Newsletter du Lundi
06/07/20

Paru le

Les indiscrets du 22 juin 2020

--> Le livre de Shoshana Zuboff sur le capitalisme de surveillance, sorti aux USA et en Allemagne, devrait paraitre dans sa version française en septembre prochain (en attendant, le documentaire est ici). En France, le phénomène bat son plein. Trois désaveux de la stratégie du capitalisme de surveillance de nos gouvernants viennent de tomber coup sur coup. La loi Avia, qui instituait la surveillance des plateformes, a été retoquée au Conseil Constitutionnel (alors que son inspiratrice est poursuivie pour harcèlement moral). Stop Covid est la seule appli centralisatrice de données encore en activité en Europe, malgré ses 2 % d'usagers : la Grande-Bretagne a renoncé à la sienne (voir aussi notre interview de la semaine). Enfin, la surveillance de la santé, avec l'hébergement du Health Data Hub, par Microsoft, est aussi sur la sellette. Et le lobbying passe la démultipliée pour défendre l'indéfendable : l'hébergement de nos données de santé par un acteur américain. Le Conseil d'Etat a imposé que soit signalé sur le site que la donnée de santé transite par les USA. Guy Mamou Mani, président d'Open, choisi comme intégrateur du HDH, avait voulu nous faire rencontrer la présidente du Health Data Hub (sans suite). Cette semaine, il envoie en MP sur Twitter  à une quinzaine de personnes, dont Henri Verdier, Gilles Babinet, Bernard Benhamou (que nous interrogeons cette semaine), Guillaume Grallet, du Point, et Petitweb, le plaidoyer de Bernard Ourghanlian, CTO et CSO de Microsoft France. Qui comporte deux grosses omissions : le CTO  oublie de préciser que la CNIL souhaite un acteur européen pour héberger les données de santé des Français. Et s'inquiète des clés de chiffrement, qui donnent accès à nos données à l'acteur américain. Microsoft n'est pas le seul à manipuler la vérité : le Health Data Hub ne se gène pas non plus (voir ce thread).  

--> Actuellement en Beta, La FDJ lance cette semaine une appli gratuite de grattage, Gomojo, produite par Redpill, la société présidée par Sergine Dupuy. Vidéo explicative

-->[annonce partenaire] Un groupe audiovisuel de dimension internationale recrute un Lead Product Analyst et un Lead Product Designer.

--> Geoffrey La Rocca quitte Teads, à compter du 1° juillet. "Je continuerai à me battre pour préserver l'écosystème média" a-t-il promis dans son mail de départ internet. Lui succède Thibault Leguillon, jusque-là Dga France.

 --> Le comité d'entreprise de l' AFP a suspendu son contrat avec Frichti, critiquant "le sort inacceptable" des livreurs sans papiers.

--> En mars dernier, Facebook a fait le ménage de chatbot (véritables passoires à données) sur sa plateforme. selon cette nouvelle politique, les chatbots qui n'étaient pas des médias devaient payer 20 € pour 1000 notifications. Du coup, le chatbot  Jam s'est transformé en média pour pouvoir envoyer des motifs à ses 600 000 membres sans perdre sa culotte... Marjolaine Grondin, sa dirigeante raconte cette transformation en trois semaines ici. Hellojam est " ce média auquel on croit : un mélange d'articles de fond, de data propriétaires, d'échanges avec les lecteurs."

--> Toujours chez Jam,  Twenty Five, l'événement donnant la parole aux moins de 25 ans sur leur vision des 25 prochaines années  aura finalement lieu le 23 septembre prochain à Gaité Lyrique. Des places payantes ne devraient pas tarder à se commercialiser.

--> Dawex a été nommé "Technology Pioneer" par le World Economic Forum, pour sa 20° édition.  Elle rejoint une cohorte de 100 sociétés sélectionées pour leur innovation, leur leadership et leur impact business et sociétal. Pendant deux ans, Dawex va contribuer, aux côtés de 3 sociétés américaines et une société chinoise, à un groupe de travail qui aidera le WEF à implanter une politique data interopérable et de confiance pour alimenter l'innovation et accélérer l'usage responsable de la data dans une économie globale. Vaste programme (voir notre premier indiscret).

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !