Newsletter du Lundi
10/12/18

Paru dans la newsletter du

Pourquoi il faut abattre des tigres pour acheter les séries limitées Kenzo

Qui ?

Aurélie Andrieu, Directrice CRM & Expérience client chez Kenzo Mode et Romain Pergeaux (en photo), Directeur Création de l’agence Artefact.

Quoi ?

Le premier e-shop Kenzo où il faut se battre pour acheter un produit.

Comment ?

C'est, à notre connaissance, la première expérience d'e-commerce inspirée par le domaine des jeux en ligne. À l’occasion du lancement de la nouvelle Sonic Sneakers, le jeudi 25 octobre à 10h, Kenzo a sorti un site dédié à la vente de séries limitées ultras exclusives, où il faut affronter d’autres e-shoppers pour finaliser son panier.
D'où est venue cette idée ? "Nous avions discuté avec Kenzo d’un projet de combinaison Gaming et Boutique en ligne. L'idée à plu et nous avons développé le site mobile puis orchestré l’opération en ligne en quelques semaines."
"Je suis moi-même un fan de sneakers, et lors d’une vente sur le site Nike, j’ai ressenti une certaine frustration : ce n’est vraiment pas cool d’avoir à mettre son réveil pour être parmi les premiers à l’ouverture d’une vente privée… Et le pire, c’est quand les "bots" se chargent de rafler tous les lots en deux minutes. Même pas le temps pour que les fans puissent cliquer sur un lot. Ce n’est pas fairplay de faire se battre des fans contre des robots !", explique Romain Pergeaux, DC de l'agence Artefact. Autre insight, "après la sélection par tirage au sort, il y a un moment d’attente dans une file avant d'accéder à son panier. Il fallait transformer ce moment de frustration et d’attente en une expérience plus fun."

Résultats  ?

  • 100 paires de sneakers jaune citron vendues à 270€
  • Dernières paires vendues à 21h
  • 20 000 visites en 12 heures

Pour ceux qui n'ont pas pu expérimenter la shopping-league.com, nous vous proposons le replay : première étape, remporter un match contre un adversaire inconnu pour gagner le droit de pouvoir tenter d’acheter une paire de chaussures. Les "shopping-gamers" qui cliquent sur un produit au même moment doivent s’affronter pour déterminer qui pourra accéder à l’étape de finalisation de son panier d’achats.

À chaque "round", deux nouveaux joueurs s’affrontent, les actions (toucher des têtes de tigre qui vole sur l'écran mobile) sont visibles en temps réel. Celui qui marque le moins de points repart à la case départ, son panier vide, et pourra réessayer de le remplir en gagnant contre un nouveau joueur. Celui qui gagne accède à la page de finalisation des achats.
Exit les bots qui raflent tous les produits en deux minutes ou les tirages au sort hasardeux. Ce dispositif prouve qu’on peut prolonger l’expérience de marque même sur un site marchand, avec les contraintes des étapes de l’achat dans l’e-commerce.

Et après ?

Avec cette première, Kenzo suit la logique chinoise initiée par Tencent, un géant du gaming qui mixe les deux univers dans le domaine du e-commerce. D'autres opérations devraient suivre : "Cette opération est déclinable sur d’autres produits et avec d’autres jeux. Nous pourrions aller jusqu’à proposer aux joueurs de piquer un produit dans le caddie du  voisin !"

Morgan Angove

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !