Newsletter du Lundi
06/07/20

Paru le

F8 : les annonces de Facebook à retenir pour les marques

Qui ?
Anne-Servane Lasserre, nouvelle directrice Social Media et Innovation de GroupM.

Quoi ?
Une tribune, pour comprendre ce qu'impliquent les annonces de Facebook pour les marques.

Combien ?
- En moyenne, les vidéos sont partagées 14 fois plus que les photos et 6 fois plus que les liens.
Facebook répond à 660 milliards de requêtes sur son API chaque jour.
- Plus de 600 millions de personnes utilisent Messenger chaque mois.

Comment ?

Intelligence artificielle, réalité virtuelle, objets connectés... autant de concepts qui résonnent tous les jours dans les médias sans pour autant y voir des applications concrètes pour les annonceurs. Mais au F8, Facebook a donné un signal fort pour les entreprises : elles doivent commencer à activer ces opportunités.

La course à la vidéo : vers l'intelligence artificielle, la réalité virtuelle... et un avant goût de téléportation !

A l’heure de l’engagement avec le consommateur, plus que la notoriété, le contenu roi est la vidéo. Google et Facebook rivalisent d’annonces sur ce sujet : alors que YouTube permet depuis peu de visionner des vidéos à 360 degrés, c’est désormais au tour de Facebook de le proposer, créant par la même occasion un pont avec son rachat stratégique du casque de réalité virtuelle, l’Oculus Rift, et promettant un avant-goût... de téléportation ! La lecture maintenant techniquement  possible de la vidéo immersive appelle les marques à développer un storytelling innovant.

Facebook a également profité de ce F8 pour rattraper son retard sur YouTube en proposant l'intégration ("embed") de ses vidéos dans des sites tiers. Est-ce que cela sera suffisant pour asseoir sa première place de diffuseur de contenu vidéo ? YouTube garde encore un point d’avance : la monétisation des vidéos postées sur sa plateforme, argument prédominant pour attirer les créatifs et leurs contenus engageants. Mais Facebook se rapprocherait déjà des producteurs de contenus...

Facebook prend surtout un temps d’avance grâce à l’Intelligence Artificielle, son axe stratégique. l'IA permet de  reconnaître le sport qui apparaît dans une vidéo en fonction des mouvements réalisés… ce qui permet d’affiner le ciblage publicitaire pour les annonceurs.

Mais n’en déplaise à Facebook et YouTube, le phénomène vidéo depuis 2 semaines, c’est Meerkat, l’application de Live Stream basée sur Twitter. Le réseau social du temps réel a même lancé sa propre application de live-stream cette semaine, Periscope, qui permet à n’importe qui de devenir un média vidéo live avec une audience pertinente, ses followers, et d’interagir avec elle en temps réel. Ce type de contenu vidéo disruptif est traité par Facebook différemment, via un partenaire, Grabyo, qui diffuse un flux vidéo sur les réseaux sociaux d’un broadcaster mais ne permet pas encore à n’importe qui d’en devenir un. Un train que Google et Facebook doivent prendre en marche, donc.

Conclusion : cette course à la vidéo doit pousser les marques à faire évoluer leurs 20 secondes, vers des formats courts, 360 degrés ou live pour plus d’engagement.

L’open innovation :  laisser des tiers construire les usages.

Le partenariat win/win entre Facebook et les développeurs tiers a déjà fait ses preuves : on compte plus de 8 milliards de dollars générés par les développeurs d’applications grâce à Facebook et 30 millions d’applications créées. Une  preuve de l'efficacité  de l’open innovation que les marques doivent considérer.

Parmi les outils nouvellement intégrables, l’application Messenger (600 millions d’utilisateurs) et sa version Business, qui devient un véritable outil de relation client, pour permettre aux marques d’envoyer des messages privés aux consommateurs ou de suivre l’avancée d'un colis par Messenger...

Facebook propose également désormais un SDK pour les objets connectés, se lançant dans la course au tout-connecté en s’appuyant sur son écosystème de développeurs. A eux de créer les usages de demain connectés à Facebook (maison, voiture, wearable device…). Le réseau social met donc un pied dans ce nouveau territoire sans prendre de risques stratégiques. Bientôt  de nouvelles données exploitables par les annonceurs ? Un autre signal auquel les marques doivent être attentives, envoyé également par Samsung (SDK IoT sous Tizen) et Google (Android Wear qui s’impose comme l’OS des wearable devices).

Facebook a montré lors de ce F8 comment rachats stratégiques et open innovation s’imbriquaient pour construire sa vision  à court et moyen terme qui s'articule, clairement, autour de la vidéo.

Anne-Servane Lasserre

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !