Newsletter du Lundi
09/12/19

Paru le

Les indiscrets du 27 mai 2019

--> C'est la grande affaire du moment, qu'Amazon, contacté par nos soins, n'a pas voulu commenter. Le projet de rachat de l'ad server Sizmek par Amazon devrait, s'il aboutit, rendre rares les ad server indépendants (Weborama, Adform, Flashtalking)....

--> Geste Connect, brique technique d’authentification transverse aux éditeurs qui permettra à l’utilisateur de s’identifier une seule fois pour accéder à tous les sites ayant implémenté la solution, entre en phase de spécification. S'agira t-il d'un concurrent à Facebook Connect ? Ou le projet sera t-il limité aux éditeurs membres ? Pour l'instant, la seconde option domine. Mais, précise Bertrand Gié, le président du Geste : "On verra comment ça évolue. Si c’est un succès, que ça fonctionne et que ça prend, on peut tout à fait imaginer que le dispo s’entende à d’autres typologies de sites, e-commerce ou autres".

--> Jean-Pierre Eskenazi, le retour : l'ancien dirigeant de Netbooster, installé à Nice, lance 123 sponsor, une place de marché où des sportifs, scientifiques, organisateurs d'événement, viennent poster leurs projet. Les offres sont gratuites, et la plateforme perçoit 25 € pour la première mise en relation. Les entreprises abonnées paient 80 €/mois. Pascal Chevallier, qui dirige Net Media Group, est actionnaire.

--> Bot, géoloc, faux espaces mobiles... La fraude publicitaire s'enrichit d'un nouveau chapitre, avec la fraude à l'attribution. Nouveau fraude à l'attribution. Airbnb et Impact USA ont présenté à l'I-com leur analyse de ce phénomène, détaillée ici. Vous ne pourrez plus dire qu'on ne vous aura pas prévenus !

--> Certains découvrent le tracking opéré par Google sur vos achats (il suffit de taper "mes achats dans la barre de recherche, on vous en parlait dès février dans cet article). On apprend maintenant que Google enregistre aussi tout ce que vous dites à son assistant vocal. Pour découvrir les enregistrements, les écouter ou les détruire, c'est ici.

--> "Les enjeux colossaux du numérique n'ont pas été abordés dans cette campagne pour les européennes. Ce qui en fait non seulement la campagne la plus nulle de l'histoire mais aussi la plus dangereuse", souligne Tariq Krim, sur son compte Twitter. On est d'accord (voir notre édito).

--> Le récent rapport de Social Bakers (à télécharger ici) remet en cause quelques idées reçues. Crise de l'influence marketing ? En Amérique du Nord, les publications rémunérées des influenceurs ont augmenté de plus de 150 % entre 2018 et 2019. En une année, le nombre d'influenceurs collaborant avec des marques (utilisant le #ad) est passé de 11 215 à 24 419. A savoir : les influenceurs n'importent pas leur taux d'engagement en travaillant avec les marques (415 interactions des messages sponsorisés en moyenne, contre 442 pour un message non sponsorisé). Bon à savoir également : entre les deux premiers trimestres de 2018 et 2019, l’utilisation de stories a augmenté de 20 %. Et la marque la plus mentionnée s'appelle... Daniel Wellington (20 000 mentions de 7 200 influenceurs).

--> Au menu du prochain 5 à 7 du digital, le 6 juin au soir chez Verizon bd Haussmann: Richard Gutjahr, ce journaliste allemand qui a mis le responsable des affaires publiques monde de Facebook au tapis, au dernier SXSW. Mais aussi Edouard Nattée, de FoxIntelligence, sur la donnée transactionnelle, Perrine Corvaisier, de Human LX, sur l'importance des soft skills, et Thibaut Portal de Pernod Ricard, sur l'IA au service de l'achat média. Et en dessert, le fameux Apéro Mix sur la terrasse, avec le DJ Marc Ryan. Nous vous avons réservé quelques places, cachées ici.

--> L'épisode 7 "Quand la cantine est gratuite... le week-end", de la web série recrutement #LesPerlesdeDigitalJobs.

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !