Les indiscrets du lundi 5 décembre

CHIFFRE_05

partage(s)

--> La semaine dernière, Nescafé inaugurait (aux côtés de Free Mobile) les filtres sponsorisés sur Snapchat. Les résultats sont supérieurs à la moyenne des filtres sponsorisés "internationaux" diffusés en France par le passé. Le filtre a été utilisé 4,9 millions de fois et 3,5 millions de "Snapchatters" uniques ont été atteints (soit en jouant avec le filtre, soit en le visionnant via un snap reçu ou une story). Les utilisateurs ont interagi avec pendant 14 secondes en moyenne. L'opération a été conçue en 8 semaines par la marque et son agence Buzzman, en lien direct avec les équipes américaines de Snapchat.

--> Le Monde nous a transmis de nouveaux chiffres à propos de son succès sur Snapchat Discover, pour compléter la publication de notre article la semaine dernière : chaque jour, 200 000 utilisateurs de Snapchat visionnent les contenus du Monde, avec des pics à 600 000 sur certaines "stories". Pour sa part, L'Equipe touche un demi-million de personnes, une audience jeune et plutôt féminine qui, à 80%, n'est pas sur les supports numériques de l'Equipe.

--> Le succès de Slush, devenu en quelques années le plus grand événement de Finlande, tient avant tout à son aspect populaire : c'est un "mouvement" initié par une association d'étudiants il y a 8 ans, qui essaime maintenant en Asie (Singapour, Tokyo, Beijing) et bientôt en Afrique. "Si le gouvernement avait décidé de lancer un événement qui réunirait tous les ans 15 000 personnes, soit 20% des visiteurs d'affaires du pays en un an - cela n'aurait jamais fonctionné" estime le ministre du commerce extérieur Finlandais, que nous avons rencontré sur place.

--> Dans cinq villes du monde, dont Paris et Boston, Waze a équipé les tunnels de beacons, pour permettre de guider les utilisateurs, y compris dans les endroits où les GPS ne fonctionnent pas. L'application, propriété de Google, a noué en deux ans 200 partenariats avec des collectivités locales, dont Rio. "On a commencé par échanger des informations sur les fermetures de routes contre les données sur le trafic, anonymisées" a expliqué Di-Ann Eisnoor, directrice de Waze Growth, lors de Slush.

--> Le start-up studio eFounders (lire notre article) s'apprête à annoncer une levée de fonds avec plusieurs entrepreneurs reconnus, pour un montant du même ordre que celui du précédent tour de table, mené en 2015.

--> Emmanuelle Saudeau, directrice digitale de la SNCF, quitte le groupe. A suivre..

--> En ouverture du MMA Forum, Alexis Bonillo explique devant un parterre de marketeurs du mobile que les 2,5 millions de téléchargements de son appli Zenly (l'appli qui a levé en 6 mois 30 millions de dollars) sont organiques ou presque. "Quand on a un marché cible de 2 milliards d'utilisateurs, on ne peut pas se permettre de payer Facebook. On essaie de se rapprocher des opérateurs téléphoniques et des constructeurs de téléphones pour être pré-installés."

--> Leboncoin.fr travaille sur l'arrivée d'une messagerie au sein du service de petites annonces qui compte aujourd'hui 26 millions d'utilisateurs en France. La messagerie, tournée vers la transaction (et le paiement à horizon 2018) devrait rapidement compter 3 à 5 millions de messages par jour selon Antoine Jouteau (voir notre interview en vidéo) son Directeur Général, de quoi monter sur le podium des applis de chat en France.

--> Pour mesurer la performance de son opération Black Friday, (les Jours XXL), Klépierre a mis en place dans des centres commerciaux pilotes des boitiers détectant les mobinautes exposés à la campagne. 10% des personnes ciblées ont fait le déplacement, soit un coût de la visite à 1,2 euro révèle Elise Masurel, la Directrice Marketing de Klépierre sur la scène du MMA Forum.

--> Parmi les découvertes de Fashion Forward, la journée dédiée au luxe et à la tech organisée par Fred et Farid et Céline Lippi : la start-up Hikitag, qui permet de tracer les biens de luxe, de les authentifier et de suivre leur circuit de vente, grâce à la blockchain. Mais aussi Danjel Hubman qui dirige Alp Stories, des crèmes de beauté individualisées : "Nous avons 24 millions de formules différentes, mais les autorités européennes voudraient que nous enregistrions tous les produits un par un, elles sont bornées !". Enfin, Plum perfect a déposé des millions de couleur et propose des produits de maquillage adaptés aux visiteurs, en fonctions des photos postées sur les réseaux sociaux. A noter : les grandes innovations ne viennent pas de France, pourtant patrie du luxe...

--> Le groupe Regus s'organise pour résister à l'arrivée prochaine de WeWork à Paris : il vient de lancer "Spaces" en France, des espaces de travail évolutifs déjà présents dans 10 pays. Le premier lieu parisien est situé face à l'Opéra Garnier.

Recevez La Lettre de Petit Web

Vous aussi, rejoignez les 40 000 professionnels qui nous reçoivent chaque lundi.

C'est promis, nous gardons précieusement cette adresse pour nous, elle ne sera transmise à aucun tiers.

Abonnez-vous