Newsletter du Lundi
23/11/20

Paru dans la newsletter du

Spintank veut réveiller la belle au bois dormant de la com

Qui ?
Guillaume Bernard, Dg de Spintank

Quoi ?
"Le bon site ", un outil de prébrief pour les sites web des entreprises et des institutions, qui était  jusqu'ici la dernière roue du carrosse.

 Comment ?
Aujourd'hui, les sites web et mobiles sont la dernière roue du carrosse de la com. "C'était encore plus criant pendant le confinement, où certaines sociétés, et notamment celles qui ne vendent pas en ligne, ne prenaient pas le temps d'actualiser leur site, pour raconter ce qu'elles faisaient dans la période" explique Guillaume Bernard, le DG de Spintank. Dans ce domaine- là aussi, les entreprises misent tout sur les réseaux sociaux. Tous les trois à cinq ans, les sociétés refont leur site. Ca implique de produire beaucoup de contenus très vite et de travailler à marche forcée, en épuisant l’interne. Et une fois que c'est fait, il ne se passe plus grand chose. Alors même que le site web est un point de contact stratégique sur lequel l'entreprise a le contrôle. Un outil relationnel, quand sur les réseaux, la présence est trop souvent noyée dans le flux.

Deuxième constat : le brief des sites des entreprises privilégie la technique, avec des questions comme le choix de CMS, la sécurité, la TMA… "Mais les objectifs du site ne sont pas hiérarchisés, la stratégie de communication n'apparait pas".

Fort de ces deux constats, l'agence Spintank a conçu “Le bon site”, un outil de diagnostic, une sorte de pré brief, pour se poser les bonnes questions avant de mettre en chantier une nouvelle version. Un questionnaire de trois minutes permet de déterminer quel type de site on veut construire. "Nous avons imaginé une matrice avec quatre familles de site". En effet, la plupart des sites d'entreprise combinent deux de ces aspects :
1 la dimension Référence :  un fil rouge d'informations de référence, CP, gouvernance, finance (sites corporate et services publics)
2 la dimension Business : acquisition pour convertir les leads entrants.
3 la Vision : la marque partage ses valeurs, éclaire ses enjeux et ses défis
4 le Service (liés à l'information et aux datas, enjeux relationnels, réservations)...

Ce type de démarche devrait aider le marché à sortir d'une logique de refonte, pour passer à celle d'une amélioration permanente : "Le marché est aujourd'hui dans une logique de refonte que l'on fait à contre-coeur et qui est dé-priorisée. Ce sont de gros budgets qui n'apparaissent plus stratégiques. On écarte la refonte jusqu'au choc technologique, quand Google a exigé des sites responsive il y a trois ans, ou lors du passage de Drupal 7 à Drupal 8. On voudrait que ça change !"

 

 

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !