Newsletter du Lundi
20/05/19

Paru le

  1. Édito

Pandabusé

David Degrelle, le président du spécialiste du référencement 1ère Position livre pour Petit Web un constat implacable : face au spam, la technologie Google est impuissante, et avec Panda, le géant piétine l'un de ses principes fondamentaux, la neutralité de l'algorithme, qui protège le moteur de toute manipulation humaine.
Me revient en tête un débat, organisé il y a  quatre ans à ad:tech Paris, sur le thème "Google abuse-t-il de sa position dominante ?". De courageux orateurs avaient alors fait part de leurs doutes sur la neutralité du moteur dans son indexation des pages. Sébastien Badault, le directeur commercial de Google France, avait plaidé très brillamment en défense. Un an plus tard, nous avions souhaité consulter les archives vidéo de la conférence, qui avait délivré son lot d'infos rares. Impossible de la retrouver. Coup de fil au prestataire, très gêné : il avait détruit la vidéo, à la demande de Google, sans nous prévenir...
Actuellement, de nombreuses instances régulant la concurrence enquêtent sur Google. Quand on a une position ultradominante (plus de 90 % de part de marché sur le search en France), il faut dire ce qu'on fait et faire ce qu'on dit. Un principe aujourd'hui battu en brêche par l'épisode Panda, qui ébranle la confiance des professionnels - et demain du public ?

Geneviève Petit

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !