Newsletter du Lundi
16/09/19

Paru le

Les indiscrets du lundi 24 septembre

--> GE s'est associé au site Buzzfeed autour d'un dispositif totalement intégré, l'une des meilleures campagnes de cette rentrée selon nous. Pour montrer la puissance d'innovation de GE, Buzzfeed a conçu une machine à remonter le temps, qui permet de se retrouver projeté, au choix, dans les années 20,30, 40, 50, 60, 70, 80 ou 90. Le site a produit des contenus pour chaque décennie, en conservant son ton et sa ligne éditoriale. On retrouve ainsi les 20 plus belles photos de chat des années 20les dix meilleurs endroits pour installer votre start-up à New York (en 1930), "comment la télévision va changer le monde", etc. Les bannières sont remplacées par des publicités GE d'époque, dont "je quitte ma copine pour mon lave-linge".

--> Difficile de se faire une place au pays des applications mobiles. Selon Anne Bezançon, de Placecast, un utilisateur utilise en moyenne 6 applis, dont 3 jeux. Un nouvel entrant vient d'ailleurs de faire du bruit dans ce domaine. Songpop, qui permet de se challenger sur des chansons, a été lancé en juin  par un article de TechCrunch et surtout par un post élogieux de Mark Zuckerberg. Financé par Kima Ventures, notamment, la société est dirigée par des Français, les frères Nouzareth. Elle squatte  depuis son lancement le top 5 des applis téléchargées.

--> Cyrille Chaudoit quitte Scanblog, pour une double activité : il lance le 1er octobre Talenco, société de formation autour de l'impact du 2.0 dans les entreprises, à Paris, Nantes et Lyon. Il devient aussi directeur Social Media de l'agence nantaise de relation clients G et A Links.

--> Combien Loïc Le Meur a-t-il revendu Seesmic à Hootsuite ? Probablement rien au moment du deal, explique Loic dans cette vidéo, puisque la vente est fonction du pourcentage de convertis à Hootsuite.

--> Frédérik Legrand devient directeur associé de Digitas France

--> Estee Lauder veut créer le rouge à lèvres des fans. Cette opération sur Facebook propose aux visiteurs de voter pour l'un des 6 rouges à lèvres qui ne sont pas présents en France. Là où le bât blesse, c'est dans la mécanique de l'opération. Car la marque indique que la votante a d'autant plus de chance de gagner le rouge à lèvres des fans qu'elle incite ses amies à voter pour SON rouge à lèvre. Dans ces conditions, pourquoi intituler l'opération rouge à lèvres des fans ? Rouge à lèvre de la fan conviendrait mieux....

Publicite

XX résultats

Oups! votre recherche
n’a donné aucun résultat !