Newsletter du Lundi
30/01/23

Paru le

Les indiscrets du 9 janvier 2023

--> John Carmack est une figure légendaire du gaming (Room, Quake). En 2013, il rejoint Oculus, juste avant son rachat par Facebook, comme CTO. Et en 2019, il devient consultant de l'activité metavers du groupe. En décembre dernier, il démissionne et en explique les raisons dans ce post qui fait grand bruit depuis sa publication à la mi-décembre. Il critique la bureaucratie de Facebook "Nous nous sabotons constamment". Et souligne des désaccords notables avec Zuck sur la vision stratégique. Les chiffres lui donnent raison : l'application Horizon a 200 000 utilisateurs mensuels. Le casque ne dispose que de 1 à 2 h de batterie.
Il y a quelque années, le même John prophétisait que Minecraft et Fortnite sont bien plus proches du metavers que Facebook. Sa prophétie est devenue réalité...

--> Alexis Thobellem alerte sur un autre grand pas en avant de l'IA dans ce post Linkedin :" Si Chat GPT et Midjourney vous ont sidérés, alors regardez Tome, une AI qui vous génère vos présentations Power Point. Structure, rédaction et visuels. C'est incroyable."En l'espèce, Alexis a demandé à Tome : "Fais-moi une présentation sur les solutions face au réchauffement climatique". Les fondateurs de Tome sont Keith Peiris and Henri Liriani, et la beta est .

--> Que vont devenir les travaux réalisés par les étudiants à domicile à l'ère de l'IA et de chatbot GPT ? Ankur Pandai, le patron de Longshot (contenu généré par l'AI  en temps réel pour le SEO) estime dans ce post que ce n'est pas la peine de se battre contre, : "Il vaut mieux adopter un mode d'examen "open ai" où l'on donne aux étudiants accès à aux outils d'intelligence artificielle mais où on leur pose des questions plus complexes, pour entrainer les outils et les étudiants à utiliser les outils d'intelligence artificielle du futur."
De son côté, Alexis Kaufmann, fondateur de Framasoft, qui a rejoint en 2021  la direction du numérique pour l'éducation en tant que chef de projet logiciels et ressources éducatives libres pointe ici une certaine compromission de l'Education nationale espagnole, qui décerne un prix à Google for Education en reconnaissance de l'apport de cette technologie à la communauté éducative espagnole : "Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au delà".

--> Le 13 décembre dernier, la France organisait une conférence sur la reconstruction de l'Ukraine (voir le replay ici).  Le panel tech, rassemblait  le ministre français du numérique, Jean-Noel Barrot, le ministre Ukrainien de la transformation digitale Fedorov, et son ministre adjoint Borniakov. Côté Français, StationF et Atos, côté franco-ukrainien, Preste AI et, côté Ukrainien, la Beetroot Academy, une école de code qui forme 10% des développeurs ukrainiens tous les ans, et Intellias, un leader de l'outsourcing. Et Dominique Piotet, patron de la French Tech Kyiv et de la fondation Team4humanity.org (qui reconstruit des maisons en 3D printing sur les zones détruites). L'écosystème tech ukrainien est hyper-résilient et il fonctionne à plus de 90% de ses capacités d'avant-guerre. Aussi, pour ce secteur, il ne s'agit pas de parler de reconstruction mais bien plutôt d'accélération de la construction.  Le tech représente déjà plus de 5% du PIB ukrainien et atteindra 15% dans les 4 ans à venir.
Comment les Français et les Européens vont-ils se positionner par rapport aux Américains, qui y sont déjà en force avec l'essentiel des investissements?  StationF va  travailler avec des startup ukrainiennes, Ecole42,  participer à la formation d'ukrainiens. Le scoop du jour ?  Phoenix tech Fund, un Fonds d'investissement dans les startup ukrainienne early stage va voir le jour, dirigé par Dominique Piotet. Phoenix est en train de lever 50M€  pour investir dans les startup early stage.

--> Le roi de la dystopie s'appelle Robin Sloan. L'auteur d'Epic 2014, qui décrivait il y a plus de vingt ans l'avenir des médias a créé une nouvelle en guise de cadeau de bonne année pour Brand new Box (qui produit un outil web pour le chant grégorien, aussi bien qu'un autre, pour prévenir l'abus sur les enfants voir ici). On vous l'offre à notre tour. Attention, elle est interactive. Bonne lecture. Enjoy.

--> Dans une période de crise et d'inflation, rares sont les entreprises à répercuter pleinement l'inflation dans leurs tarifs . Mais certains n'ont aucun complexe. Ulrich Rozier (Frandroid, Numerama, Madmoizelle) interroge ses follower sur Twitter (voir ici) : "quelles sont les alternatives à Welcome to the jungle (une plateforme d'offre d'emploi et de présentation des entreprises qui recrutent dans le digital). Leurs prix ont augmenté de 2,5 fois".
Concernant le marché de l'emploi toujours, notre conférence du 17 janvier sur les salaires du digital avec Aravati et Figures fait salle comble. Si vous souhaitez travailler avec nous sur une conférence, contactez-nous ! 

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !