Newsletter du Lundi
16/09/19

Paru le

Innovation : Altran veut convertir les entreprises au Design Thinking

Qui ?
Corinne Jouanny, Directrice et co-fondatrice d’Altran Pr[i]me, Olivier Picard, Solution manager Altran Pr[i]me en charge de l’équipe co-création et Christophe Temple, Co-creation Practice manager.

Quoi ?
"Les designers sont-ils les nouveaux innovateurs ?", un déjeuner  organisé autour d'Altran Pr[i]me, la division d'Altran dédiée au management de la créativité (30 personnes).

Comment ?
Lancé en 2003, Atran Pr[i]me associe des designers, des ingénieurs "et des moutons à cinq pattes" pour accompagner les entreprises dans leurs démarches d'innovation, quel que soit le secteur d'activité. "En 2003, quand on s'est lancé, "innovation" voulait dire "web" ou "techno". On s'est dit que ça pouvait aussi s'appliquer à l'ingénierie et à tous les domaines où il n'y a pas de tradition de design, comme l'aéronautique ou le design de l'immatériel" explique Corinne Jouanny.

Inspiré par des méthodes américaines, britanniques ou russes, les équipes de Pr[i]me s'attachent à insuffler un esprit créatif chez leurs clients, sur le mode collaboratif. Pr[i]me travaille ainsi avec des banques sur la création de services "responsables" ou avec l'industrie aéronautique pour repenser les moteurs d'avion, les habitacles et même les aéroports. Les équipes projet sont multi-disciplinaires et font appel en fonction des sujets à des ethnologues, des historiens, des agences de design,... Le but : projeter les équipes en dehors de ce qui existe déjà et libérer l'imagination, en adoptant le point de vue de l'utilisateur final. "Pour imaginer des choses lointaines et en rupture, il faut rêver" résume Christophe Temple.

La démarche repose sur le Design Thinking, qui regroupe quatre points clé :
- placer l'utilisateur au centre de la démarche
- placer le designer en amont de la réflexion
- constituer des équipes pluridisciplinaires
- proposer, se tromper, recommencer

Ce design qui va au-delà du design traditionnel peut s'appliquer à tous les sujets des entreprises : aux produits, aux interactions, aux services et même à l'organisation et à la stratégie. "Le designer comprend le système dans son ensemble, il est force de synthèse et de proposition. C'est une vision très éloignée de la vision Française du design, celle des arts déco. Un design, c'est avant tout une histoire, c'est ce que Google fait très bien autour de Chrome."

Exemple de Design Thinking, avec "Open Trade", un curieux téléphone intelligent conçu avec Orange Trading Solution avant la sortie du premier iPhone. Dédié aux traders, il est le fruit d'une minutieuse observation des salles de marchés, d'entretiens d'utilisateurs et de réflexions ergonomiques. Avec un double écran tactile, deux combinés pensés pour être accrochés à l'épaule et identifiés par des pastilles colorées (c'est "l'effet Kickers" : l'un est utilisé pour acheter, l'autre pour vendre), une touche pour raccrocher sur-dimensionnée et la possibilité de gérer 30 conversations simultanées, cet appareil donne toutes les armes aux traders pour gagner quelques millisecondes. Cerise sur le gâteau : la matière du combiné permet d'interagir avec l'écran tactile.Un écran tactile qui fait la fortune d'Orange. Quand un trader perd un deal, son écran en fait souvent les frais...

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !