Newsletter du Lundi
20/05/19

Paru le

10 choses que vous ne saviez pas sur Facebook Messenger

Quoi ?
Un tuto sur la plateforme Messenger, l'application mobile et web qui compte un milliard d'utilisateurs et 33 000 bots en octobre 2016 (3 fois plus qu'en juillet)

Commment ?

1. Vous pouvez utiliser Messenger, sans compte Facebook, et même sans mobile

Messenger, pour marquer son émancipation, autorise les inscriptions sans compte Facebook. Depuis avril 2015, la plateforme propose aussi une expérience "desktop" avec messenger.com, qui permet d'accéder à ses messages depuis une interface dédiée.

2. Appelez gratuitement vos amis, et organisez  des "conf call" 

Messenger permet de passer gratuitement des appels voix et vidéo, en connexion 3G ou wifi. A la fin de chaque appel, l'application demande d'ailleurs à l'utilisateur de noter la qualité de l'appel pour améliorer l'expérience. Depuis avril 2016, il est même possible d'organiser un appel à plusieurs, directement depuis une conversation de groupe Messenger.

messenger-video-calling

3. Un blanc dans une conversation ? Lancez une partie de basket

L'emoji du ballon de basket devient une invitation à rejoindre un petit challenge de paniers. Les plus cérébraux préféreront la partie d'échecs, à déclencher en tapant "@fbchess". L'interface est moins graphique, pour faire avancer ses pièces, il faut écrire les coordonnées des cases.
Depuis le 29 novembre 2016, 17 "Instant Games", des jeux vidéos gratuits comme Pac-Man et Space Invaders sont disponibles dans 30 pays.

ress- Messengerbasketball

4. Animez vos propos avec des GIFS 

Pour ponctuer vos discussions, l'onglet gif ouvre un accès à la librairie de Giphy, le site qui répertorie les meilleurs gifs du web. Au clic, quelques uns sont suggérés et une barre de recherche s'affiche pour dénicher l'animation opportune.

5. Prenez-vous pour un agent secret

Messenger teste les conversations chiffrées, stockées seulement sur les terminaux de l'émetteur et du destinataire et non sur les serveurs de Facebook. Cette option est couplée à une autre fonctionnalité en beta depuis quelques temps : la possibilité de définir un compte à rebours avant l'auto-destruction d'un message.

6. Remboursez vos amis 

Aux Etats-Unis, les utilisateurs de Messenger peuvent réaliser des transferts d'argent entre amis. Le service est gratuit et sécurisé par un code PIN et le système anti-fraude de Facebook. Pour envoyer ou recevoir de l'argent, il faudra passer par la case "ajouter sa CB".
Facebook a obtenu le 24 octobre 2016 un agrément de prestataire bancaire dans l'Union Européenne. Les chatbots devraient bientôt gérer les transactions même sur le vieux continent.

ress-paiementMessenger

7. Accédez à Dropbox directement depuis une conversation 

Bien pratique dans l'optique du déploiement de Facebook at Work, Dropbox s'intègre dans les chats. En cliquant sur le bouton "Plus" dans Messenger, vous accédez à la liste des applications compatibles. Si Dropbox est installée sur votre smartphone, le partage de documents, photos et vidéos avec vos amis s'effectuera sans friction au sein de Messenger.

ress-messengerdropbox

8. Lancez-vous avant d'être prêts 

L'ouverture de la plateforme de développement de chatbots en avril 2016 a suscité chez les développeurs un certain engouement : En l'espace de 3 mois, 23 000 d'entre eux ont rejoint Wit.ai Bot Engine, et 11 000 bots ont été publiés. Fers de lance de 'l'interface du futur, conversationnelle et intelligente, les bots sont pour l'instant décevants. Basiques, bugués, spammeurs ou juste à côté de la plaque...VoyagesSNCF a annoncé 4 000 utilisateurs depuis septembre 2016.  Pas vraiment un raz de marée, car le bot s'adresse d'abord à une communauté de beta testeurs : "Ça nous a appris à utiliser le langage naturel" explique Benoit Bouffart, directeur produit expérience client et innovation au MMA Forum.

En effet, l'intelligence artificielle des bots n'est ni innée ni toute prête. Elle a besoin  d'emmagasiner de l'expérience et des "feedbacks" pour améliorer leur compréhension du langage naturel des utilisateurs.

9. Visez la simplicité 

Les expérimentations les plus simples sont parfois les meilleures. Loin des assistants shopping qui s'emmêlent les pinceaux, certains bots se débrouillent plutôt bien : HiPoncho, un chat en ciré jaune qui vous envoie la météo avec beaucoup d'humour chaque matin. ReMind joue les mamans-poules : au lieu de faire un nœud à votre mouchoir, vous confiez vos tâches au bot et il vous envoie un message de rappel au moment voulu. Jam (ID d'Or au Grand Prix de l'Innovation Digitale 2016), le bot frenchie qui mêle intelligence artificielle et petites mains humaines pour répondre à toutes les questions des étudiants ne cesse d'ajouter de nouvelles cordes à son arc. Depuis septembre, il envoie par exemple 3 idées de sortie pour le week-end tous les vendredis.

ress- Poncho

10. Préparez-vous à la réconciliation entre la publicité et le e-commerce 

David Marcus, VP de Facebook Messenger a annoncé au WebSummit 2016  l'arrivée d'un nouveau format publicitaire dans les Newsfeed qui redirige l'utilisateur vers le bot de la marque, pour dérouler un parcours de conversion pouvant aller jusqu'à l'achat. Pour augmenter les contacts entre la marque et ses clients, Facebook a travaillé à l'unification des boites de réception Messenger et Instagram des marques et développé des analytiques. Depuis novembre 2016, les développeurs peuvent voir combien le bot a envoyé de messages, combien il en a reçu, suivre les conversations bloquées et collecter des informations sur les profils démographiques des utilisateurs.

636141993368026582-ad

 

Monelle Barthélemy

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !