konstantin-guericke

Viadeo vs. Linkedin, ou pourquoi l’un a réussi et pas l’autre

Qui ?
Konstantin Guericke, l’un des 5 co-fondateurs de Linkedin, qui a quitté l’entreprise en 2006 – tout en en restant actionnaire jusqu’au rachat par Microsoft.

Quoi ?
A l’heure où le français Viadeo met la clef sous la porte, les retours d’expérience d’un des pionniers des réseaux sociaux professionnels, lors de Slush 2016.

La phrase : « L’effet de réseau, c’est génial quand vous êtes le leader : même s’il y a des nouveaux entrants qui arrivent avec un meilleur produit, les utilisateurs ne vont pas avoir très envie de changer de service. »

fabien-remise

L’Europe va-t-elle tuer les DMP ?

Qui ?
Fabien Remise, Head of Owned Media chez NetBooster.

Quoi ?
Une tribune, pour faire le point sur les enjeux du règlement européen en matière de collecte et de traitement de données personnelles.

Le chiffre : « En cas de manquements, le règlement prévoit des sanctions progressives qui peuvent aller jusqu’à 4% du CA de la société. »

jean-marc-dupouy-stjohns

Pourquoi les poules de St Michel se sont inscrites sur Twitter, Snapchat et… Linkedin

Qui ?
Jean-Emmanuel Reis, Chef de Marque chez St Michel Biscuits, et Jean-Marc Dupouy, Directeur des stratégies digitales de l’agence St John’s (en photo).

Quoi ?
Une explication de texte de la stratégie de communication de St Michel sur les réseaux sociaux.
La phrase : « Nous avons confié le community management du compte Twitter de St Michel à une poule, en jouant à fond le storytelling. Au début, elle ne savait pas tweeter, elle ratait ses hashtags, elle parlait aux têtes d’œuf. »

pauline-seys-leroy-merlin

Chez Leroy-Merlin, les avis des clients deviennent des outils de transformation de l’entreprise

Qui ?
Pauline Seys, Chef de projet voix du client (en photo) et Nicolas Fillat, Directeur Community & Social Media chez Leroy-Merlin.

Quoi ?
Un point sur la stratégie « voix du client » menée par Leroy Merlin, lors de la conférence Bazaarvoice Inspire à Paris.

Le chiffre : Un chef de produit reçoit maintenant en moyenne 80 avis par mois, contre 45 par le passé.

bonicalzi-laurence-nb-ac1_3877o

Le Monde sur Snapchat : premiers retours d’expérience

Qui ?
Laurence Bonicalzi Bridier, présidente de la régie MPublicité/RegieObs (en photo) et Elisabeth Cialdella, Directrice Déléguée Marketing et Communication.

Quoi ?
Les touts premiers retours d’expérience du Monde sur Snapchat, présentés lors du Colloque de l’IAB France à Paris.

Le chiffre : le groupe a dédié sept personnes à temps plein à la conception de contenus pour la plateforme.

christine-millan-razorfish

Du like au dollar : transformer les conversations en conversions

Qui ?
Christine Milan, Co-Directrice Stratégie et Innovation de Razorfish France.

Quoi ?
Une tribune, pour que le « social commerce » ne laisse pas l’humain de côté.

La phrase : « La question n’est pas tant de savoir comme vendre sur les réseaux sociaux – mais plutôt comment tirer parti d’usages existants de la façon la plus créative et utile possible pour les gens. »

alex-iab-uk

A. Kozloff, IAB UK : « On est loin de l’adblock-alipse que tout le monde craignait »

Qui ?
Alex Kozloff, directrice marketing de l’IAB UK.

Quoi ?
Une interview, en réaction aux révélations sur les mesures erronées de Facebook (lire aussi cette interview), et aux autres sujets chauds du moment, à l’occasion de l’événement Supernova, qui était organisé par Quantcast à Londres.

La phrase : « Sur le web, il y a tellement d’indicateurs et de possibilités de mesures… alors que sur la presse papier, par exemple, il n’y a pas du tout les mêmes exigences. Je ne cherche pas à minimiser l’incident, mais nous devons prendre un peu de recul. »

andrew-spurrier-dawes

A. Spurrier-Dawes, Mediacom : « Les ‘erreurs’ de Facebook n’auraient jamais du pouvoir se produire »

Qui ?
Andrew Spurrier Dawes, Digital Planning Associate Director de l’agence média MediaCom, en Grande-Bretagne.

Quoi ?
Une réaction qui ne ménage personne, après l’annonce par Facebook de ses erreurs dans la mesure de la performance de ses publicités, recueillis lors de l’événement Supernova, organisé par Quantcast à Londres.

La phrase : « Il y a trop de « vanity metrics » sur le digital : nous devons revenir aux basiques, le business. »