Parole

Bonne année ! Nos bonnes résolutions sont à lire ici. Zuckerberg, lui, les publie sur Facebook- logique. Et les met en application  avec constance - ça, c'est plus rare. Il a ainsi appris le Mandarin, ou visité 50 Etats, puissamment motivé par les milliards d'utilisateurs témoins de ses voeux. Pour 2018, rien de perso :  Zuck s'engage à résoudre trois problèmes créés par... Facebook. Protéger ses utilisateurs contre l'abus et la haine, ne pas permettre l'interférence d'Etats et s'assurer que le temps passé sur Facebook est bien employé. Ma parole. Vu la taille du chantier, on lui souffle ce conseil de Richard Branson : copier ses voeux à la main leur donne une chance supplémentaire de passer à la réalité...

Geneviève Petit

Recevez La Lettre de Petit Web

Vous aussi, rejoignez les 43 000 professionnels qui nous reçoivent chaque lundi.

C'est promis, nous gardons précieusement cette adresse pour nous, elle ne sera transmise à aucun tiers.

Abonnez-vous