Newsletter du Lundi
22/10/18

Paru dans la newsletter du

Devenir Loïc Le Meur, en 5 bullet points

Loïc Le Meur

Le point de vue de : Loïc Le Meur

Fondateur de Leade.rs, entrepreneur et investisseur

Qui ?
Loïc Le Meur, Fondateur de Leade.rs, entrepreneur et investisseur.

Quoi ?
Le compte-rendu de sa conférence "Comment penser comme une startup ?" à la 6ème édition du salon Grand Est Numérique.

Comment ?
"Pour moi, l'idée n'a aucune valeur. 1 000 personnes auront déjà la même que vous, 100 seront déjà en train d'essayer de la réaliser".  Loïc Le Meur, fondateur de "5 ou 6 boîtes" et investisseur dans 70 startups donne 5 conseils pour réussir.

Paresser

Tout commence par le bon état d'esprit. "J'ai eu beaucoup d'idées en ne faisant rien". Une hygiène de vie qui se travaille : en bon prophète, il suggère de partir, comme lui, en retraite de méditation. "Quand vous calmez votre cerveau et que vous prenez du recul, vous passez dans un mode où vous pouvez avoir d’autres idées.  C'est en observant autour de soi et en redécouvrant tout avec des yeux d'enfant qu'on change sa perception du monde."Il ne faut pas avoir une position d'expert et toujours rester en apprentissage. Plus aucune expérience médiocre ne doit sembler normale, car les idées viennent lorsque l'on cherche à résoudre des besoins simples." Travis Kalanick a par exemple créé Uber lors de Le Web, feue la conférence organisée par les Le Meur : bloqué par la neige, il a réfléchi à un moyen d'améliorer l'expérience de réservation des taxis. Et Brian Chesky a lancé Airbnb en louant un matelas gonflable dans son appartement car plus aucun hôtel n'était disponible. Pour avoir des idées, il faut sortir de sa zone de confort : Loïc Le Meur va régulièrement au Burning Man retrouver la communauté d'entrepreneurs de San Francisco (sur invitation seulement).

Observer

Les changements de mentalité engendrent de nouveaux besoins, et donc de nouveaux business models. Il faut apprendre à observer les tendances. Par exemple, "les millenials ne veulent plus être propriétaires de rien" : Tom Mcleod a fondé Omni (une start up dans laquelle LLM a investi) en comprenant cette transition d'une société intéressée par la possession à une société de services : "Vous allez sur Airbnb plutôt qu’à l’hôtel, vous prenez un Uber plutôt qu’une voiture, vous ne voulez plus posséder, vous préférez louer". D'autres évolutions? Ne plus vouloir planifier ou  parler oralement (contemporaine de l'apparition des bots). Ou encore la volonté de changer le monde ou d'aller vers plus de transparence. Un regret ? "Ne pas avoir investi suffisamment dans l'entrepreneuriat social, une très grosse tendance" (Loic, il en est encore temps, NDLR).

Accepter le vol

"On peut commencer une entreprise avec un email". Ryan Hoover, fondateur de Product Hunt a débuté en partageant par email les produits qu'il repérait. Il a fini par se construire une communauté de fidèles pour arriver à la plateforme de recommandation de produits qui existe aujourd'hui, rachetée 20 millions de dollars par Angellist. Et ne pas avoir peur de se faire voler une idée. En la testant auprès de ses proches et sa famille - souvent les premiers investisseurs - on peut générer de l'intérêt, la faire évoluer et trouver le moyen de la mettre en place. "Il vaut mieux avoir 100 clients qui vous adorent que des millions qui s'intéressent juste à votre marque" explique Brian Chesky, fondateur d'Airbnb.

Se précipiter
"J'ai appris que la vertu cardinale était la rapidité". Pour Reid Hoffman, créateur de Linkedin (dans lequel LLM a investi très tôt), "si vous n'êtes pas embarrassé par la première version de votre produit au moment de son lancement, vous l'avez lancée trop tard". Les premières versions des sites comme Facebook et Twitter n'avaient rien à voir avec ce que l'on connait aujourd'hui : "ça ne les empêche pas d’être devenus ce qu’ils sont". Pour réussir, pas besoin de QA, de focus groups ou d’études : "On lance, et on regarde ce qu’il se passe après. La plupart des services qui explosent n'ont pas eu besoin de pub". On peut partir d'une deadline : que faire en 8 jours ? en 15 jours ? en 1 mois ? Et garder cette réactivité toujours. Confronté à un problème de recharge de sa Tesla, Loïc alpague Elon Musk sur Twitter. Une semaine après, le problème était résolu. "Les bons entrepreneurs prennent en compte les problèmes et y répondent rapidement". Quitte à faire le SAV des VIP eux mêmes...

Copier
Pour réussir, il est bon de copier.  Uber et Lyft n’ont eu aucun problème a se copier l’un l’autre. De même pour Facebook qui assume  avoir copié sur Snapchat. "Ça devient assez difficile de garder un service innovant qui décolle sans que la terre entière ne se mette à faire la même chose". Et c'est aussi utile de changer du tout au tout. "Il faut sans arrêt itérer pour trouver le bon modèle. On oublie très facilement que beaucoup de startups ont d'abord été des échecs". Comme Slack, qui, avant de devenir la solution d'entreprise que l'on connait s'appelait Glitch - et proposait un jeu vidéo en ligne. Mais le pivot ne sauve pas forcément. Ainsi de Seesmic : "Je me suis basé uniquement sur la techno de Twitter. Et un jour ils ont arrêté l’API. J’avais 22 développeurs qui ne faisaient que ça. J’ai dû appeler mes investisseurs et on a pivoté en quelques heures." Ce qui reste de Seesmic a été absorbé par Hootsuite. Sa conclusion : "Ne jamais construire dans le jardin des autres et si vous le faites, avoir le pied dans plusieurs jardins".
Pour ceux qui voyaient Loïc pour la première fois, ces conseils valent de l'or. Les autres penseront tout bas qu'une présentation de ce type mérite d'être actualisée. Car si, comme Loïc, on dirige une plateforme de speakers inspirants, on doit donner l'exemple d'un produit bien frais ;). Enfin, pour la route, un dernier conseil, inspiré du modèle de Loîc. Si, dans votre itinéraire de start up, vous croisez d'autres sociétés intéressantes, investissez. Car la fortune de Loic Le Meur vient surtout de l'investissement précoce qu'il a fait dans Linkedin.

Sabrina Eleb

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !