parue le Lundi
24/09/18
Lion

Paru le

Geneviève Petit
  1. Édito

Balls

La semaine dernière, Nike a élu Colin Kaepernick, ce footballeur américain qui s'est agenouillé pendant l'hymne national pour protester contre des violences policières, pour sa nouvelle campagne.
A l'annonce de ce choix, les consommateurs publient des vidéos où ils brûlent leurs baskets. 60 % des commentaires sont hostiles. Trump soutient le boycott. Le cours chute de 3 % en une journée.
Mettez-vous dans les chaussures du Pdg de Nike : vous la sortez quand même, la campagne télé, mercredi dernier ?
Oui. Il l'a fait et il a bien fait. Car les ventes en ligne ont progressé de 31 % (vs 17%).
Les réseaux sociaux permettent de mieux connaitre la cible de la marque. Les acheteurs Nike sont des célibataires qui ont réussi. Et n'aiment pas les débordements policiers racistes. Tant pis pour les autres. Le slogan pour Colin vaut aussi pour Nike : "Croyez en quelque chose, même si ça signifie tout sacrifier". Et toujours le poing levé...

PS : Merci à notre lectrice Manuele Pennera de Karente de nous avoir ressorti ce mouvement des poulpistes de Pierre Desproges. On propose d'en faire notre campagne pour les adeptes de Blob, l'emblème de PetitWeb.

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !