Newsletter du Lundi
09/12/19

Paru dans la newsletter du

Pourquoi Seelk, spécialiste du retail media, atterrit dans le panier de Webedia

Qui ?

Raphaël Guedj-Pignol, co-fondateur, avec Benjamin Pipat et Fast-Up Partners de Seelk, une société technologique et de conseil, spécialisée sur l'écosystème Amazon.

Quoi  ? 

[Article partenaire] Le point sur les raisons du rachat (pour un montant à 8 chiffres) de cette activité par Webedia.

Comment ? 

Pourquoi ce rachat ?

Webedia est entré en contact avec nous en début d’année. Le groupe cherchait un acteur qui puisse aider ses partenaires à aller sur Amazon. En effet, les clients de Webedia et de Tradelab, notamment, voulaient mieux performer sur cet écosystème Retail Média. Nous avons été la première agence spécialisée de l'écosystème Amazon,  en 2016 et ça nous a donné un coup d'avance. A l'époque, Fast-Up Partners a permis la rencontre entre l'ancien Amazonien que j’étais et Benjamin, diplômé de Polytechnique, qui sortait tout juste d’une expérience entrepreneuriale. Cette rencontre a été déterminante. En trois ans, nous avons vite grossi, jusqu'à rassembler une équipe de 30 personnes. Mais dans cette course de vitesse, nous avions besoin d'un allié. Nous avons été approchés par plusieurs acteurs, et nous avons préféré rejoindre un groupe d'entrepreneurs, qui sait garantir aux sociétés qu'il intègre la faculté de conserver une certaine autonomie. Cedric Siré nous l'a promis : il ne fera rien pour nous ralentir, tout pour nous permettre d’accélérer.

Quelles sont les synergies ?

Ce rapprochement va tout d’abord accélérer notre présence à l’international, avec l'ouverture de bureaux en Allemagne, Grande-Bretagne, Italie et Espagne. Le sujet Amazon est aujourd’hui considéré par les marques au niveau global, mais l’exécution doit rester locale, pour adapter les campagnes et contenus aux spécificités du pays. Deuxième sujet, l'achat média. Tradelab est très fort sur l’écosystème Google, et nous sommes en train de construire les synergies avec eux pour renforcer leur expertise sur Amazon. Et enfin, la création de contenu. Cette activité de Webedia vient d'être renforcée par le rachat de Quill, une société londonienne spécialisée dans les contenus pour les e-commerçants à destination des clients. Sans compter l'activité de gestion d’influenceurs menée par le groupe, qui a démontré de beaux succès en e-commerce en s'associant avec des marques...

Comment définir votre activité ?

Nous sommes une société de conseil et de software pour Amazon. Nous construisons des stratégies de croissance et aidons les marques à identifier des insights. Nous avons trois activités qui s'interconnectent. Le contenu : 50 % des personnes commencent leur recherche produit sur Amazon. La plateforme est devenue la première vitrine pour l'offre e-commerce des marques. Amazon renforce constamment ces dispositifs : Brand Stores,  pages en « rich content », skills sur Alexa, chaîne téléshopping 24/24 …  Nous travaillons aussi l’optimisation de l'offre : prix, disponibilité, conditions commerciales, logistique, etc…
Enfin, dernière activité,  l'activation des budgets promotionnels et publicitaires, de l'achat de mots clés (sponsored Ads) jusqu'au DSP. Contrairement aux agences média traditionnelles, nous développons nos stratégies médias sur Amazon de manière holistique, en intégrant ces 3 activités. Notre logiciel maison (un SaaS, voir capture d'écran ci-dessous) nous permet d’obtenir cette vue d'ensemble. Le ‘Seelk Studio’ consolide l’ensemble des flux de data fournis par Amazon (rapports et API) en temps réel, et détecte les insights et des opportunités. Cette plateforme a été lancée en Beta avec 4 clients internationaux et nous l'avons officiellement ouverte en mars dernier.

Comment a évolué votre écosystème ?

Au cours des années 2010, l’avènement des Marketplaces a changé la donne. Le consommateur s’est naturellement tourné vers les plateformes lui offrant une expérience client optimale (sélection, prix, disponibilité). Le modèle d’e-commerce avec un site marchand en propre est en grande partie révolu. Au sein même des Marketplaces, la consolidation (ou l'écrémage) s’est opérée à une très grande vitesse et le paysage consacre un seul vainqueur parmi les « généralistes », et des plateformes spécialistes fortes sur chaque verticale (Zalando, ManoMano, Zooplus…). Ce nouveau paysage fait émerger des nouveaux acteurs, comme Seelk, pour faire le lien entre les marques et ces plateformes, qui ont imposé des nouveaux standards .

Comment distingueriez-vous Amazon des autres places de marché ?

Amazon a l’ambition de créer l’écosystème le plus intégré et le plus automatisé possible pour permettre à n’importe quelle marque de promouvoir et de vendre l’ensemble de leurs produits. En vingt ans, Jeff Bezos a créé un maillage logistique et des technologies sans équivalent en Occident.  Par exemple, quand les autres distributeurs fonctionnent encore souvent avec des échanges de fichiers plats et des régies « à l’ancienne » pour paramétrer des campagnes, Amazon met à disposition tous les outils et API pour gérer son cycle de vente en parfait self-service.

Le retail media d'Amazon préfigure-t-il les stratégies des autres médias et distributeurs dans les années à venir ? 

Le e-commerce évolue à une vitesse folle et impose aux marques et aux agences de s’adapter extrêmement vite. Amazon donne le 'La' depuis le début des années 2000 : le modèle de Marketplace, l’achat en un clic, le programme d’abonnement Prime, la logistique externalisée, l’obsession du client... autant de standards créés par Amazon. Les évolutions autour de la publicité ou des contenus préfigurent sans doute les axes forts des stratégies de demain. Mais ce n’est qu’une partie de la réponse, le social devient commerce, le ‘offline’ et le ‘online’ ne deviennent plus qu'un, le mobile n’a pas encore pris la place qu’il occupe en Asie, la voix et la réalité virtuelle n’en sont qu’à leurs balbutiements… Nous voulons être aux avant-postes de ces évolutions.

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !