Newsletter du Lundi
09/12/19

Paru dans la newsletter du

Cross border commerce : quand les distributeurs se muent en marques

Qui ?

Carine Moitier (en photo), Pdg de Bivolino (chemises sur mesure) et fondatrice de Cross-Border Commerce Europe, Jacintha de Graaf, regional lead Luxembourg de Zalando, Carla Velghe, Dg Belux d'Hema.

Quoi ?

Une synthèse de deux jours passés en compagnie de 120 sociétés qui commercialisent leurs produits en Europe.

Comment ?

"Ca faisait des années que je voulais un événement qui rassemblerait les E commerçants européens. Mais à force de le réclamer, je me suis dit que c'était plus simple de le créer." Carine Moitier est elle-même e commerçante, avec le site Bivolino. Très inspiré des Big Boss, son événement fait la part belle au networking entre pairs. On retiendra des interventions celle de
Jacintha de Graaf , regional lead Luxembourg de Zalando, a fait une présentation très riche en chiffres. 28 millions de personnes ont passé au moins une commande sur Zalando dans l'année écoulée. La société fait 5,4 Mds€ de revenus, sur 17 pays. Pour ses dix ans, Zalando s'est assigné une nouvelle mission : "devenir la destination naturelle des personnes intéressées par la mode", comme Spotify pour la musique ou Netflix pour le divertissement.

Cela suppose d'élargir encore l'offre produit, déjà riche de 2 000 marques et 400 000 produits. Et de renforcer l'usage de son application mobile. L'application est passée de 21 % des commandes à 44 % en 2018. L'utilisateur de l'application réalise en moyenne 8,8 visites (3,5 sur l'ordi). Il consulte 104 produits, contre 24 sur l'ordinateur.

L'objectif pour 2020 est de 10 Mds € de  Growth merchandising value, qui inclue les programmes partenaires (2% du CA actuel).   Le programme partenaire représente 10 % des revenus, et devrait passer à 40 % à cette échéance."L'avantage ? Les partenaires gèrent l'approvisionnement et le stock". La market place n'est pas ouverte : "Les marques doivent proposer les mêmes services que nous en matière de livraison et de retour gratuits, et nous ne voulons qu'un partenaire par marque. Nous voulons éviter la guerre des prix". G Star, Adidas et Mango ont ainsi rejoint  la galaxie Zalando. Mango a aussi rejoint le programme fullfilment, ce qui évite d'envoyer les différents produits dans différents colis.
Zalando +, lancé il y a deux ans en Allemagne, propose un service client renforcé en matière de livraison et de recommandation de produits.  "il augmente la Life time value. Nous allons lancer ce service dans d'autres pays.".  Côté publicité,  fini les annonces hystériques du début. "Avec la campagne free to be, nous voulons être une love brand". Et la nouvelle campagne fait la part belle aux physiques hors norme.
Autre intervention, cette fois dans les ateliers entre distributeurs, en petit comité.

Carla Velghe, Dg BeLux d'Hema, tenait une table ronde. depuis sa création au Pays Bas en 1926, Hema veut offrir des produits de qualité pour tout le monde. "pour le consommateur, pour la société, et pour la planète". le distributeur compte 771 boutiques dont 250 franchises et design et vend . "Si on ne pense qu'à nos boutiques, dans 5 ans, on sera morts. Nous voulons devenir comme Nike. cette marque a ses boutiques, mais elle vend ses produits partout. Nous voulons agir comme une marque, pas comme un retailler. " Du coup, Hema se transforme. De distributeur qui désigne les produits qu'il vend, il devient une marque.  "Nous cherchons des partenaires pour vendre nos produits. Le mois dernier, Franprix a accueilli un corner Hema dans 12 boutiques. "C'est un test. Il y en aura 50 l'an prochain, et 200 à terme".  Hema a également passé accord avec Walmart et Wehcamp.

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !