Newsletter du Lundi
09/12/19

Paru le

Les indiscrets du 30 septembre 2019

--> Jolie révélation de Mind : le Geste le SRI, l'IAB, le MMA, l'Udecam, l'AACC, la Fevad, l'UDM et la SNCD on déposé le 18 septembre dernier un recours devant le Conseil d'Etat pour contester la conformité au droit français et européen de la délibération de la CNIL du 4 juillet 2019. La CNIL sortirait de son rôle en en interprétant déjà le texte de l'e-Privacy sur les cookies, en se prononçant contre les cookies wall. Le mémoire sur les points techniques des requérants devrait être joint avant le 18 décembre. L'avocat Etienne Drouard est l'unique porte parole du collectif sur cette affaire...

--> Nous vous parlons régulièrement de la difficulté des pouvoirs publics d'opposer la loi aux grandes plateformes, tant ces dernières sont agiles à trouver la parade technologique. Mais la récente position de Google concernant l'application de la Directive droits d'auteur pourrait cette fois ci nous donner tort. Fin octobre 2019, la nouvelle loi sur le droit d’auteur, qui transpose la directive européenne votée au printemps,  entrera en vigueur en France. La visibilité des médias pourrait se voir dégradée, comme l'explique le blog du modérateur. Seul le titre de l’article sera visible, sauf si le média accepte que d’autres contenus (extrait, image d’illustration, vidéo…) soient utilisés dans les résultats de recherche. Pour un média, accepter d’être pleinement référencé suppose que  les images sont associées aux articles sur l’ensemble des produits Google (résultats de recherche, Discover…).
Google  prévient actuellement les administrateurs de ces sites par email : « La propriété XXX a été désignée comme publication de presse européenne par la Search Console ». Si vous avez reçu cet email, votre visibilité risque d’être dégradée dès le mois prochain. Sauf que.
Comme nous le rappelle un éditeur : "Ce n'est pas parce qu'on décoche une case, que la loi ne s'applique pas. D'autant que la personne qui décoche la case est un spécialiste du SEO, mais pas l'éditeur !" Et puis, si l'éditeur laisse décochée la fameuse case, il peut utiliser les meta données pour afficher de quelle manière il souhaite apparaitre". Bref, la solution technique proposée par Google ne lui permet pas vraiment d'échapper à la loi. Mais pour cet éditeur "la vraie solution serait de démanteler Google"...

-->A l'Erepday, Bruno Fridlansky, consultant en influence professionnelle a donné des détails sur l'algorithme de Linkedin, qui  privilégie les contenus pensés pour sa plateforme mais a horreur qu'on emmène l'utilisateur hors de Linkedin :

-+50 à 80% pour texte et document
-+20 à +70% pour vidéo native
-+20 à +50% pour texte seul
-100% pour texte et image
--10 à -40% pour texte et lien vidéo YouTube
--25 à -50% pour texte et lien
--50 à -80% pour lien seul
Petit conseil d'ami : si vous souhaitez quand même promouvoir un lien externe, faites votre post, éditez-le, puis glissez le lien après coup, en corrigeant le post. L'algorithme n'y verra que du feu.

--> Ça a été annoncé aux équipes il y a 10 jours : le NUMA ne fait plus d'incubation. Station F est passée par là. La société est passée de 70 personnes à 50 personnes et se concentre sur la formation et l'accélération. L'équipe va déménager au métro Jean Jaurès.

[Annonce partenaire] Une maison de luxe française reconnue sur la scène internationale recherche un/e Responsable Projet & Expérience Client Online.

--> Alors qu'on parle toujours plus de montée des eaux et de réchauffement climatique, ça nous a semblé opportun de saluer le travail de l'agence Artefact, ID d'Argent 2018 de la catégorie créativité pour sa campagne "Orizon"pour Greenpeace. Explications de François Brogi, Partner et dirigeant du pôle créatif chez Artefact, ci-dessous.

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !