Newsletter du Lundi
16/09/19

Paru le

E. Schmidt : « Nous ne craignons pas les concurrents, mais l’interne »

Qui ?
Eric Schmidt president éxécutif de Google, en chemise blanche et Andy Berndt, vice président de Google Creative Lab, en chemise noire.

Quoi ?
Une interview d'Eric par Andy, et sa magnifique voix rocailleuse.

Comment ?
Eric Schmidt est un adepte du positive thinking : le monde est appelé à un meilleur avenir grâce à la technologie. Le danger ne vient pas des concurrents, mais de l'interne : "Nous devons toujours surveiller la façon dont nous sommes organisés. Et tous les jours, il vaut mieux dire oui aux circonstances qui se présentent."
Ainsi, la voiture conduite par ordinateur est un progrès : "car l'ordinateur n'est jamais bourré et conduit mieux que chacun d'entre nous". Cette vision new age, voire boudhiste, il l'illustre par l'avènement du mobile dans le monde, qui apporte la culture, la transparence et la démocratie partout. Nous vivons une révolution, car des marchés qui croissent géométriquement se combinent entre eux, entre le mobile, le broadband et le social, dit-il devant un Andy qui lui rappelle qu'il était nul en math et qu'il fait semblant de comprendre, à Google, quand les réunions tournent autour de ces notions.
Andy est le responsable de la campagne de publicité pour le Superbowl. Google a diffusé le spot qui était le préféré des spectateurs de Youtube, et mesuré son effet sur les requêtes. "Cette publicité s'est transformée en opération ROiste le jour même."

Eric croit en l'humanité : "l'homme moyen est une bonne personne. Tous les propos exagérés sur internet sont toujours modérés par la foule. C'est pour cela que nous sommes optimistes pour les prochaines années." A chaque fois qu'un téléphone sonne dans la salle, Eric rappelle qu'il adore le mobile, qui incarne Google dans le futur. Le projet wallet va permettre au consommateur d'acheter un produit avec un téléphone qui lui aura donné des promotions sur les boutiques environnantes : "Google est le seul à intégrer tous les éléments, de la géolocalisation au paiement. c'est un nouveau marché de milliards de dollars. Il repose pour nous sur les recettes publicitaires géolocalisées et promotionnelles. Quand quelqu'un entre dans la boutique pour acheter, la publicité a beaucoup de valeur".
Les consommateurs conduisent la technologie, l'information le business "qui aurait dit il y a dix ans que le marché de l'information deviendrait plus grand que celui des technologies de l'information ?  Quand l'internet touche 80 % d'une population, et double sa pénétration, les acteurs du marché voient leurs revenus doubler sans rien faire."

"Dans trois ans, le volume d'informations doublera toutes les onze heures." L'accroissement des quantités d'information disponibles, dûe principalement à l'UGC, donne encore davantage sa place à la recherche. "La recherche du futur sera à base d'analyse de mon comportement en ligne et de celui de mes amis anonymisés, avec ma permission". L'avenir repose sur les plateformes. Google Facebook, Amazon ou Twitter en sont. "Mais il y en aura d'autres, qui vont émerger encore plus vite que nous. Il y a 20 ans c’était difficile d’avoir une audience d'1 million de personnes en un an."

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !