfeed.

Quoi ?
Ses conseils pour réussir sur le mobile, lors de la conférence « What’s Next in Mobile » organisée par DigitasLbi.

La phrase : En quelques années, Buzzfeed est passé du média « des gens qui s’ennuient au bureau » à celui de « des gens qui s’ennuient dans les files d’attente », avec plus de la moitié de son trafic venant du mobile.

second screen

Les gagnants et les perdants de la bataille du second écran

Quoi ?
Un point sur le marché du second écran, entre Social TV, compagnonnage et t-commerce.

Pourquoi ?
18 mois ont suffi. Pour le Superbowl 2013, la télévision « à l’ancienne » s’en sortait encore relativement bien. Avec la Coupe du Monde 2014, le second écran a dépassé le stade des early adopters pour être définitivement adopté, par le public, mais aussi par les médias et des marques (comme SFR, lire notre article).