Newsletter du Lundi
22/11/21

Paru le

Les indiscrets du 13 septembre 2021

--> Après avoir saisi l'Autorité de la concurrence contre les pratiques d'Apple , l'IAB France, la MMA, l'Udecam et le SRI s'apprêtent à interpeler le géant directement. En effet, les nouvelles règles d'App tracking transparency (ATT) causent préjudice aux vendeurs de pub qui ne sont pas Apple : depuis la mise en oeuvre, en avril dernier, les éditeurs perçoivent moitié moins de revenus sur la moitié de leur trafic.

--> Dmexco était l'événement du digital le plus important d'Europe, avec le Web Summit et Vivatech. Mais l'événement de Cologne s'est offert un grave accident industriel en adoptant le mode 100 %  virtuel, les 7 et 8 septembre derniers. Témoignage d'un exposant start up : "Nous avons payé 2 000 € pour diffuser sur le salon virtuel un pitch vidéo de 9 minutes. Si l'on voulait ajouter des # aux 3 que base, il fallait ajouter 100 € par # supplémentaire. Un peu à la manière des mots clés sur Google. Malheureusement, la plateforme technique n'était pas au niveau. Il y avait des difficultés pour accéder aux meetings, auxquels n'étaient que conviées que les personnes "pokées", RGPD oblige. Et surtout, aucune interaction. Les grands éditeurs allemands n'étaient même pas là. In fine, j'ai déserté mon stand virtuel. Car nous étions entre nous, entre biz dev de prestataires, comme des pokemon qui s'entre-dévoreraient". Selon certaines estimations, le salon virtuel aurait rapporté 3 M€. Mais quelle montant du capital de marque a-t-il entamé ?

--> Lundi dernier avait lieu la première réunion de l'UDM, sur le thème du projet de fusion TF1 et M6 (mais sans la présence de Laura Boulet, en partance du syndicat des annonceurs). Philippe Boutron, le directeur média France de Citroen et DS, pilote le chantier. Il nous a expliqué la démarche dans la navette qui nous conduisait aux rencontres de l'Udecam. Et l'UDM semble évoluer d'un non franc et massif de Jean-Luc Chetrit, au moment de l'annonce (voir notre article), à un sorte de "Oui mais". "Il faut définir le marché pertinent, savoir ce qu'on fait avec la radio..."
Certains observateurs estiment que l'une des difficultés actuelles est de savoir si l'on inclut Google dans le marché pub. Autrement dit, les annuaires entrent- ils dans le champ, sachant que Google n'a pas véritablement de concurrents. Enfin, dans le public de l'UDECAM, on s'inquiète notamment de la circulation des programmes entre les deux chaines, su rue mode que va t il rester aux petites, et surtout d'une hausse de tarif aboutissant à un assèchement du marché... Autant de questions qui seront abordées à la matinée Jardins ouverts jardins clos du 28 septembre (Présentation de l'événement en vidéo ici, demandez nous votre invitation).

--> Le même Gilles Pélisson l'a confié sur la scène de l'UDECAM, les rencontres de TF1 et de M6 sont extrêmement rares, pendant la période d'intrusion du dossier de rapprochement entre les deux structures. "De temps en temps, nous avons des contacts pour imaginer des sujets de chantier, mais dans des règles très strictes."Ainsi, dans les réunions de travail  chez Médiamérie : "On est dans une situation absurde dans les groupes de travail, où les deux chaines ne peuvent se croiser" explique un observateur.

 

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !