Newsletter du Lundi
16/09/19

Paru le

  1. Édito

Sandwich

Les journalistes le savent : le nom de famille est si précieux qu'ils ont intérêt à ne pas l'écorner. Il a une charge symbolique très forte. Les publicitaires l'ignorent encore. Illustration : pour des besoins strictement professionnels, j'ai "liké" la page de La Redoute sur Facebook. Et je retrouve mon nom en tête de gondole, sous la publicité pour les soldes affichée sur le mur d'une personne qui m'est chère. Je ne suis pas une femme-sandwich, qu'on se le dise. Et demain, je ne veux pas que les hashtags de mes statuts soient assaisonnés à ma photo et à mon nom pour servir une marque. Maintenant, qu'on peut même identifier les marques qui figurent dans mes photos sur Facebook, je précise, le jambon qu'il y a dans votre sandwich, c'est pas moi !

Geneviève Petit

PS : Cette Lettre de Petit Web qui baigne dans le futur est l'avant-dernière avant la pause estivale. On vous aura prévenu !

PS2 : Grâce à vous, j'ai découvert la rubrique "confidentialité" et la sous rubrique "publicité et amis". Ouf, mon nom de famille est sauvé.

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !