Newsletter du Lundi
15/04/19

Paru le

Un shampooing dans une SDB bleue, la recette pour créer

Qui ?
Jonah Lehrer, auteur du livre "How we decide", contributeur de Wired, du NY Times et Matthew Wilcox executive director de l'Institute of Decision Making et directeur du planning stratégique de Draft FCB San Francisco.

Quoi ?
La meilleure conférence de lundi matin, grâce aux neurosciences. Draft FCB a créé l'Institut de decision making en 2010 et travaille avec des neuroscientifiques. Jonah a fait part des dernières découvertes en la matière.

Comment ?
En apprenant de nouveaux mots, comme l' "antérieur séparateur  temporal gyrus", qui nous permet de trouver un mot commun entre trois mots. Les neuro-scientifiques peuvent prédire si l'individu va trouver la réponse 8 secondes avant qu'elle soit formulée. Ce sont les ondes alpha qui aident à résoudre ce type de problèmes. Pour bien fonctionner, l'individu doit être détendu, prendre sa douche, ou se trouver dans une pièce bleue plutôt que rouge. "Quand on est concentré sur un problème, les bruits du monde empêchent de trouver la solution. Il faut donc quitter le bureau, se faire un long shampooing, et là, on aura la réponse".

Dans ce process, on ne note pas de différence entre hommes et femmes, mais plutôt de très grandes différences entre le même individu, plongé dans des environnements différents : un individu dans une pièce rouge aura moins d'idées, car son cerveau sera perturbé par la connotation sexuelle ou sanguine de l'endroit. Alors que les murs bleus, lui rappelant la mer, lui ouvriront l'esprit...17 fois plus !

Pour collaborer, un sociologue a étudié les comédies musicales et démontré qu'il fallait des équipes mixant des personnes intimes et des new comers, apportant de l'air frais. Les brainstorm doivent être ouverts à la critique, suivant la devise de Pixar "failing fast and fix it".

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !