Frederic Bardeau

Frédéric Bardeau, Simplon : « Apprendre le code, c’est une question de citoyenneté, de lutte contre l’illettrisme numérique »

Qui ?
Frédéric Bardeau, co-fondateur de Simplon.co et auteur de « Lire, écrire, compter, coder ».

Quoi ?
Une interview, pour comprendre le modèle et les ambitions de cette « fabrique sociale de codeurs » installée à Montreuil depuis 2013.

La phrase : « Nous avons aussi envie d’aller chercher des réfugiés ou des gens dans les prisons, pour leur apprendre à coder. »

EdSanders

Les cinq leçons d’innovation de Google X

Qui ?
Ed Sanders, jusqu’alors Global Director of Marketing des Google Glass, au sein de Google X, le lab qui s’attaque « aux problèmes les plus importants du monde », rien de moins.

Quoi ?
Les leçons d’innovation tirées de l’expérience des Google Glass, présentées lors d’un keynote aux Napoléons, à Val d’Isère.

La phrase : « Nous ne travaillerons jamais sur la téléportation, car on se doit de pouvoir résoudre la question en 5 à 10 ans. »

Dieter Zetsche Mercedes

Comment Mercedes roule sur le terrain des GAFA

Qui ? 
Dieter Zetsche, le PDG de Daimler, qui regroupe notamment les marques Mercedes Benz, Smart ou Maybach.

Quoi ? 
Un keynote au CES, analysé par notre envoyé spécial Georges-Edouard Dias, co-fondateur de Quantstreams.

La phrase : « Il faut  retrouver l’instinct des chevaux (qui connaissent la direction de l’écurie) dans l’intelligence artificielle de l’ordinateur ! »

laurent Laforest Loreal

Pour en finir avec la junk pub : les techniques de fraude décryptées

Qui ? 

Laurent Laforest, European Digital Director Zone Europe Digital L’Oréal Luxe (en photo), Romain Bellion, Dg de Adloox, Laurence Milhau directrice de l’achat programmatique chez GroupM, et Erwan Le Page, Dg d’Audience Square.

Quoi ?
« Pour en finir avec la  junk pub », un débat du Petit Club dédiée à la fraude publicitaire sur internet, organisé en partenariat avec le SRI, avec le mode d’emploi pour s’en protéger.

La phrase : « En tant qu’annonceur dans le domaine du luxe, je suis terrifié. Déjà, en dehors du programmatique, sur un guide d’achat, un parfum du groupe s’est retrouvé sur la même page qu’un produit pour incontinence. Cela a créé un drame en interne. »

Benoit-Thieulin

B. Thieulin : « Accuser internet, les réseaux sociaux ou les algorithmes de tous les maux n’avance pas à grand chose »

Qui ?
Benoit Thieulin, qui dirige la Nestcouade et préside le Conseil National du Numérique.

Quoi ?
Une interview par mail, après le tsunami Charlie Hebdo, à propos de la liberté sur les réseaux.

La phrase : « Le 11 septembre, aux USA, a enfanté deux monstres : la guerre en Irak et le Patriot Act (dont Guantanamo et les écoutes massives de la NSA). La France ne tombera pas, je l’espère, dans ces travers là. »

David Baranes

David Baranes, AppNexus : « la France est notre second centre de R&D, après New York »

Qui ?
David Baranes, DG d’AppNexus en France.

Quoi ?
Une interview pour mieux connaître cette start-up New-Yorkaise devenue l’un des leaders de l’ad-tech mondial, grâce à ses solutions « programmatiques », qui permettent la diffusion de publicités ciblées en temps réel.

La phrase : « En avril 2013, nous n’avions pas d’offre sur le mobile. Dix-mois plus tard, il représente 16 milliards d’impressions par jour chez nous ! Pour cela, nous nous appuyons sur plus de 300 ingénieurs, qui représentent 40% des effectifs. »

GeorgesEdouardDiasQuantstreams

CES : les grandes boites ne peuvent rien pour les start-up, le grand public, tout

Qui ?
Georges Edouard Dias, cofondateur de Quantstreams et ancien Chief Digital Officer de l’Oréal.

Quoi ? 
Les conseils d’Henri Seydoux, le patron de Parrot et d’Eric Carreel, de Withings, aux start-uppers français présents au CES 2015.

La phrase : « Ce qu’il faut avant tout pour une start-up, c’est rencontrer et convaincre son marché, pour décrocher des contrats et des ventes ; hors au CES (en plein désert du Nevada), il n’y a pas plus de marché que de consommateurs, »

Ariel Steinmann

Pour se faire un nom, Hellobank ose tout. Sa nouvelle idée : devenir un média

Qui ?
Ariel Steinmann, Directrice Marketing et Communication d’HelloBank, Justine Stevens Anes, responsable acquisition d’HelloBank et Fabrice Berger Duquene, DG de Webedia.

Quoi ?
Les dessous de la dernière opération en date menée par HelloBank, avec le lancement de Hello Life ! son portail de contenus dédiés à la finance, à l’argent et à l’économie.

La phrase : « Nous sommes dans une logique de média propriétaire, où la marque cherche à générer une audience, via le référencement naturel ou les réseaux sociaux. C’est une approche journalistique, pas publicitaire » explique Fabrice Berger Duquene.

Bertrand_Clemencin-bearing point

5 raisons pour lesquelles les commerçants ne devraient pas avoir peur d’Amazon

Qui ?
Bertrand Clémencin, Partner Retail de BearingPoint.

Quoi ?
Le décryptage des conclusions d’une étude menée par BearingPoint auprès des consommateurs et des distributeurs sur l’avenir du commerce physique.

La phrase : « Nous présentons à tous nos clients distributeurs, notamment dans le luxe, l’exemple de Kiabi, qui est pourtant un discounter. Ils ont atteint un niveau de service étonnant, alors que le panier moyen se situe entre 15€ et 16€. »