Newsletter du Lundi
16/09/19

Paru le

Les indiscrets du lundi 21 janvier

--> Parrot, l'éditeur de l'AR Drone va lancer un drone professionnel, qui numérise les villes à faible hauteur. Et ne devrait pas connaitre les difficultés d’autorisation qu’endure Apple actuellement pour cartographier Paris.

--> Dans son édition du 7 janvier, Adweek titrait "you should have paid attention in math class", en mettant en couverture Ben Liang, le président de Choicestream. L'an dernier, cette société a créé en 3 jours un algorithme pour Zappos intégrant la météo aux autres critères de comportement, "avec un très bon ROI" explique Lisa Archambault, la directrice marketing du site, sans trop s'étendre.

--> Les mathématiciens prospèrent également dans le Real Time Bidding (enchères publicitaires en temps réel). La société Brightline, qui conseille les chaines de télévision, prévoit que d'ici à trois ans, 80% de l'espace sera acheté au travers du RTB.

--> Fin février auront lieu les journées consacrées par le gouvernement au digital. Dur dur de convaincre ce dernier que les objets connectés sont le futur de la France : la priorité est à la paix sociale et les nouveaux métiers du numérique détruiraient plus d'emploi qu'ils n'en construiraient. Est ce une raison pour ne pas accélérer, Docteur ?

--> AXA a annoncé le 15 janvier la nomination de Frédéric Tardy, ex-président de l'Atelier BNP Paribas dans la Silicon Valley en tant que Directeur Marketing et Distribution du Groupe, à compter du 8 mars 2013. Frédéric Tardy rapportera à Véronique Weill, Chief Operating Officer et membre du Comité de Direction du Groupe AXA. Il aura pour mission de diriger les initiatives liées à la transformation digitale, à la marque, à la distribution, au marketing stratégique et à la segmentation client. Sergi Herrero, DG de l'Atelier, en devient président.

--> A qui TF1 avait-elle donné l'exclusivité de l'annonce de Connect, son dispositif second écran qui sera lancé le 2 février, pour le retour de The Voice ? FrenchwebLes EchosSatellifax ou Stratégies qui en faisaient tous deux leur une ? En arrivant à la conférence de presse de lancement, jeudi 17 janvier à 9h, l'info avait déjà largement fuité. Une chose est sûre : Petit Web vous annonçait l'arrivée d'un tel dispositif chez TF1 dès décembre dernier.

--> Interrogé sur les prestataires qui travaillent sur Connect de MyTF1, Olivier Abecassis a fait comme Valérie Lemercier dans la publicité Delifrance "c'est moi qui ai tout fait". e-TF1 a fait la spécification et le back end, certes, mais l'expérience utilisateur a été confiée à de petites sociétés, comme Intermedia pour Android et à une auto-entreprise, pour iOS. Pourquoi ne pas le reconnaître ? Pourquoi ne pas mettre en valeur les presta ? Alors que France Télévisions continue de faire travailler des sociétés comme Altran, les choix pointus de TF1 plaident plutôt pour sa cause ! On les appelle les jeunes pousses, les grands arbres doivent les aider à pousser ! Et puis, dans la révolution actuelle, les bons programmeurs sont le plus rare des biens...

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !