Newsletter du Lundi
28/11/22

Paru dans la newsletter du

Comment le Président déclaré candidat est devenu héros de série

Qui ?
Dominique Delport, ex Havas, ex Vice, et maintenant, Arduina production.

Quoi ?
L'exégèse du Candidat , une série documentaire sur Youtube sur le candidat Macron, financée par Majorité présidentielle.

Comment ? 
Le Candidat, c'est aussi un film d'Yvan Attal...
C'est un titre que nous avons soumis aux équipes. Il a le mérite de la simplicité. Ce qui nous intéresse, c'est que le Président préside, et le candidat candidate.

D'où vient le projet ?
Avec Stéphane Gillot, nous avions déjà ce projet, quand j'étais chez Vice. Nous avons donc soumis le projet au Président et à l'équipe de campagne, qui l'ont acheté. Stéphane a une capacité de discrétion, il sait se fondre dans le décors et fait l'image et le son. Il a la capacité de faire des images cinématographiques avec un code proche des documentaires ou des séries.

Comment ça marche ?
Notre client est l'équipe de campagne et le candidat qui a le final cut. L'épisode hebdomadaire est diffusé en principe le vendredi, mais nous ne nous interdisons rien, le jour de diffusion peut changer en fonction de l'actualité. Chez Arduina, il y a une vingtaine de personnes qui travaillent sur le projet. L'épisode de jeudi dernier, qui fait 9'30,  est issu de 3 h de prise de vue avec le Président le lundi après-midi. On ne fait qu'une prise à chaque fois. L' épisode est ensuite monté dans la nuit et soumis au final cut de l'équipe de campagne et du président.
On fait dix huit formats différents, avec les sous titres anglais et français, les trailer et les formats pour les réseaux sociaux. Si la forme s'inspire de la série Netflix, et c'est assumé, on capte le réel. Rien n'est simulé, rien n'est répété. Stéphane ne connaissait pas le Président, ce n'est pas un journaliste politique.  Quand il pose des questions, c'est un peu comme un citoyen.

Pourquoi avoir choisi Youtube ?
C'est une demande de l'équipe de campagne. Mais ce n'est pas le réseau le plus simple. Youtube est une plateforme très importante, mais n'a pas sa propre dynamique sociale. Nous n'avons pas le droit de nous appuyer sur les réseaux sociaux du Président ou de son parti, ni d'acheter de la pub,  il faut tout construire from scratch. Les réseaux sociaux et les médias classiques sont clés.Pour les réseaux sociaux, les militants vont nous aider à faire connaitre le programme. Ces derniers vont piocher dans les épisodes, comme le JT de TF1 hier soir. Nous avons eu une importante couverture presse en France et à l'international, parce que ça ne s'était jamais fait. Des médias non politiques se sont aussi intéressés à la forme de la série.

Tenez-vous compte des commentaires du public pour les épisodes suivants ? 

Nous regardons tout, le taux de complétion, les commentaires.  Nous allons gagner en rythme et en diffusion dans les prochaines semaines.

 Combien ça coûte ? 
C'est un budget standard de programme court sur France Télé, pour une série de qualité Netflix ! Alors que tout le monde est d'astreinte...

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !