Newsletter du Lundi
07/10/19

Paru le

Pourquoi vos enfants ne lisent plus (et pourquoi ce n’est pas grave)

Qui ?
Ambarish Mitra, CEO de Blippar, une application publicitaire de réalité augmentée.

Quoi ?
Une masterclass sur l'avènement du langage visuel, au Web Summit 2015.

[adrotate banner="78"]

Comment ?
Rish Mitra nous raconte le déclin du monde écrit et ce n'est pas forcément une mauvaise nouvelle. "Au commencement, il y avait les hiéroglyphes, puis vint le langage. Nous avons développé notre vocabulaire". Les livres ont permis la transmission du savoir et ont connu 400 ans de domination. Ils ont élargi le langage. Ils ont été suivis de la radio, de la télé et des téléphones. Aujourd'hui, "on parle en utilisant des vidéos et Skype. Nous avons démarré avec les hiéroglyphes, et nous revenons en arrière." Pourquoi ? Parce que le visuel est important dans la façon dont nous apprenons  : "83% de l'information du monde passe par les yeux. Les autres sens représentent 17 % de cette information." Les nouvelles plateformes comme Snapchat, Vine ou Periscope… surfent toutes sur la vague visuelle. Line domine en Asie. "On peut soutenir une conversation sur Line pendant une heure sans écrire un mot".

L'autre raison du tsunami visuel ? "1/7 du monde n’écrit pas et ne lit, 2/7 ont un degré d'alphabétisation basique, 4/7 est éduqué". Mais même les plus éduqués ne parlent pas 10 % de leur langage. Les enfants mémorisent avec les images, ils oublient les mots. "Il y aura beaucoup de progrès dans la façon de traiter l'image par les ordinateurs, qui ont aujourd'hui la capacité de traiter l'image d'un enfant de quatre ans. Avec la réalité augmenté et la réalité virtuelle, nous sommes familiers du html et de java, mais le futur de la programmation s'écrira avec ces langages informatiques visuels." La différence entre AR et VR ? "la réalité augmentée augmente le monde que vous voyez, la réalité virtuelle vous permet d'échapper à la réalité." L'internet des objets tire sa valeur en connectant les choses aux gens, via le mobile. Avec bluebar, un browser de réalité virtuelle utilisé dans des milliers d'écoles, on pointe le téléphone sur un objet et on lit son contexte.

Après cette masterclass, les parents cesseront de se plaindre de leurs enfants qui n'ouvrent par un livre. Ils feront confiance à cette nouvelle génération de décripteurs de hiéroglyphes  des nouvelles technologies...

[adrotate banner="78"]

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !