Newsletter du Lundi
16/05/22

Paru le

Superbowl : BlueFinLabs ringardise USA Today

Quoi ?
Une analyse des performances publicitaires du dernier Superbowl, qui confronte les résultats de BlueFin Labs - la dernière acquisition de Twitter - avec le traditionnel classement d'USA Today, qui existe depuis 20 ans. Le tout commenté par Nicolas Bordas, vice-président de TBWAEurope et président de BEING WW. Pour voir toutes les pub, c'est ici.

Combien ?
Du côté de USA Today, 7 000 panelistes qui votaient en ligne. Du côté de BlueFin Labs, 3,9 millions de commentaires analysés (+225 % par rapport à 2012), pour en étudier la teneur (positive ou négative). Le vainqueur 2013 selon BlueFin Labs a généré 402 000 commentaires, contre 114 000 pour le vainqueur 2012, David Beckham pour H&M.

Comment ?

Le grand gagnant du palmarès Bluefin Labs 2013, le film Farmer de Dodge est  arrivé par surprise. Il est aussi n°3 du palmares USA Today. "Il est arrivé par surprise, puisqu'il n'avait pas été pré-lancé sur internet. Il a touché les Américains dans leurs racines" explique Nicolas Bordas qui avait désigné le spot comme son préféré sur son blog."L'autre grande nouveauté, c'est la faon dont ils ont géré leur inspiration. La marque a reconnu s'être inspirée d'une campagne d'une association sur Youtube. Et les a intéressés au succès du spot".

http://www.youtube.com/watch?v=sYJzSiPSN-0

Autre film qui figure dans les deux Top10 : Tide avec "Stain Savers", dixième dans les conversation et n°2 du classement déclaratif de USA Today. Doritos, qui avait pour a première fois confié ses 2 spots à l'imagination du public (l'an dernier, l'annonceur avait diffusé un spot UGC et un autre produit par la marque) a gagné son pari. Goat 4 sale est arrivé en quatrième position du classement USA Today et en 9e place chez BlueFinlabs. Son auteur est passé à un cheveu des 1 million de dollars promis si son spot arrivait numéro 1 de USA Today et des 400 000 dollars s'il était numéro 3... Rageant !

http://www.youtube.com/watch?v=4d8ZDSyFS2g

Le spot de la National Football league arrive, lui en 8e position des deux classements. En revanche, les autres spots qui ont généré le plus de conversations sont absents du haut du classement USA Today : Fast and Furious arrive en 3e place, Budweiser "Brotherwood" en quatrième, Calvin Klein "360 Seamless Technology", en cinquième. Pas étonnant en revanche pour Wonderful Pistachios et son spot avec Psy (il a généré 17 % de commentaires négatifs) et le "big Kiss" de Go Daddy (34 % de commentaires négatifs). En regardant les deux tableaux, on peut s'interroger sur la pertinence du classement d'USA Today. Car son panel , passé, sous la pression concurrentielle de quelques 300 personnes en 2012 à 7000 cette année fait encore autorité auprès de marques comme Doritos. Mais il a du mal à faire le poids avec les 3.9 millions de commentaires décortiqués par BlueFinlabs, désormais propriété de Twitter, qui analyse non seulement le véritable sentiment du public, mais aussi le volume de buzz généré. Et propose ensuite son rapport détaillé aux marques.

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !