Newsletter du Lundi
28/11/22

Paru le

Les indiscrets du 31 janvier 2022

--> DSA et DMA sont sur toutes les lèvres. Mais le marché n'a pas encore saisi l'important de ce que l'Europe prépare avec le Data Governance Act, sorti il y a un an, et qui devrait être voté en mars prochain. L'Europe souhaite séparer le traitement et la collecte de données de leur échange. Et cela devrait impacter fortement le marché, et notamment, le fonctionnement des grandes plateformes. On en parlera le 6 avril prochain, lors de notre  matinée "Permis de conduire ma data". Vous êtes annonceur et vous souhaitez y participer ? Ecrivez- nous !

--> Covid et quête de sens vont ils venir à bout de l'influence ? Dernier épisode, qui participe à dégonfler la bulle,  Melanight a chassé Justin Bieber à Courchevel  et pénétré dans sa chambre (voir cet article). Du coup, le chanteur a immédiatement quitté l'hôtel, qui n'était pas capable de garantir sa sécurité.

--> "Et le cookie wall devient cookie skyscraper" écrit drôlement Marc Rees, le rédacteur en chef de Next Impact en commentant la nouvelle politique de My TF1, détaillée ici.

--> Marc Sauvage, consultant en inbound marketing, fait ici l'éloge de la version payante de Linkedin, Sales Navigator, en cette période Covid. Selon moi, c'est un excellent outil pour challenger la qualité de votre data interne concernant vos clients / prospects.Associé à l'un des principaux CRM du marché, vous pouvez vérifier si un contact indiqué comme faisant parti de l'entreprise A n'a pas mis à jour son profil Linkedin et indiqué qu'il fait partieLe  de l'entreprise B.Connecté avec Salesforce par exemple, vous êtes capable de générer un rapport "ne fait plus partie de l'entreprise" à dispatcher à vos équipes pour vérifier la fraîcheur de la donnée."Si vous êtes dans la construction, et que votre solution intéresse en priorité des ingénieurs, l'approche en face à face n'existe presque plus. L'entreprise a astreint les rencontres optionnelle, et les interlocuteurs ne sont presque plus au bureau".

--> Floc est mort. Vive Flock, le projet de Twitter, qui permet d'envoyer des toits à ses 150 amis les plus proches (voir ici) ... Vincent Toubiana, qui dirige LINC le pôle innovation  de la CNIL souligne ()  la concordance des temps entre cette disparition chez Google et cette naissance chez Twitter...

--> Guillaume Cabrere devient le head of invasion Arena chez Volvo Cars à Göteborg. Il va s'y occuper de futurs el mobilité, électrification et montée en puissance des software. Et développer de nouveaux business model. Dans des conditions rock and roll  : à Goteborg, la régulation des loyers fait qu'il faut 8 ans d'attente avant d'accéder à une location officielle...Chez la Soc Gen, son poste n'est pas remplacé. Mais Gaelle Olivier (ex Axa) rejoint la  banque comme DGA et COO et chapeautera Claire Calmejane  et Christophe Leblanc.
De son côté, Bertrand Billoud (ex Kisio, groupe Keolis) prendrait en charge l'open data la  direction de la communication du groupe SNCF.

--> Et pour finir, cette phrase, qu'on vous laisse méditer, de l'illustre Jason Calacanis, ici.
Cet entrepreneur de la silicon valley, auteur et "scout" pour Séquoia Venture commente la présentation du metavers version Meta (Facebook) : "The future we never asked for, by the company that we all just want to go away".

--> Pour la première fois, Google va devoir donner des explications au marché : le SRI (syndicat des régies Internet)  a invité la société dans le contexte  de l'affaire Bernanke (voir ici). Et le Geste (qui représente les éditeurs) s'apprêterait à faire de même. Gênant, dans cette période où Google veut imposer son nouveau système de ciblage au marché (voir notre article).

 

 

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !