Les indiscrets du lundi 22 février

CHIFFRE_22

partage(s)

--> En un mois, "One Minute Project", la nouvelle newsletter lancée par My Little Paris et soutenue par Hellobank a réuni 48 000 abonnés, dont plus de 22 000 en 48h. L'idée est de mettre à l'honneur les femmes "slasheuses", qui combinent plusieurs vies en une. Pour la banque en ligne de BNP Paribas, cette initiative complète les contenus produits par Webedia autour de la gestion de l'argent au quotidien (lire notre article sur le sujet) et ceux sur l'innovation, produits par Yahoo.

--> [Annonce Partenaire] L'agence MilleMercis recherche un Chef de projet Big Data RTB H/F. Pour en savoir plus, c'est par ici.

--> Henri Verdier, le CDO de l'état (qui sera aussi membre du jury du Grand Prix de l'Innovation Digitale - ID16) a rappelé au 01Business Forum que l'ouverture des données de l'Etat avait aussi un coût : l'INSEE va s'asseoir sur 10 millions d'euros de recettes annuelles lorsque le fichier SIREN sera accessible à tous, en janvier 2017. Mais l'ouverture, c'est aussi la mise à disposition de ressources humaines rares pour mener des chantier d'innovation, comme ces data scientists de l'équipe d'Henri Verdier, mis à disposition de Pole Emploi pour élaborer un outil prédictif pour savoir quelles sociétés vont embaucher, et quand.

--> En toute discrétion, le trading desk britannique Infectious Media a fermé son bureau français fin 2015. Il employait 5 personnes à Paris.

--> Le Partech Shaker va lancer une offre à destination des start-up américaines pour les accompagner dans leurs lancements européens, en les incitant à s'installer à Paris. Son nom : "Europe Made Easy".

--> Après Airliquide.com, LVMH.com et l'espace éditorial du hub Sanofi, l'agence Angie et sa filiale UX Octave&Octave ont remporté l'appel d'offres sur la refonte du site corporate PSA (Peugeot Citroen).

--> Mettre en place Facebook at Work n’était pas une évidence pour le ComEx du Club Med. Seuls deux de ses membres avaient un compte sur le réseau social. Aujourd’hui, même le Pdg Henri Giscard d’Estaing s’y est mis. "Beaucoup pensaient que c’était son assistante qui s’en occupait. Mais c’est bien lui qui répond aux messages avec des emoticons" a révélé Anne Browaeys-Level lors du Petit Club du 17 février à l'Union des Annonceurs, dont vous trouverez le compte-rendu dans la Lettre de lundi prochain.

--> Les nouvelles conditions d'utilisation d'Uber sont à lire. Moins pour leur contenu, que pour leur style. Alors que la marque rédige avec soin tous les mail à ses abonnés, quand elle leur parle juridique, c'est dans des tons menaçants, en employant des majuscules. On aurait apprécié une version abrégée traduite du juridique, permettant de mieux comprendre cette littérature indigeste....

Recevez La Lettre de Petit Web

Vous aussi, rejoignez les 40 000 professionnels qui nous reçoivent chaque lundi.

C'est promis, nous gardons précieusement cette adresse pour nous, elle ne sera transmise à aucun tiers.

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *