Newsletter du Lundi
11/01/21

Paru dans la newsletter du

2020, l’année où la pub s’est fondue dans le social

Qui ?
Damien Landesmann, VP EMEA de Social Bakers

Quoi ?

Son regard sur  l’impact de la COVID sur l’adoption de la communication digitale...et le rachat de SocialBakers

Comment ?

L'avénement du social commerce
En septembre 2020 , après douze ans d'indépendance, SocialBakers a céde la majorité de son capital à Astute. "Les deux sociétés faisaient chacune 50 M€. Mais c'est la société américaine qui a racheté, et le siège social est passé aux US" explique Damien Landesmann, VP EMEA de Social Bakers, (qui devrait changer de nom). C'est encore une pépite européenne qui passe sous bannière américaine...Astute est spécialisée dans l'expérience client digital, et ce mouvement raconte l'une des grandes tendances de l'année : "Les responsables social média et expérience consommateur, qui rapportent tous deux au dirigeants, doivent aujourd'hui se parler. Nous prévoyons une croissance de 40 % de l'usage des réseaux sociaux pour le service au consommateur". Car 2020 et l'explosion du E Commerce signent aussi l'avénement tant annoncé du social commerce, qui devrait progresser de 35 % en 2021, selon SocialBakers. "Certains de nos clients ont vu la demande pour leurs produits augmenter de 300 % à 400 % dans la période cette année, en particulier sur Instagram".
Que va changer ce rachat sur le métier de Social Bakers ? "Avant le rachat ,j'aurais dit qu'on était l'outil de référence pour aider les marqueteurs à y voir clair dans le social et la data. Mais aujourd'hui, la nouvelle entité couvre tous les besoins liés au social, y compris l'expérience consommateur et le service client".

L’expérience consommateur sera la priorité des professionnels du marketing pour les 5 prochaines années L'étude de SuperOffice montre que 45.9% des entreprises font passer l'expérience consommateur avant le produit (33.6%) et même le prix (20.5%).
Outre l''avénement su social commerce et du service consommateur sur les réseaux sociaux, l'étude de Social Bikers sur  l’impact de la COVID sur l’adoption de la communication digitale s'appuie sur la data du groupe (3 milliards de dollars, soit quand même 3 % des investissements mondiaux en social media). Et sur une compilation d'études, pour imaginer 2021.

30 % de croissance en 2020 

Alors que les médias classiques ont vu leur chiffre d'affaire chuter de 30 à 70 % pendant la crise, les très rares acteurs du social média se sont frottés les moustaches : + 30% d’investissements publicitaires sur les medias sociaux (au 3e trimestre 2020 VS 3e trimestre 2021).

Les budgets publicitaires ont chûté, mais se sont concentrés sur les médias sociaux. Tout le monde progresse dans ce secteur,  sauf le marketing d'influence, qui ne connait qu'une faible croissance. En effet, l'année a été difficile pour les influenceurs. Les restrictions de voyage et les confinements à répétition ont paralysé leur business model.

Mais  le marketing d’influence reste globalement dans une tendance à la hausse, en grande partie grâce aux campagnes de micro-influence.Le nombre d'influenceurs qui ont utilisé le #ad dans leurs publications a augmenté de 10,6 % au troisième trimestre 2020 par rapport au troisième trimestre 2019.

 

Un nouveau carrefour d'audience : le matin

Confinements aidant, le public a passé deux fois plus de temps  sur les medias sociaux en matinée. L'utilisation de Facebook à 5 heures du matin a ainsi augmenté de 98 % du deuxième au troisième trimestre 2020. Une tendance à prendre en compte pour définir les meilleures heures de publication sur les réseaux sociaux.


Le reach des pubs a progressé de 135% aux USA cette année, et compense largement, pour Facebook, le tassement du nombre de ses utilisateurs en Amérique du Nord. Le roi de la jungle a, en toute logique, la part du lion, et enregistre par exemple +57% de dépenses pour le secteur du e-commerce sur Facebook. 2020 est l’année de l’envol d’Instagram par rapport à Facebook.  Les 50 marques qui ont le plus d'audience sur  Instagram et Facebook ont en prenne 35 % d'audience en plus sur Instagram.

Mais d'autres acteurs tirent leur épingle du jeu.  La toujours discrète Pinterest est la plateforme qui connait la croissance de revenus la plus rapide.

Alors que tous les regards sont tournés vers Facebook et Google,   Pinterest, ne bénéficie pas de la même visibilité. Pourtant ses revenus ont augmenté de 58% de ses revenus au troisième trimestre 2020 par rapport à l'année précédente.Idem pour  Snap, qui a connu une croissance de 52 % au troisième trimestre 2020 par rapport à la même période de l'année précédente.Facebook, Twitter, et Pinterest voient leur nombre d’utilisateurs actifs augmenter.

 

Toujours plus vite

1h56 est le temps de réponse moyen des entreprises sur Facebook. Mais la moitié d'entre eux voudraient une réponse dans les 33 minutes...L’etude Eptica Digital Customer Experience Study menée sur Twitter montre que leurs attentes sont pratiquement comblées avec un temps de réponse moyen de 33 minutes.Facebook, Twitter, et Pinterest voient leur nombre d’utilisateurs actifs augmenter. "Pinterest considérait l'avénement de Tik Tok d'un mauvais oeil car il  se battait déjà pour récupérer des miettes. Mais le social commerce se développe, et Pinterest, qui a toujours été très fort sur l'achat compulsif (mode beauté ) va vraiment émerger " estime Damien Landesmann.

De fait, la croissance de Tik Tok est phénoménal,  avec 115 M de téléchargements en mars, quand Instagram enregistre une moyenne de 111.5 millions de téléchargements par trimestre.  

Le public et l'éthique
Le documentaire Netflix "Derrière nos écrans de fumée" (The Social Dilemma en VO) a atteint le haut du palmarés des contenus les plus visionnés sur la plateforme avec 38 millions de vues au troisième trimestre 2020.  Pour Damien Landesmann, "l'émergence de réseaux sociaux éthiques est un vrai sujet. Mais je n'y crois pas trop ce qui fait le succès d'un réseau social c'est parce que la majorité 'utilise sans se soucier de l'usage q ui est fait de sa data..."

L'apparition des jeux en ligne 

Selon Streamlabs, le nombre d'heures de streaming regardé au troisième trimestre 2020 était de 1,68 milliard sur Youtube Gaming Live et de 1,04 milliard d'heures sur Facebook Live. Cela laisse donc à Twitch une position dominante avec 63.6% de part d’audience, 22.5% pour YouTube Gaming Live et 14% pour Facebook Live.

27.7 millions de spectateurs ont assistés au concert de perçu de à quoi une expérience en ligne pourrait ressembler dans le futur. Si on ne s’attend pas à ce que des expériences tels le concert en ligne de Travis Scott,sur Fortnite.  Aujourd'hui, les marketers ont très peu investi ce domaine. "Mais en 2021, comme le média en ligne sera majoritaire, les annonceurs vont y consacrer beaucoup de ressources et pourront aussi s'aventurer dans ces nouvelles eaux." Sans compter qu'ils devront apprendre à suivre le trafic sans cookie, qui devait faire perdre au programmatique 60 % de ses revenus...

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !