Newsletter du Lundi
10/02/20

Paru le

Dis moi ce que cache ton « lab »…

Quoi ?
"Lab" :  le mot à la mode, dans l'industrie, les services ou les agences. Devenu symbole de l'innovation, il recoupe des réalités bien différentes selon les entreprises. Zoom sur les principales motivations cachées des labs français.

Pourquoi ?

- Se positionner comme expert d'un domaine précis

Lancer son propre Lab ou son incubateur est devenu le meilleur moyen de communiquer sur un nouveau domaine et d'y préempter le terrain de l'innovation. A l’instar de Dassault Systèmes, qui a lancé le FashionLab, il s’agit alors de produire de l’information sur un secteur où l’entreprise souhaite se positionner, en apportant son expertise à des projets plus jeunes , de manière  plus agile qu'une grande entreprise. Au sein du FashionLab, Dassault réfléchit ainsi aux moyens de réunir "l’univers de la mode et de la 3D virtuelle", en tirant partie de l’expertise de ses ingénieurs, associée à la créativité des industries de la mode. Pionnier du genre, L’Atelier de BNP Paribas vise lui aussi à remplir les mêmes fonctions : assurer le leadership de la banque sur le sujet de l'innovation au sens large, tout en créant des liens entre l'entreprise et les startups. Conférences, articles, études, émissions... la palette des outils déployés par L'Atelier BNP Paribas est particulièrement large. Dans le même esprit, LaSer, lancé par les Galeries Lafayette et Cofinoga étudie depuis 1997 les tendances de consommation au sein de son Echangeur. Depuis 2014, le Groupe LaSer est propriété à 100% de BNP Personal Finance.

- Identifier et incuber les start-ups innovantes

Pour d’autres, comme Orange et son Orange Fab (évolution subtile du "Lab"), le meilleur moyen de se lier à l’écosystème numérique est encore d’aller y trouver les bonnes idées qui peuvent profiter à la marque comme à ses clients. Tout au long de son programme de trois mois, l’opérateur fait ainsi travailler les membres des startups avec ses propres équipes pour faire profiter leurs produits de ses canaux de distribution et de son accès au marché. De la même façon, GDF SUEZ s’est associé à la Ville de Paris pour créer un incubateur de start-ups "Pour une meilleur énergie dans la ville".  Toujours dans le domaine de l'énergie, l’initiative EDF Pulse , avec l'agence FaberNovel, cherche à "donner l’impulsion au progrès", en identifiant les projets innovants dans le monde entier. Il  s’agit toujours de distinguer les idées innovantes à  développer en partenariat avec EDF, sur  le mode du concours, avec 5 prix différents sélectionnés avec le public. Entre le fonds d'investissement et l'incubateur, Unilever vient lui aussi de lancer une structure dédiée au startups (lire notre article), TheFoundry : les startups sélectionnées reçoivent 50 000$ pour développer un prototype avec une des marques du groupe, première étape d'un investissement plus conséquent  via Unilever Ventures. Le Crédit Agricole raisonne jardinage : il a créé un village de l’innovation dans les anciens locaux de l’UMP pour "y arroser les bonnes idées et faire éclore les projets", en rassemblant au même endroit industriels, chercheurs, enseignants, entrepreneurs. Ouverture en cette rentrée des classes 2014.

- Se projeter dans l'avenir et faire infuser l'innovation en interne

Certaines entreprises préfèrent quant à elles le mode de la prospective. Quoi de mieux que la Californie pour suivre l’actualité numérique au plus près ? C’est le raisonnement qu’ont adopté des acteurs aussi différents qu’Axa et Valéo. L’Axa Lab, tout juste mis en place, devrait réunir 5 collaborateurs à San Francisco d’ici 2015, avec pour mission d'identifier les startups potentiellement intéressantes pour le groupe, de passer des partenariats avec les acteurs de la Tech (Linkedin et Facebook en tête), tout en rendant compte en temps réel des tendances émergentes (lire notre article sur la digitalisation du groupe AXA). Le centre monté par Valéo est aussi  investi d’une mission de veille, en participant aux incubateurs de start-ups et en entrant en contact avec les entreprises innovantes. Par ailleurs, l’équipementier automobile a lancé son innovation challenge, un concours à destination des étudiants ingénieurs qui lui permet aussi de repérer les meilleurs éléments. LaPoste utilise aussi le terme de Lab, pour désigner son événement annuel dédié à l'innovation, le Lab Postal. Son ambition : accompagner la transition numérique de l'entreprise et de ses services, en réunissant dans un même lieu des startups et des PME, les projets innovants en interne et des interventions d'experts. Elle dispose également de son incubateur. Enfin, last but not least, Pernod Ricard a ouvert un espace, BIG, à la Bastille, entièrement consacré au futur (lire notre article).

- Imaginer de nouvelles façons de travailler et de communiquer

Certains Labs, émanant principalement des agences,  donnent naissance à de nouveaux produits et services.  L’OgilvyLab, par exemple, a pour vocation "d’imaginer des expériences de marques inédites" (lire notre article). En France, ses équipes rattachées à OgilvyOne, ont notamment travaillé sur les raquettes connectées Babolat, les cannettes divisibles de Coca-Cola ou le bouchon connecté Vittel. Chez DigitasLbi, le Lab met en place des prototypes et des concepts avec les startups, autour des Google Glass, des interfaces tactiles ou de la reconnaissance visuelle. Chez CapGemini, le Lab’innovation cherche à allier la souplesse des petites structures aux capacités de la SSII internationale pour  s’adapter au comportement des consommateurs comme à la transition numérique. De son coté, l’agence Nurun a mis en place le Nurun Lab, pour y déployer les techniques de design thinking (lire notre article) et réinventer la façon de travailler des agences de com. Quant à Renault et Seb, ils ont tout deux ouvert leurs FabLab internes, pour tester de nouvelles formes d'innovation, plus ouvertes et collaboratives. Même le Gouvernement s'est doté d'un "lab" : Etalabdirigé par Henri Verdier, en charge de "l'ouverture des données publiques et du développement de la plateforme française Open Data".

Mathilde Saliou

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !