Newsletter du Lundi
08/07/19

Paru le

Les indiscrets du mardi 10 avril

--> A eCommerce One to One, il a été beaucoup question de fab.com. Ce réseau social gay s'est transformé en spécialiste des ventes flash. Et réalise 40 % de ses ventes sur le mobile.

--> Le Parti Socialiste a généré 600 000 euros de dons via sa campagne en ligne, sensiblement plus qu'en 2007. Du coté du Modem, les chiffres sont du même ordre.

--> "L'iPad rend les applis obsolètes" a déclaré Geoffroy Martin, le CEO d'art.com à eCommerce One to One. Il ne croit pas aux applis, sur le mobile, les tablettes ou la télé, pour les e-commerçants mais mise à fond sur les sites mobiles multi-écran. "Sauf pour les médias qui ont beaucoup d'occasions de raconter des histoires". Grand scepticisme également sur la télé connectée de sa part. Un point de vue partagé par Michael Zeisser, de Liberty Interactive: "ça fait vingt ans qu'on en parle, mais le consommateur n'a pas envie d'entrer en relation avec sa télé."

--> Macy's et JC Penney permettent le retour en magasins des produits achetés en ligne : "cela donne au consommateur de nouvelles raisons d'acheter".

--> Le site Voxe.org, qui compare point par point les programmes des candidats à la présidentielle, envisage de poursuivre son activité pour d'autres élections, comme la présidentielle américaine ou des élections en Europe.

--> Ancestry.com, l'équivalent de NotreFamille.com chez nous, réalise 450 millions de dollars de chiffre d'affaires. C'est un show télé, "Who do you think you are ?", traitant de généalogie de célébrités, qui l'a fait décoller.

--> Thibaut Munier, le Pdg de Mille Mercis, était invité il y a trois semaines d'une banque d'affaires US, face à une centaine de dirigeants de sociétés comme Facebook ou Twitter, en plein désert du Nevada. Au menu, échanges de bonnes pratiques et de bons tuyaux.

-->Lors du déjeuner organisé par le club parlementaire sur l'avenir de l'audiovisuel et des médias, le 3 avril dernier, petite passe d'armes entre Bruno Patino de France Télévisions, et une représentante de l'ARP, sur l'exploitation des films de cinéma en VOD :"Il n'est pas vrai que nous avons mis fin aux discussions". Bruno Patino a suggéré que les négociations se fassent sur le temps et pas l'espace, pour avoir des contrats plus simples sur toutes plateformes. Alain Rocca, qui vend des films sur sa plateforme UniversCine  (qui rassemble l'offre de 50 producteurs et distributeurs indépendants) a confié que les ventes en ligne de "Une séparation" ou "l'exercice de l'Etat" ont pesé 15 % des recettes effectuées en salles.

-->La Gaité Lyrique va accueillir prochainement une vingtaine d'entreprises spécialisées dans la création numérique, dans son incubateur.

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !