Newsletter du Lundi
12/11/19

Paru le

Les indiscrets du 25 mars 2019

--> Pour sa 9e édition (et la première sous l'égide de Sonia Mamin) One to One Monaco était en croissance de 40 % avec 1 000 commerçants et marques accrédités (contre 700 l'an dernier) et 1 000 personnes "partenaires". La grande soirée avait pour thème les arts du cirque, avec cracheur de feu et espace VIP surplombant l'arène, ajoutant une dimension de zoo à l'ensemble...

--> Cette année, Daniel Alegre, président Retail, Shopping et Paiement de Google a sorti  Google shopping actions, une market place qui ne dit pas son nom, de sa phase Beta. Un 2°Keynote sponsorisé par Waze et l'abandon du keynote de CDiscount (la faute au contrôle aérien) ont assuré  à Google la domination complète de One to One. A noter : l'implémentation de Google Shopping Actions en Europe est moins poussée qu'aux USA, régulation européenne oblige. Google shopping actions ne remonte donc pas, en Europe, jusqu'au moteur de recherche, mais se cantonne à l'environnement Google Shopping et bientôt Google assistant. Un effet  de l’exécutif européen, qui avait prononcé une amende de 2,4 Mds€, en 2017, pour avoir favorisé son propre service de comparaison de prix — Google Shopping — au détriment de la concurrence.

--> Dans la table ronde animée par Google, Amélie Oudea Castera a insisté sur la notion de "liberté". Une notion questionnable, quand les distributeurs partagent la donnée avec ce qui va devenir leur principal concurrent. "J'ai l'impression de voir les Indiens vendant leur ville aux Blancs, pour quelques pacotilles" résume un grand acteur du commerce après la conférence. Dans les couloirs, le public évoquait surtout la réorganisation surprise de l'équipe digitale de Carrefour, annoncée le matin même par Flore Fauconnier dans LSA : les commentaires évoquaient moins les arrivées, que le départ de David Schwarz, et  son mystérieux fond de start-up.
Revenons à la table ronde : Maxime de Baillon, directeur du développement et data de ManoMano fait le pari du partage de la donnée : tout le monde est formé au SQN." Son pari pour l'avenir ? "Le html, pour créer de nouvelles expériences clients en assemblant les briques". De son côté, Marie-Laure Cassé, la directrice digitale et marketing de Maison du Monde compte 60 000 téléchargements de son application de réalité augmentée. Et vient de lancer son canapé personnalisable, avec 600 000 combinaisons possibles, à destination des millenials. "C'est la technologie qui nous a permis de le faire."

--> Le lendemain, keynote d' Emma Weisberg, de Waze :  Danone a "adressé le bon message au bon moment" pour promouvoir ses yaourts. Résultats annoncés : +6 % de ventes en magasins. De son côté, Mikael Piolet de Carrefour lance en mai 2019 son intégration Waze sur IOS, et dans un deuxième temps sur Android pour le drive : "Nous sommes très forts pour prévoir le moment d'arrivée à la destination. L'intégration de Waze permettra au client de Carrefour d'avoir son colis en arrivant, sans passer de coup de téléphone."

--> L'an prochain, un autre acteur pourrait faire de l'ombre à Google, au One to One. Joom, start-up russe, créée en 2016, veut devenir la troisième market place en Europe et va annoncer prochainement une levée de fonds record. Ses spécificités ? C'est une market place 95 % mobile, qui intègre la revue des produits et le solos dans son app. Irina Pushkevich, head of business development, a annoncé un partenariat avec Lengow. "Nous étions spécialisés dans les produits chinois pas chers. Nous voulons offrir tous types de produits (sauf les produits de luxe), à un bon prix". Joom a donc rencontré de nombreux marchands français et devrait investir massivement dans l'édition 2020 de One to One Monaco.

 

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !