Newsletter du Lundi
08/07/19

Paru le

Norman sort Crunch de sa chambre, les chiffres

Qui ?
Ghislain de Villoutreys, DC de JWT, Sandra Leal, directrice conseil, Alain Laurent DG. Anne Marin directrice marketing et Clémence Pillois, chef de produit chez Crunch. Norman et sa maison de production : Noside.

Quoi ?
"Crunch sort Norman  de sa chambre", le grand retour de Crunch en pub, du 22 février à la fin mars. Un voyage autour du monde "live", dont les internautes choisissent les étapes, en télévision (renvoyant sur Youtube), sur Youtube et Facebook, pour l'envers du décors. Une façon pour Nestlé de faire un clin d'oeil à la génération Y et d'être en phase avec la stratégie de Crunch, "libère ton potentiel". Et la première apparition de Norman en télévision, la vraie. Crunch et Norman ont le même public, les 15-19 ans et les vidéos de Norman sont fraiches, drôles et pas trash.

Combien ?
Les vidéos de Norman font un million de vues en une semaine. La campagne Crunch suit le même rythme. Le teaser, en première semaine, a été dans le top 10 des publicités Youtube. La vidéo du voyage en Islande (épisode 1) a compté 1 million de vidéos vues en une semaine et 1,5 M en 10 jours. Celle de Tokyo (épisode 2), 700 000 vues en un week end et 1 million de vues en une semaine.

http://www.youtube.com/watch?v=YKgfNlUxrqA

Budget estimé, moins de 1 million d'euros, production et achat d'espace compris. L'achat télé représente 50 % du budget achat média (chaines Canal Sat et TNT en affinité avec la cible). L'autre moitié est investie dans Youtube (masthead) Facebook, Spotify, Skyblog... La page fan de Crunch est passée de 2 000 à 100 000 fans. Il y a environ 100 000 votes par sondage sur la future destination de Norman. La page Facebook  connait un taux d'interaction de 63% (contre 10 % pour de très bonnes pages de marque). 98 % des fans ont entre 13 et 17 ans. Et 1 % de viralité sur les posts.

Comment ?
Crunch a été plus facile à convaincre que Norman, qui n'avait fait qu'un Cameo Pub, pour les mardi cinéma d'Orange. Pour garantir à Norman une grande liberté, le jeune comique en chambre est parti avec sa propre équipe de production, cadreur réalisateur et monteur, et avec un producteur de chez JWT. "Il arrive le dimanche dans la destination choisie par les internautes. Il poste sa vidéo le vendredi. Pour lancer la campagne, Norman a posté sa première vidéo sur sa propre chaîne. Norman appréhendait beaucoup les réactions de son public. Les commentaires sont plutôt positifs. Voici ce qu'en dit notre panel maison, Hector, 14 ans : "On dirait que Norman  est un peu moins libre. C'est bon pour lui, mais pas forcément pour ses vidéos". Il a quand même regardé les deux épisodes...

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !