Newsletter du Lundi
10/02/20

Paru le

Buzzparadise détaille le prix de l’influence

Qui ?
Gaëtan Ovigneur, CEO de BuzzParadise.

Quoi ?
Un bilan de l'innovation lancée l'année dernière par BuzzParadise : les tweets d'influenceurs sponsorisés.

Combien ?
- 12 000 influenceurs dans le réseau BuzzParadise.
- 30 millions de visiteurs uniques touchés par mois.

Tarifs nets moyens pour l'annonceur :
- Tweets sponsorisés : de 50 à 400 € et plus par tweet (en fonction du ciblage)
- Vidéo : de 0,04 € par vue à 0.20 € par vue et plus (en fonction du player et du ciblage)
- Billets sponsorisés : de 250 à 600 € et plus par billet (en fonction du ciblage)

Comment ?

Autolib et son agence Havas Media ont été les premiers à tester les tweets sponsorisés, en novembre 2011. Depuis, BMW, Seb ou Rowenta (voir le case study) lui ont emboîté le pas. "C'est un nouveau média, un nouveau support pour les annonceurs, sur lequel on a appris au fur et à mesure." Les premières campagnes étaient concentrées sur quelques jours, ce qui pouvait créer une saturation. Désormais, les campagnes s'étalent sur 2 à 3 semaines, pour éviter la surpression.

Les influenceurs sont classés en 3 types (Top Premium Influenceurs/Top influenceurs/Influenceurs), en fonction de différents indicateurs : nombre de followers, taux de retweet... et score Klout. "Comme pour les billets sponsorisés, les twitts sponsorisés intègrent un disclamer. Ils ont un avantage pour les annonceurs : le contenu du tweet est pré-validé. Le client ne paye que les tweets qui sont publiés, c'est une rémunération à la performance." En moyenne, une campagne de 2-3 semaines permet de toucher de 500 000 à 600 000 followers. Mais le meilleur gage de succès est le taux de retweets : 25% en moyenne. "1/4 des personnes exposées aux tweets sponsorisés l'on retweeté" explique Gaëtan Ovigneur. Budget moyen par campagne : 10 000 à 12 000€, avec un coût par tweet de 50 à 400€.

BuzzParadise mise aussi sur la vidéo, en parallèle de ses activités traditionnelles d'e-RP et de posts sponsorisés. "On se sert de nos audiences premium pour diffuser nos vidéos et générer du partage, avec un nombre de vue garanties". L'agence a adopté un modèle original : les annonceurs ne sont facturés que si leurs vidéos sont vues à 100%. Pour évaluer le ROI des campagnes, les agences médias et annonceurs ont accès à un dashboard synthétique qui réunit tous les indicateurs de performances du paid et du earned media, que ce soit pour un tweet, un évènement physique, un billet sponsorisé ou une vidéo.

Benoit Zante

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !