Actualités (archives)

Olivier_Maire_Sales_Director_Country_Manager_Hearsay_Social

Pourquoi votre banquier veut vous avoir comme ami sur Facebook

Qui ?
Olivier Maire, Country Manager France de la start-up américaine Hearsay Social, implantée en France depuis cinq mois.

Quoi ?
Un logiciel utilisé par 95 000 conseillers bancaires et agents d’assurance pour optimiser leur présence sur les réseaux sociaux… et vendre plus.

La phrase : L’outil identifie les « moments de vie » (mariage, naissance, déménagement, changement de postes) des clients, à partir de leurs publications sur les réseaux sociaux.

SONY DSC

Comment E.ON se transforme pour réconcilier Marketing et IT

Qui ?
Nils Ehle, Head of CoE Operational Sales Transformation d’E.ON.

Quoi ?
Une interview, sur la façon dont ce géant de l’énergie revoit son organisation pour se digitaliser et gagner en agilité.

La phrase :« Nous considérons que le meilleur levier de changement au sein de l’organisation vient de l’interne. »

Isabelle Fossecave Renault

8 questions pour faire un peu de clarté sur la visibilité

Qui ?
Isabelle Fossecave, Chef de Service Communication Publicités Modèles & Marques de Renault (en photo), Aurore Domont, Présidente de FigaroMédias, Delphine Terrioux, Directrice des Etudes de Yahoo, Franck Durousset, COO d’Alenty et Michèle Benzeno, Directrice de M6 Publicité Digital.

Quoi ?
Le compte-rendu de la conférence de rentrée du SRI, « Un peu de clarté sur la visibilité », organisée avec Petit Web chez M6.

La phrase :« En tant qu’annonceur, on veut tous de la visibilité : personne ne fait de la pub pour ne pas être vu ! Mais ce qui compte, ce sont les objectifs de sa campagne. Sur certaines, comme celles à la performance, la visibilité n’en fait pas partie. »

Philippe Seignol

Ph. Seignol, Performics : « le surcoût de la pub vidéo en ligne dépasse l’entendement »

Qui ?
Philippe Seignol, Président de Performics France (Vivaki – groupe Publicis).

Quoi ?
Une interview sans concession pour faire le point sur les grands enjeux de la rentrée : Netflix, Google, le RTB, le tracking, le mobile…

La phrase : « L’offre de Google reste canon, et surtout moins chère : dans un contexte de crise économique, c’est un argument qui parle à l’oreille des annonceurs. Mais il faut savoir raison garder : de temps en temps, le prix ne doit pas être l’élément numéro un de choix, sinon on ira tous dans le mur. »

Patrice Hillaire

Réseaux sociaux : les bons conseils de La Poste

Qui ?
Patrice Hillaire (@hillairepatrice), Responsable médias sociaux du groupe La Poste.

Quoi ?
Une interview réalisée par Paul Cordina, Responsable digital chez Nestlé et David Fayon, Directeur de projets SI à La Poste, à retrouver en intégralité dans leur ouvrage « Community management : fédérer des communautés sur les médias sociaux« .

Le chiffre : « Nous écoutons en permanence ce qui se dit sur l’univers de La Poste, qui a plus de 20 000 mentions par mois. »

Jacques Kluger

« Content Shock » : les règles pour faire émerger les marques par le contenu

Qui ?
Jacques Kluger, directeur de la diversification de Telfrance, Daniel Bo, fondateur de l’institut QualiQuanti, Alexandre Malsch, fondateur de Melty et Tristan Ehringer, ‎Directeur du marketing Digital chez L’Oréal.

Quoi ?
Le compte-rendu du Petit Club du 10 juillet, sur le « Content Shock », à l’Union des Annonceurs, en partenariat avec Telfrance.

Le chiffre : la marque Garnier Fructis a réduit ses commentaires négatifs à 9%, contre 28% avant sa campagne de Brand Content.

Lab

Dis moi ce que cache ton « lab »…

Qui ?
BNP Paribas, Valéo, Dassault Systèmes, Orange, DigitasLBi, Renault, Pernod Ricard, GDF Suez, EDF, Unilever, AXA, Nurun, La Poste, Ogilvy…

Quoi ?
« Lab » : c’est le mot à la mode, dans l’industrie, les services ou les agences. Devenu symbole de l’innovation, il recoupe des réalités bien différentes selon les entreprises. Mais que ce cache-t-il derrière ? Zoom sur les principales motivations cachées derrière les labs.

Julien Chiavassa

J. Chiavassa, Clarins : « l’organisation des entreprises importe peu. Ce qui compte, ce sont les gens »

Qui ?
Julien Chiavassa, Regional digital & e-commerce manager de Clarins Asie, ex-entrepreneur, avec 3 startups créées en Asie en 3 ans.

Quoi ?
Une interview à propos de la stratégie digitale chez Clarins en Asie, à l’occasion de la conférence « Hackers on the Runway » organisée par TheFamily.

La phrase : « Tout va trop vite, il est devenu compliqué d’entrer dans des process où tout doit être validé par des études de marché : le temps de se lancer, on a été dépassé par trois nouvelles technologies. »