Newsletter du Lundi
21/09/20

Paru dans la newsletter du

Spintank veut sortir le Webinar de la sieste

Qui ?

Laurent Cabioch, Directeur associé de Spintank.

Quoi ?

Remote, une nouvelle offre pour organiser événements, conférences en ligne et sessions de collaboration d'équipes mémorables.

Comment ? 

En avril 2020, Eventbrite a enregistré +220 % d'événement diffusés en direct (livestream). Comme il n'y a pas de barrière à l'entrée, tout le monde, organisateurs d'événements, agences et entreprises, s'y est mis. Sortez vos oreillers, l'offre actuelle est plutôt soporifique : faible interaction, liaisons approximatives, animation paresseuse...

"Certains organisent des webinar quand un coup de fil peut suffire. Il faut redonner à ces exercices la valeur d'événement. Beaucoup de webinar se réfugient dans des formats routiniers et le modèle atteint sa limite, alors que nous en avons encore pour quatre mois, voire plus !" explique Laurent Cabioch. 

Les bonnes surprises sont rares, ce qui a motivé Spintank, qui organise en temps ordinaire 200 événements dans l'année, dans le monde réel et en virtuel, de réfléchir à une offre. Dans ce slideshare, l'agence détaille sa méthodologie, où elle a rassemblé ses spécialistes de co-design d'innovation et en co-construction.

Au menu, live dirigeants, formations, Q&A, ateliers de co-design, conférence live, networking B2B, hackathon... L’agence dispose aussi de studios intégrés de tournage audio/vidéo et post-production « qui permet d’assurer des conditions de production maitrisées ». L'événement doit avoir une ligne claire et une durée acceptable (entre 30 et 45 minutes). Les animateurs oublient souvent d'intégrer l'audience, les flux de commentaires courent à gauche de l'écran, en toute indifférence des organisateurs. "Il faut s'inspirer des youtubers qui les premiers ont compris la grammaire de ces interventions vidéo avec le public". Les orateurs doivent être préparés, les animateurs ont un rôle crucial pour imposer un certain rythme et sortir de la routine. et aussi les sponsors : "Aujourd'hui, un discours promotionnel n'est plus acceptable. Les marques doivent faire avec le contexte global de la crise. Il faut délivrer de l'information ou rendre service". Bien-sûr, et c'est la base, il faut que la connexion de chacun soit au rendez vous. Le choix de la plateforme est important, et apporte de la cohérence au projet :


Ainsi, en avril dernier, les organisateurs de la compétition de vélo le Tour de Suisse l'ont transposée en ligne. Laval Digital World a passé son événement en 100 % réalité virtuelle. Choisir Youtube, Twitch ou Brightcove n'est pas neutre.

 

 

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !