Newsletter du Lundi
15/02/21

Paru dans la newsletter du

L’innovation en temps de Covid : ce qui a changé et ce qui demeure

 Qui ?
Frédéric Colas, co-fondateur de Fast-Up Partners.

Quoi ?
L'exégèse d'une étude quanti et quali sur  L'innovation au temps de la COVID.

Comment ?

Pourquoi cette étude ?
Nous nous sommes posé la question l’impact de la pandémie sur l'innovation, pendant la première vague de la maladie. Nos clients allaient-ils couper ou au contraire renforcer ces budgets dans ce contexte inédit. Allaient-ils renforcer l'open innovation, ou se replier sur eux-mêmes ? Nous avons établi les questionnaires avec l'Innovation Factory (qui co-construit es projets d'innovation entre les étudiants de la Web School Factory et les entreprises) . Nous avons interrogé une  dizaine responsables en profondeur et BVA a recueilli 130 réponses de responsables de l'innovation et de patrons.

Qu'est-ce que cette période a changé ?
L'objectif des projets. Avant la Covid, l'innovation  servait plutôt à améliorer l'offre existante. Aujourd'hui, la priorité est de créer de nouveaux business models, Pour 40 % des répondants, c'est la priorité numéro un , alors qu'ils n'étaient que 21 % avant la covid.  Mais ce qui m'a le plus étonné, c'est que le critère d'impact environnemental et sociétal reste un critère de décision secondaire et stable pour le lancement de ces projets, alors que la période du premier confinement bruissait d'utopie sur le "monde d’après". Il arrive en 4° place avec 26%, avant et après la Covid

La Covid a-t-elle favorisé les projets d'innovation ?
48% des personnes que nous avons interrogées pensent que la Covid a un impact positif sur l'innovation, et 37 % pensent au contraire qu'elle la compromet. Mais quand on creuse les réponses, les premiers utilisent l'innovation beaucoup plus pour construire de nouveaux business models, quand les seconds privilégient un retour sur investissement rapide. Cette question est un révélateur.

Y-a-t il un point sur lequel toutes les entreprises convergent ?
Oui, quand nous les interrogeons sur la façon de s'organiser pour que les projets d'innovation réussissent, ils sont tous d'accord. Plutôt que de privilégier un modèle  interne ou externe, ils choisissent presque tous un modèle d'équipe hybride, plébiscité à 74 %. Tant mieux pour nous ! L'excubation consiste.à créer de nouveaux produits et services avec de grandes entreprises et de les piloter ensemble avec des équipes hybrides. Et c'est notre principale activité ... 

Un exemple d'innovation hybride développé chez vous ?
Avec Mars, nous avons créé Natusan, un service de livraison et de récupération de litière  pour chat compostable. La litière pour chat représente à elle seule 2 % des déchets non recyclables des ménages. D'où l pertinence d'une service basé sur l'économie circulaire, lancé à Londres en septembre 2019 avec une offre d'abonnement. Ce projet a mobilisé une équipe hybride d'une dizaine de personnes. La Covid nous a donné l'occasion d'accélérer en l'étendant au niveau national, en ajoutant un modèle e commerce classique, où les gens font eux mêmes le compostage. Depuis, les deux offres coexistent.

 

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !