Édito

Sharendipity


Sharendipity

Partager et découvrir. C'est ce qu'on pourrait appeler la "Sharendipity". "La sérendipité est le fait de réaliser une découverte inattendue grâce au hasard et à l'intelligence, au cours d'une recherche dirigée initialement vers un objet différent de cette découverte" nous explique Wikipedia. Avec le partage d'info, la sérendipité est le maître mot de la stratégie des réseaux sociaux, telle qu'on l'a entendue pendant l’évènement Le Web (une édition remarquable), que vous avez pû vivre en direct live avec nous de mercredi à vendredi. Les réseaux sociaux et l'intelligence des foules, au service des personnes qui veulent pouvoir partager dans des cercles restreints et sécurisés et sont prêts à en payer le prix (cf. Evernote, Path).  Mais quand on prêche la sharendipity, il faut la pratiquer soi même. A l'exception notable de Google et de Sean Parker, les principaux orateurs ne se sont pas ouverts aux questions du  public. Protégés par l'estrade dont ils sont superstar, les speaker n'ont pas traîné au Dock. Dennis Crowley, de Foursquare, a été le seul à appliquer ma "sharendipity" à sa personne, en travaillant sur son ordinateur d'un stand, où il accordait aussi des interview...

Geneviève Petit

PS : en apprenant le projet de rachat de Soleil Noir par McCann, on est à la fois admiratif (pour Mc Cann) et inquiet (pour Soleil Noir). En effet, le marché n'a pas encore prouvé les vertus de ce type d'intégration.