Newsletter du Lundi
08/07/19

Paru le

Les indiscrets du lundi 21 novembre

--> Pourquoi les grandes agences ne sont-elles pas certifiées Facebook ? Parce que Facebook souhaite encourager des petits studios très technologiques, vers lesquels il dirige les marques qu'il rencontre. Un déjeuner a été organisé ce mois ci  entre l’AACC et Facebook pour plaider la cause des grandes structures.

--> C'est TBWASmarts qui a orchestré la campagne sur les réseaux sociaux de  ONE, l'association de Bono pour lutter contre la pauvreté et les maladies inévitables. Bilan : beau buzz sur les réseaux sociaux et 28 000 personnes inscrites sur le site.

--> BDDP Unlimited signe la nouvelle campagne pour la Fondation Abbé Pierre contre le mal-logement, à travers une pétition en ligne à destination des candidats à la présidentielle. 400 000 signatures sont espérérées

--> Airbnb, la startup à la mode qui permet aux touristes de dormir dans des appartements de particuliers recrute son DG France.

--> Le blog RH de Sephora faisait figure de best practice pour les recruteurs depuis son lancement en 2007. Il est désormais fermé et son contenu a été déporté sur une page Facebook.

--> Marc du Plessis, ex responsable clientèle de Betclic, devient manager de la relation client communautaire et mobile de Voyages SNCF.

--> EbuyClub espère convertir au moins 20 000 internautes au cashback à travers son opération "paye ma facture". Du 24 novembre au 1e décembre, le site crédite 10€  sur le compte des personnes qui envoient une facture, quelle qu'elle soit.

--> La meilleure campagne de la semaine est celle pour VideoAgency : une parodie de Bref, la mini série de Canal +, avec en guest star Frédéric Benichou  et Jean Sébastien Hongre (ex Isobar, qui montent leur société de conseil Team Inside), qui partagent les mêmes locaux à Levallois. Le spot produit par Whenwewerekids a été vu 4 000 fois le jour de sa sortie...

--> Frédéric Montagnon d'eBuzzing ne croit pas aux twitts sponsorisés, à la différence de son concurrent BuzzParadise. Son argument : en France, l'audience, mais surtout les taux de clic sur les liens ne sont pas au rendez-vous. Et de conclure sur une boutade : "On ne peut pas proposer à une marque comme Evian de faire une campagne sur Twitter, ça va lui couter 12€, c'est tout ce que ça vaut."

--> C'est la grande vogue des wishlists nouvelle manière, avec la sortie en beta de thefancy.com et neeed.com.

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !