Le futur de la télé réalité en 5 services, pas très interactifs

laurent guerin

partage(s)

Qui ?
Laurent Guérin, au Campus TF1 sur les Contenus le 20 juin et au SNPTV le 25 juin, réagit sur quelques formats télé-réalité qui lui ont été présentés.

Quoi ?
5 services rendus par la télé-réalité. Vos vies sont compliquées ? Heureusement la télé-réalité est là pour nous aider.

Comment ?

1- Tu m’aideras à résoudre mes problèmes

THE AUDIENCE
Une question existentielle ? Un problème de couple ? de santé ? de business ? Le principe de « The Audience » est simple. 50 inconnus vous suivent pendant une semaine et vont vous aider à prendre la décision difficile. Si David Glover, le producteur déclare « Sometimes I used to daydream about what life would be like if one were constantly being followed around by an audience », personnellement, je ne peux m’empêcher de penser à un sketch d’un humoriste français (que je n’arrive malheureusement pas à retrouver) qui se plaignait d’être suivi par un inconnu toute la journée, jusqu’à dans son lit…

Il l’avait fait avant : Woody Allen dans « Maudite Aphrodite ».

On attend la diffusion de The Audience en Angleterre sur Channel 4 (The Garden Productions Ltd). En France, le format a été acheté par TF1. Du coup, pas facile d’avoir des informations sur le dispositif digital qui sera mis en place. La production en est encore au casting, comme l’atteste la page Facebook du programme

2- Tu m’aideras à gagner de l’argent pour ma communauté

MILLION DOLLAR NEIGHBORHOOD

La bande annonce donne le la : 100 familles d’une même ville doivent augmenter leur actif net de 1 000 000 dollars, soit 100 000 $ par épisode. Augmenter la valeur de ses actifs. Réduire ses dettes. Si j’ai bien compris.

http://vimeo.com/41928556

Comment faire ? Immobiliser sa voiture, faire produire des muffins aux enfants, mieux remplir sa déclaration d’impôts, acheter des produits génériques au lieu des marques, etc… Toutes les semaines, une famille est récompensée avec 10 000 $ et à la fin, la famille choisie par la communauté empoche 100 000 $… Bon, quand on s’aperçoit qu’on a payé 14 000 $ d’impôts en trop (la dernière séquence ici), on se dit qu’il doit y avoir un petit problème quand même…

Ils l’avaient fait avant : C’est un peu comme si les témoins de Jéhovah prêchaient les notions de base de la comptabilité, en fait…

Le strict minimum au niveau du dispositif digital, avec une page Facebook comptant moins de 2000 fans.

3- Tu m’aideras à ne plus être une grosse vache

HONEY YOU’RE GETTING FAT
Quoi de plus sain que de commencer un régime encouragé de la sorte par sa moitié et motivé par l’argent ? On se le demande ! Plus tu maigris, plus tu gagnes de l’argent. Rien ne nous dit si l’argent vient des ventes de savons fabriqués avec la graisse perdue… («Fight Club») Diffusé en Suède sur TV3 (Meter Television) en avril dernier, le format est distribué par Shine International.

Aucune trace du dispositif digital. Aux Etats-Unis en tous cas, un autre «gros» show cartonne depuis 13 saisons : « the biggest loser ». Une vraie communauté.

Il l’avait fait avant : « Weird Al» Yankovic – Fat »

4- Tu aideras à caser ma fille, cette écervelée désespérée

DEAR NEIGHBORS HELP OUR DAUGTHER FIND LOVE

Pas facile la grande ville pour faire des rencontres. Heureusement, les parents s’occupent de tout. Pendant que la demoiselle usine au turbin, les maman et papa rabattent le gibier avec l’aide des voisins. Une production Keshet Media Group. Pas d’information sur la diffusion ni sur le dispositif digital.

Ils l’avaient fait avant : «Qui veut épouser mon fils ?», tout simplement.

5- Tu m’aideras à… euh… monter une étagère Ikea ?

THE FRAME

Le Truman show en pire. Il faut se rendre intéressant dans une version réduite de sa maison, sous peine de quoi, les spectateurs zappent pour regarder les autres candidats et c’est perdu ! D’où la baseline : «if you’re out of the frame, you’re out of the game!» Avec tout plein de challenges excitants comme voir arriver une chèvre dans son salon ou essayer de monter une étagère Ikea…

Diffusé l’année dernière aux Etats-Unis sur the CW Network, ce fut une déception au niveau de l’audience selon nos informations. Pas sûr que l’on voit «The Frame» en France. La présentation du format promet une «groundbreaking audience participation technology» avec l’équation suivante : «clicks + viewing minutes on website= popularity points = longer life in the game».

On imagine donc une diffusion mixant télé et site web, avec de nombreuses interactions utilisateurs sur le site pour choisir ses candidats préférés. Aucune trace du dispositif sur le site de la chaîne, pas d’articles dans nos archives, il semblerait que «The audience» ait boycotté «the frame» ;)

Ils l’avaient fait avant : «Cube»

bonnez-vous

0 comments