Newsletter du Lundi
16/09/19

Paru le

Les indiscrets du 9 septembre 2019

--> On mesure le pouvoir de quelqu'un  au silence qu'il engendre. Vendredi dernier, à l'issue des rencontres de l'UDECAM, s'est engagé une course poursuite entre Elise Lucet et ses équipes (très bien entraînées au sprint) et... Laurent Solly, le patron de Facebook en France. Ce dernier a gagné la course, se réfugiant au troisième étage de la salle Pleyel, et n'apparaissant pas au déjeuner. Elise Lucet voulait l'interroger sur les modérateurs de Facebook "payés 4,62 € pour regarder des cadavres toute la journée", voir notre vidéo d'Elise ici). Et n'avait pas réussi à obtenir un rendez vous. Du coup, l'accès au restaurant a été bouclé, les journalistes ont pu accéder au traditionnel déjeuner 15 mn plus tard. Finalement, ce qui nous aura le plus marqué dans cette histoire, c'est qu'à part Amaury de Rochegonde, qui éclaire le dilemme du marché face à Facebook et raconte l'anecdote (sur RFI, pas à Stratégies, voir ici), nous sommes les premiers à en parler !

--> Après avoir créé 18 newsletter en un an, Le Point devrait accoucher de 6 podcast thématiques, courant septembre.

--> Mediakeys, media exchange qui internationalise les campagnes de beaucoup d'acteurs dans le monde, a investi à ce jour près de 10 M$ dans sa plateforme programmatique Dr Banner. Ce qui ne devrait pas faire de mal au marché, Google pèse aujourd'hui 85 % de cette offre..."La création d’un DSP intégrant une suite d’outils et de services nous permet d'être plus réactif et plus compétitif puisque nous nous passons de plusieurs intermédiaires et automatisons de nombreuses tâches", explique Paul Cahierre, son Pdg.

--> Moralscore classe les sociétés en fonction des valeurs morales des visiteurs. Aujourd'hui, 100 entreprises sont analysées par ces anciens de Violet, menés par Rafi Haladjian. Fin 2019, il y en aura 1 000, soit 20 000 marques. Aujourd'hui, le secteur auto est passé au crible et pour la fashion week, ce sera 50 marques de vêtement (luxe et fast fashion). Depuis un an, le site a titré 200 000 utilisateurs.

--> Lors du lancement de la prochaine édition de France Digitale Day (le 18 septembre prochain, sur inscription ici), nous avons questionné Frédéric Mazzella, le patron de Blablacar sur une possible bulle (5 Mds€ dépensés par VC, cette année, l'an dernier 3,6, et en 2015 1,7 Mds), qui serait annoncée par WeWork : "Effectivement, 83 % des sociétés faisant l'objet d'une IPO ne sont pas rentables. Mais le principe d'une bulle, c'est qu'on la voit pas venir. Je ne connais pas bien WeWork, mais c'est surtout le Brexit qui pourrait faire éclater la bulle. Même si le Brexit peut s'avérer une opportunité pour la ville la plus proche de Londres, Paris". Qu'espèrent les organisateurs des annonces d'Emmanuel Macron ? "La concrétisation du rapport Tibi, remis en juillet dernier, sur la réforme de l'assurance vie, pour flécher les investissements vers le digital."

--> On vous l'a dit et rabâché, l'éthique est le sujet majeur de l'année. L'intervention d'Eric Schmidt à l'événement de Stanford "regulating big tech" (voir ici) est très attendue. A Londres, le premier événement dédié "Trust and truth online", du  3 et 4 octobre prochain est sponsorisé par... Facebook ! Enfin, entre Libra, RGPD et World Economic Forum, la calviniste suisse veut s'inventer un avenir dans la régulation de l'éthique digitale (cf. cet article, relatant les rencontres de mardi dernier).

 

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !