Newsletter du Lundi
21/06/21

Paru le

Les indiscrets du 12 avril

--> L'information est tombée le 10 avril, issue d'une maladresse dans la réponse de Google à  la procédure antitrust de l'Etat du Texas, initiée en décembre dernier (cf assignation ici). MLex, un organe antitrust a détaillé le process. Le programme secret Project Bernanke permet à Google d'utiliser les enchères passées pour donner un avantage déloyal à sa plateforme d'achat. Google utilise son accès aux datas des ad server d'éditeurs (qui utilisent à 90 % la plateforme Google pour vendre leur espace) pour guider les annonceurs sur le prix qu'ils auront à payer leur publicité. L'Etat déclare que Google dispose d'une information exclusive sur ce que les acheteurs sont prêts à payer, et grâce à cette information, il peut concurrencer ces acheteurs de manière déloyale et payer les éditeurs un moindre prix pour leur inventaire. Google, dans sa réponse, a reconnu l'existence de Project Bernanke, et que ses détails n'étaient pas connus des éditeurs. Peter Schottenfels, son porte-parole de Google, a dit que la plainte "ne représente pas bien les différents aspects du marché de l'ad tech." L'accusé a reconnu comme exact un document interne de 2013 , estimant que Project Bernanke générerait  230 M$ de revenus cette année-là.

--> Le document révèle aussi un deal secret entre Facebook et Google, Jedi Blue, signé de Sandberg et de P. Schindler pour Google, qui garantissait que Facebook enchérirait et gagnerait un pourcentage fixe d'enchères. Google a reconnu dans sa réponse qu'il allait faire des efforts commerciaux raisonnables pour que Facebook identifie 80 % des mobinautes et 60 % des internautes, à l'exception des utilisateurs du browser d'Apple, Safari, dans les enchères. L'Etat texan  estime que cet accord permettrait à Facebook d'enchérir et de gagner les enchères plus souvent.Google a reconnu que Jedi Blue imposait à Facebook de dépenser 500 M$ minimum sur Google Ad manager, dans la 4° année de l'accord. Une autre class action lancée il y a dix jours le dit autrement "Google a aidé Facebook a désanonymiser ses datas pour un demi -milliard de dollars." Facebook s'engageait par ailleurs à gagner 10 % des enchères sur lesquelles il allait.
Facebook a déclaré qu'il ne pensait pas avoir de traitement particulier comparé aux autres partenaires de Google. Pourtant, il est établi que les frais d'enchères du groupe de Zuckerberg étaient de 5 à 10 %, contre 20 % pour les autres acheteurs...
« Dans ce monopole publicitaire sur un marché négocié électroniquement, Google échange essentiellement des informations privilégiées, en jouant le rôle de lanceur, de receveur, de batteur et d’arbitre, tout à la fois », a déclaré le procureur Paxton, qui instruit l'affaire,  en décembre 2020. Le procureur est lui-même accusé de corruption, mais il n'a pas démissionné.
Concernant la dénomination du projet, Business Insider rappelle qu'un certain Ben Bernanke, président de la Federal reserve a conduit la politique monétaire entre 2006 et 2014.

--> Le low tech, ca marche aussi dans l'univers de la data.Matt Lerner, ex Paypal et investisseur, explique dans ce thread sur twitter comment Paypal a résolu un probleme de churn de 100 M$ avec un spreadsheet, du SQL et un physicien.
La méthode ?
1. Focus on behavioral churn, cancellation is too late 2. Separate activation from retention - use different fixes 3. Focus only on addressable & regretted 4. Account churn vs. revenue churn - is your revenue concentrated? 5. Then, dig into the details! (Intern optional).

-->  Snoop Dog, rien que ça, a lancé son premier NFT, sur crypto.com. Une image et un morceau exclusif. On vous avait prévenus : dans l'univers de la musique, des arts, et plus généralement pour tous les acteurs qui ont des fans, le NFT est le phénomène de l'année !

--> Google Maps fait il du green washing ? Alors que les cartes de Google prétendent avoir fait des efforts pour rendre la planète plus respirable, Ben Wagner souligne que ce service continue à favoriser la conduite automobile, de par son design.

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !