Newsletter du Lundi
16/09/19

Paru le

  1. Édito

Ménage

Pour Yahoo, femme je suis, ménagère je serai, avec une prédilection marquée pour Febreze. J'aime aussi énormément Mr Propre, Oral B et Ariel, avec sa volute violette. En l'espace des 20 minutes de ma session matinale sur mon webmail, j'ai contemplé, dans une sorte de catalepsie mousseuse, 4 pubs Oral B, 4 Febreze, 3 Mr Propre, 5 Ariel mais seulement 1 Dash. Conditions optimales : j'ai vu tous ces messages et compris sans peine leur démo proctérienne qui se passe de mot sur l'écran unique qui diffuse ces vidéos non stop. Le gag du matelas qui passe dans la machine à laver le linge, imaginé par Febreze, je le connais par cœur. J'en savoure l'humour ravageur un peu mieux à chaque passage (au bout d'une semaine, j'en suis au soixante-douzième).
La télévision nous avait habitués à des "pauses publicitaires". Certains acteurs du Web tentent de nous convertir à la publicité sans pause, en renonçant à tout capping (limitation du nombre d'exposition à la publicité). Résultat : Ariel, Febreze et compagnie, je vous ai rayées définitivement de ma liste de courses. Heureusement, il y a des annonceurs qui comprennent que mon cerveau n'est pas un tambour de machine à laver : l'étude où ils expliquent la façon dont ils mesurent l'efficacité de leur plan média est passionnante. Et puis, des start-up comme Chef Jérome introduisent de l'intelligence dans la grande lessiveuse des adex. Il est grand temps.

Geneviève Petit

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !