S. Dahan, Konbini : « Sur Snapchat, nous regardons surtout ce que font les éditeurs aux Etats-Unis »

sarah dahan

partage(s)

Qui ?
Sarah Dahan, Rédactrice en chef de Snapchat Discover de Konbini.

Quoi ?
Une interview, à l'occasion des Napoléons à Arles, pour comprendre comment Konbini repense son média pour Snapchat.

Comment ?

- Konbini est présent sur Snapchat Discover depuis son lancement  en France : comment êtes-vous organisés pour produire tous ces contenus quotidiennement ?

Nous sommes 7 personnes 100% dédiées à Discover : deux journalistes, un directeur artistique, deux motions designers, un stagiaire, et moi, sur le même plateau, les uns à côté des autres. Tous les matins, l’équipe se réunit vers 10h pour définir les sujets. Nous reprenons les codes de la presse écrite, avec un chemin de fer et aux moins dix sujets par jour, mais le plus souvent nous en avons autour de 15 ou 16. Les journalistes travaillent avec le directeur artistique, puis tout est envoyé aux motions designers, pour l’animation. Il n'y a pas de bouclage à proprement parler, mais le soir en fin de journée l'édition est prête à être publiée le lendemain, à 6h.

- Les différentes "éditions" sur Discover donnent  l'impression d’une homogénéité, de forme et de sujets, chez tous les médias présents... Comment se différencier sur Snapchat ?

Konbini est connu pour son identité très affirmée, pop et colorée... En termes de direction artistique, nous essayons de faire des choses "fun" en restant quand même classe. Du côté des sujets, nous voulons informer tout en faisant rire. C’est un mélange habile des genres, on aborde des questions de sociétés, avec du LOL et la culture internet. Il s'agit d'être positif, de ne jamais se moquer ou dénigrer : nous cherchons des choses qui nous plaisent et dans lesquelles on croit. Nous nous adressons à des gens assez jeunes, l'ambition est aussi de faire passer des messages, toujours de manière ludique, comme lorsque nous traitons de sujets comme le sexisme avec des vidéos explicatives, sur un ton plutôt léger.

- Quels sont les différents formats que vous produisez ? Vous reprenez les contenus du site ?

Nous pouvons utiliser des petites vidéos, des articles courts (les "top snap"), des articles ou des vidéos plus longues ("swipes"), ou encore des BD animées. Créativement, c’est génial : on peut raconter des histoires de façon très différente. En moyenne, 70% des sujets sont des contenus originaux conçus pour Discover et 30 % des reprises d'autres contenus Konbini ou des verticales, comme "Cheese" ou "Club Sandwich". Il arrive que le site reprenne aussi des contenus de nos éditions sur Discover, mais nous sommes vraiment deux rédactions bien distinctes.

konbiniSnap

- Quels sont vos liens avec les équipes de Snapchat ?

Nous partageons beaucoup avec elles et nous sommes régulièrement en contact, sur les chiffres, l’éditorial ou la technique. Snapchat nous accompagne et répond si on a des questions. Pour l’éditorial, nous avons surtout affaire aux équipes américaines. Pour les questions plus techniques, notre interlocuteur est à Londres.

- Que pensez-vous de ce que publient les autres éditeurs sur Snapchat Discover ?

Nous regardons surtout ce que font les éditeurs aux Etats-Unis... En France, il y a des choses bien chez certains, mais nous ne sommes pas beaucoup challengés. L'Equipe, pourtant, se débrouille très bien : ils ont réussi à rendre leur édition plutôt cool, alors que je ne lirais pas la version papier.

- Que vous inspire l'arrivée de nouveaux éditeurs (L'Express, MTV, Vogue, Society) sur la plateforme, depuis juin dernier ?

Nous nous y attendions un peu. Ils n'ont pas tous les mêmes sujets et les mêmes rythmes de publication que nous – L'Express ou Society ne publient qu'une fois par semaine – mais une chose est sûre : cela nous pousse à affirmer encore davantage notre identité.

Propos recueillis par Benoit Zante

Recevez La Lettre de Petit Web

Vous aussi, rejoignez les 40 000 professionnels qui nous reçoivent chaque lundi.

C'est promis, nous gardons précieusement cette adresse pour nous, elle ne sera transmise à aucun tiers.

Abonnez-vous