Newsletter du Lundi
06/12/21

Paru dans la newsletter du

Les 10 tendances du marketing mobile en 2022

Qui ?

Renaud Ménérat, COO de Useradgents

Quoi ?

[article partenaire] La revue des dix tendances qui vont marquer l'année 2022 dans le marketing mobile.

Comment ?

#1 Les apps, le retour

Après la tendance "j'arrête les apps", c'est l'inverse. Les applications de e-commerce ont connu une hausse de leur téléchargement de + 50%, selon Appsflyer. Les utilisateurs de l'App Store d'Apple ont dépensé 22 Mds $, soit un bond de 30 % par rapport aux chiffres observés au deuxième trimestre de l'année dernière selon AppAnnie. “L’app économie" ne connaît pas la crise. L'application est en train de devenir le pilier de la stratégie des marques dans un monde devenu hybride. A la fois flagship digital (25% du commerce en ligne sur les apps avec des conversions 2 fois supérieur au web) et fer de lance des magasins augmentés (service in-store, paiement sans contact,...). A l’image de Nike qui fait de son app un sésame essentiel à l'expérience point de vente.Mais il va falloir aussi apprendre deux nouveaux mots.

#2 Super Apps :

Après l'Asie, l'Europe fait connaissance avec les super Apps, qui deviennent des plateformes, notamment grâce à l’API des services. Chaque marque se rêve en agrégateur de services avec un écosystème de partenaires renforçant et consolidant son core business. Une digue contre l'intermédiation (voir tendance #10)? Klarna débarque France après avoir apostrophé Emmanuel Macron à Vivatech, pendant que Carrefour annonce l’arrivée d’une super App avec Facebook (voir tendance #10 bis).

#3 Instant apps :

App Clips chez Apple ou Instant Apps chez Google, ce sont des apps sans téléchargement. En sautant la case de l'Appstore, on acquiert beaucoup plus facilement de nouveaux utilisateurs et on propose une expérience client beaucoup plus fluide. Ce type d'apps va enrichir l'expérience "phygitale". Et permettra par exemple d’identifier un consommateur dans une station-service, de débloquer la pompe, d’effectuer le paiement et d’ajouter des points de fidélité. Le tout sans contact et en quelques clics avec le NFC ou QR code.

#4 Neumorphism :

Après le skeumorphism d’Apple en 2008, le flat design de Microsoft et d’Android (material design), nous sommes entrés dans l'ère du neumorphism et du glassmorphism... Une sorte de synthèse entre les deux précédentes époques. En Français, il s’agit de reprendre certains codes du réel dans le design d'interfaces. Avec des effets d'ombre, de relief, des calques et des dégradés de couleurs…

#5 Design conversationnel :

L’interface nous parle mais pas avec un bot maladroit . En réponse à des actions utilisateurs ou au contraire en suggestion pour accompagner l'expérience, les micro-animations, les réponses graphiques, vocales ou haptiques (vibrations du téléphone) envahissent les interfaces et viennent guider l'utilisateur et humaniser les interfaces.

#6 Sans contact :

Le QR code était une technologie dormante en Europe et florissante en Asie. Mais ça, c'était avant le Covid et les menus à QR Code désormais présents dans le plus petit bistrot. Au-delà du QR code pour servir des expériences sans contact, le mobile offre des possibilités de visite virtuelle comme le fait Ralph Lauren en reprenant son flagship de Saint-Germain en réalité augmentée (voir photo ci-dessus). Le live shopping, comme aux Galeries Lafayette, permet aussi de faire des ventes à distance, en conservant le conseil humain. Même fermés, les magasins restent ouverts.

#7 Recherche hybridée :

La reconnaissance d'image est au point et permet le search visuel. Le monde est désormais intelligible via notre appareil photo. Et le chemin du produit au panier n’a jamais été aussi court, que l’on soit devant un magazine, une vitrine ou une publicité dans la rue... La dernière innovation de Google permet même de mixer texte et image. Et de photographier un foulard en demandant à Google les pantalons ayant le même motif...

#8 La mise au vert :

Alors que la loi visant à réduire l'empreinte environnementale du numérique en France a été  votée le 15 novembre 2021 (cf ici), le design et le développement vont devoir prendre en compte l'impact environnemental. Bonne chance pour concilier cela avec les tendances déjà détaillées d'interfaces riches, rapides, avec de l'information en temps réel !

#9 Privacy Human by design :

Là encore, la loi a évolué : les sites qui réalisent 250 M€ de CA et plus doivent être accessibles aux personnes en situation de handicap. Heureusement, les OS disposent de fonctionnalités permettant à ces personnes d’utiliser plus facilement leur smartphone, à condition que la conception et les développements aient intégré ces enjeux… Et que l’on en fasse un KPI du service comme le CTR ou le NPS...

#10 'Meta' intermédiation :

Les market places deviennent des intermédiaires de retailers et plus seulement d'industriels. Les réseaux sociaux s'imposent également en intermédiaires (Insta Shops). Et les OS ne sont pas en reste avec leur maîtrise de l’authentification et du paiement (Apple Sign In, Apple Pay). Et là encore, les acteurs sont tiraillés : ils gagnent en business ce qu'ils perdent en connaissance client. Monoprix passe accord avec Amazon, McDonald’s livre avec Uber Eats et Deliveroo pendant qu’Accor annonce un plan social notamment sous la pression de Booking et autres plateformes... Certaines rebroussent chemin. Ainsi, Nike a mis un terme à son projet pilote avec Amazon Retail.

 
Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !