Newsletter du Lundi
09/12/19

Paru dans la newsletter du

Au NRF, la reconnaissance visuelle en majesté

Qui ? 

Thibault Celier, Executive Director de Viseo, cabinet de conseil digital et de développement de plateformes numériques.

Quoi ?

Une digestion express du NRF 2019, le grand raout mondial du retail, qui se tenait du 13 au 15 janvier dernier, à New-York.

Comment ?

Que retenir de cette immersion dans le grand chaudron du retail ? Allons-nous sonner le glas du magasin physique ? Sommes-nous condamnés à n’être que des e-consommateurs avachis dans nos canapés qui cliquent toute la journée ? Notre diagnostic après 3 jours de navigation dans un Javits Center bondé.

Résiste avec les yeux

« Retail apocalypse is fake news » entendions nous dans les allées, en mode méthode Coué. Cette édition du NRF était très attendue dans un moment où le magasin physique peine à rivaliser avec le e-commerce, qui incarne le dynamisme du secteur. Dans un magasin, on traîne, on compare, on teste. Et à la fin, c’est souvent Amazon qui gagne.

Oui, le magasin résiste et se réinvente : l’IA à tous les étages pour fournir ce supplément d’expérience qui décolle les gens de leur laptop. Les « yeux » de l’IA, sa capacité à reconnaître des objets ou des visages, incarnent l’expérience retail de demain, ringardisant Wifi et autre beacon.

Liquide

Amazon (encore et toujours) a donné le la de cette édition 2019 du NRF avec Amazon Go, lancé mi-2018 : un concept de point de vente sans caisse, mêlant caméras, capteur de poids et une pincée d’IA. On se sent et on se sert comme chez soi sans jamais se retrouver physiquement trop près d’un de ses semblables. Ça va vite, c’est efficace et nombriliste. Une certaine liberté, au prix d’une ultra surveillance.

Le salon regorgeait ainsi de copycat d’Amazon Go, à l’image des start-ups  Aifi ou Zippin, avec cette promesse d’une expérience sans caisse, et des démonstrations tout à fait convaincantes. Une vision partagée par Cyril Bourgois, directeur de la transformation digitale, de la stratégie et de l'innovation au Groupe Casino, invité à intervenir cette année au NRF : « Nous entrons dans l’ère du anything, anywhere, anytime. Pour y parvenir, le nombre de compétences et de services que doit maîtriser un retailer sont devenus colossales : data, IA, fulfillment last mile delivery, digitalisation des magasins et paiement sans friction … »

Mini-me ou des Amazon Go en version allégée !

Les technologies de type Amazon Go commencent à faire leur preuve sur de petits points de vente urbains. Porter à l’échelle ce type de solutions sur de grandes surfaces commerciales s’avère une gageure : capteurs, caméras, traitement vidéo, tout ça revient très cher. Du coup, des start-up proposent l'expérience en pièces détachées.

La start-up Caper propose une alternative, en test chez deux retailers à New-York : un mini Amazon Go dans un… Caddie. Équipé de capteurs de poids et caméras, il reconnaît automatiquement les produits. Poser un produit dans un caddie devient un acte d’achat. Magique et probablement moins délicat à gérer en termes de données personnelles ! Dans le même style, et porté par des français, Mo-ka : une poignée se fixe sur le sac de supermarché, pour éviter le passage à la méchante caisse.

Smartchelf est une solution de merchandising connecté, veille arlésienne du secteur. Grâce à un cocktail de capteurs en tout genre et autres algorithmes d’IA, le traditionnel mobilier de point de vente devient alors aussi sensible et vivant... Qu’un site e-commerce. Maîtrise à distance des planogrammes, métriques fines sur le stock et le chaland, profilage des offres affichées sur des étiquettes digitales... Mon tout construit un réseau, intelligent et reconfigurable à l’infini.

Les cousins du robot Noo Noo des télétubbies

Les robots étaient bien là. Certains émeuvent, comme ceux qui sillonnent méthodiquement et inlassablement les allées des magasins pour décharger les pauvres humains de cette tâche ingrate de l’inventaire.

Sur le stand d’Intel, impressionnant cette année, Pensa et ses drones patrouilleurs ont fait leur effet. Plus traditionnels, plusieurs robots « roulants » bardés de caméras, lointains cousins du robot aspirateur Noo Noo des Télétubbies, se démarquaient comme ceux de Badger technologies, Trax ou Bossa Nova.

Le New Retail de l’Empire du milieu

La Chine s’affirme comme le terrain de jeu et d’expérimentation de référence pour les innovations retail.

JD.com propose une sorte de one-stop shopping des innovations retail éprouvés à l’échelle sur le marché domestique : cabine d’essayage avec réalité augmentée, miroir connecté, exosquelette, robots, drone et véhicule de livraison autonomes,...

Enfin, la star du salon cette année était Alibaba, avec son concept de New Retail. Cette vision était incarnée avec la chaîne Fresh Hippo et ses 120 supermarchés de produits frais : expérience mobile centric, traçabilité, paiement avec reconnaissance faciale livraison en 30 minutes avec des systèmes de rail à l’intérieur du magasin pour faciliter les flux. Et une partie restaurant pour déguster sur place les produits avec robots autonomes de services,…

Avec Fresh Hippo, qui transforme le magasin d'alimentation en restaurant où les clients se servent en produits frais qu'ils font cuisiner sous leurs yeux par des chefs, Alibaba imite "Le Marché" de Carrefour à Shanghai et croise le meilleur des 2 mondes, digital et physique, sans les opposer. Une sorte de version plus humaine d’Amazon Go avec son utilité froide.



Thibault Celier 

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !