Newsletter du Lundi
30/01/23

Paru dans la newsletter du

18 prédictions sur les APIs en 2030 : pourquoi c’est majeur

Qui ?
Mehdi Medjaoui , Pdg d'Alias, la  plateforme pour développeurs pour rendre le RGPD programmable, et fondateur des API Days.

Quoi ? 
Ses 18 prédictions sur l'économie des API (incarnée aujourd'hui par Stripe, Twilio ou Algolia) en 2030. Et la transformation du Net et des entreprises qu'elle engendre. Avec des chiffres impressionnants sur la situation aujourd'hui. Et demain.

Comment ?
C’est quoi une API et pourquoi c’est important?
Les  Application Programming Interface, ou APIs, permettent aux applications et aux systèmes informatiques de se connecter et de dialoguer. Ainsi, les APIs sont clés dans les données personnelles, les applications, l’internet des objets, mais aussi au niveau des entreprises avec les stratégies de marketplace, de plateforme, d’écosystème ou de transformation digitale interne.

1 D’ici 2030, il sera quasiment impossible de faire la différence entre un humain et une interface logicielle (API) sur le web. Avec les progrès rapides de l’intelligence artificielle conversationnelle, parler à un humain ou un logiciel sera quasiment impossible à déterminer.

2 D’ici 2030, 25%  des internautes auront un Personal Data Store, c'est-à-dire un cloud privé où toutes leurs données personnelles seront stockées afin d’en avoir le contrôle en dehors des applications.

3 L’API de cloud pourra être configurée de manière automatique pour gérer nos interactions numériques avec les applications et les entreprises. Par exemple : je pourrai donner accès à mon CV uniquement aux sociétés qui recrutent selon mes critères.

4 Inspirée du rapport Collin et Colin de 2013 sur l’économie numérique, une TVA numérique sera créée pour les entreprises qui ne rendent pas les données aux utilisateurs via une API ouverte. 

5 En 2030, les APIs représenteront 99 % du trafic internet. En 2018 les APIS représentent 83% du trafic internet mais avec la multiplications des plateformes ouvertes (Open Banking, Open Insurance, Open Government etc…) et les usages mobiles, en 2030 le trafic internet via APIs représentera 99% du trafic internet global

6 Il y aura plus d'APIs que de sites web, et plus d’endpoint d'APIs que de pages web classiques. Les APIs sont des points d’accès pour interagir avec les programmes plutôt qu’avec des humains. Avec la “botisation” et la robotisation du web, les adresses pour exposer des APIs pour des programmes seront supérieures en nombre aux adresses pour exposer des pages web.

7 La vente aux machines via API sera plus rentable que la vente aux humains via des sites web, des applications mobiles ou des interfaces utilisateurs. Avec les Bots qui automatisent l'achat et la vente de produits, les plus gros vendeurs sur les plateformes de e-commerce seront des Bots.

8 Les entreprises du CAC40 auront plus d'APIs que d'employés. Les groupes du CAC40 ont en 2022 des centaines ou des milliers d’APIs internes et externes pour faire communiquer leurs systèmes informatiques et leurs applications. Mais avec la multiplication des “microservices”, de l'internet des objets/Industrie 4.0”des "écosystèmes d’applications”, il y en aura des centaines de milliers par groupe industriel ou financier. 

9 Vu le nombre exponentiel d’APIs par les entreprises,  un "moteur de recherche pour les APIs" émergera et concourra avec GAFAM.

10 La stratégie de plateforme (et donc d’APIsation) des entreprises cotées représentera jusqu'à 50 % de leur valorisation en bourse. Comme le montre le chercheur et économiste Marshall Van Alstyne avec une étude qui a duré 10 ans, les entreprises qui ont des stratégies de plateforme basées sur des APIs ont en moyenne un chiffre d’affaire supérieur à 68% et un résultat net supérieur de 38% à leurs concurrents directs.Les entreprises cotées en bourse vont sans doute être obligées de déclarer leur trafic API chaque trimestre pour attester de la santé de leur écosystème.

11 Le sujet est stratégique : il y aura un "Vice-président dédié aux APIs"  dans les entreprises du Fortune 1000, qui sera chargé de la stratégie API du groupe. (ou Chief API Officer en anglais).

12  La stratégie API sera préférée à la stratégie SaaS par les investisseurs. Grâce à leur design et documentation, les APIs permettent de distribuer du logiciel fonctionnel plus rapidement que de coder une interface utilisateur. On peut donc commencer à monétiser et vendre sa proposition de valeur aux développeurs plus vite que de vendre un SaaS aux utilisateurs. En ce sens, les startups API comme Stripe, Twilio, Algolia ont démontré leur capacité à générer rapidement de la valeur et à moindre coût de capital.

13 Les rôles  et les postes basés sur les métiers directement liés APIs seront rémunérés en moyenne 30 % de plus que les rôles classiques en tech ou en commerce. Les APIs étant capables d’accumuler  et libérer tellement de valeur pour les entreprises, et dans une contrainte de recrutement de plus en plus forte, la niche des métiers API va représenter une demande si forte qu’elle représentera jusqu’à 30% de différence avec les métiers tech classiques.

14 Les développeurs seront les personnes les plus influentes dans le monde B2B. Quand on expose une API, c’st pour qu’un développeur l'intègre et la recommande à son entreprise pour la consommer et l’intégrer. Les développeurs sont donc les référents clés de l’économie des APIs, de cloud etc… En ce sens, ils seront donc dans l’économie numérique les personnes les plus influentes et les cibles principales des campagnes marketing B2B.

15 La gestion des relations avec les développeurs (DRM) représentera 10% du marché de la gestion de la relation client (CRM). Conséquence de la prédiction précédente, le marché du CRM va se spécialiser pour adresser le cas particulier des développeurs, dans un modèle déjà baptisé aujourd’hui B2D pour Business to Developers.

16 En 2030, les entreprises sans APIs publiques pour interagir avec leur produit ne pourront pas répondre aux appels d'offres de grandes entreprises.Les APIs démontrent une maturité et une culture numérique qui garantit une relation commerciale de qualité dans le numérique. Self service, documentation, scalabilité…et seront une obligation pour répondre aux appels d’offres 

17 En 2030, il y aura une assurance B2B pour les ruptures de services liées aux APIs. Quand vous intégrez un service tiers, vous optez en général pour un SLA (Service Level Agreement) c’est à dire un engagement contractuel à respecter la disponibilité du service et de l’API qui le délivre.  Cela évoluera en une assurance dédiée en B2B pour les ruptures de services ou les changements d’APIs qui entraînent une rupture de service par des assureurs classiques.

18 D’ailleurs, en 2030, les modifications d’API des entreprises financières cotées devront annoncées par communiqué de presse auprès de l’AMF, tellement elles seront systémiques.
Mehdi Medjaoui

 

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !