Newsletter du Lundi
08/07/19

Paru le

Les indiscrets du 1er avril 2019

--> C'était veille du 1° avril. Et ça nous évite d'avoir à imaginer un canular. Ce samedi, Zuck demande une régulation qui s'inspire du RGPD. Damian Collins, le parlementaire GB en charge de l'investigation Cambridge Analytica, répond sur Twitter : "Mark Zuckerberg now says he wants to discuss internet regulation with lawmakers around the world. He should start by finally accepting @commonscms invitation, or come to our international grand committee in Ottawa in May to which he’s already been invited"... Shelly Palmer compare son intervention à l'adresse de Thomas Paine incitant les colonies à se dresser contre le colonisateur et se demande : Facebook doit-il être régulé par les Etats ou gouverné par ses utilisateurs ? A lire ici.

--> Ce qu'il fallait regarder, cette semaine ? La keynote Apple, of course, lançant son système bancaire révolutionnaire (pas d'agio, le retour du cash back, et toute la science de dataviz au service de la "healthy finance"), son kiosque à magazine et son Apple TV+, avec force vedettes planétaires. Un leitmotiv dans ce show ? La préservation de la vie privée et des données utilisateurs. Arthur Kannas a-t-il été le seul à le remarquer ? Le co-dirigeant de l'agence Heaven souligne que le dernier chapitre, sur l'Apple Tv, est le seul où l'on passe de « Apple will not collect » à « will not share ».

--> Mark Bunger dirige la nouvelle activité de Hello Tomorrow (le show de la Deeptech) dans la Silicon valley. Parmi ses tendances évoquées pendant l'événement, une meilleure connaissance des animaux, grâce aux censors. Mais aussi la prévalence de l'humour dans le marketing sur les interfaces vocales, dont les marques n'ont pas encore vraiment conscience : « tell me a joke » est la fonction la plus utilisée sur les assistants vocaux. "L’humour est essentiel, sinon les gens n’utiliseront pas ces assistants, c'est pourquoi, Alexa et Cortana embauchent des romanciers et des spécialistes des blagues. Et le bot de Watson choisit des vidéos marrantes pour poursuivre la conversation."

--> Mardi, pour illustrer le concept de "Hosping", contraction entre hospitalité et shopping, l'agence Saguez avait invité Antoine Lemarchand, président de Nature & Découvertes. Il n'a pas parlé du projette achat par la FNAC, mais du rôle des différentes tailles de magasin. L’enseigne principale est une sorte de matrice pour les autres enseignes, conçues en poupée russe. Les 600 mètres carrés du Marais « C’est un peu la cathédrale, plus visitée que les églises ». Une source d’inspiration plus que de vente : l’enseigne phare a le moins bon taux de transformation de visites en vente. Le ‘flagship’ a pour mission de créer de l’émotion, enrichir la culture d’entreprise en hébergeant les associations caritatives (biodiversité) qui peuvent investir temporairement l’espace : « Amazon est dans la poche de chacun, c’est par la considération humaine et les valeurs que le retail doit se démarquer pour exister ».

--> L'IA pour réduire les emballages ? C'est le projet d'Unilever avec l'Open Data Initiative (ODI), le partenariat mondial entre Adobe, Microsoft et SAP. Unilever, client commun d’Adobe et Microsoft, a dévoilé  son programme qui réunit données clients, produits et ressources  pour réduire leur utilisation d’emballages plastiques et encourager le recyclage.

--> La souveraineté numérique est aussi une question d'infrastructure. Jean-Luc Vuillemin, directeur des réseaux internationaux d'Orange,  confirme la main-mise des GAFA sur le réseau sous marin de câbles, au grand dam de Laurent Alexandre, qui regrette d'avoir en vain alerté Bruxelles sur le sujet . Et cette semaine, la Russie teste sa souverainement en se coupant du réseau global.

--> Cette semaine, nous entamons la diffusion de la web série recrutement #LesPerlesdeDigitalJobs, des vidéos courtes inspirées du quotidien de notre partenaire, le cabinet de chasse de tête Digital Jobs. Premier épisode : "La quête de sens".

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !